Amazon lance son offre pour rivaliser Spotify et Apple Music

Un nouveau joueur

Le géant américain du commerce en ligne a annoncé cette semaine son service musical par abonnement, Amazon Music Unlimited, qui propose notamment un catalogue de «dizaines de millions de chansons».

Music Unlimited exploitera le répertoire musical d’Amazon, dont le contenu (environ 30 millions de chansons) était déjà offert en vente à la pièce. Amazon devient ainsi la dernière plus importante boutique en ligne à adopter la formule par abonnement popularisée par Spotify et Deezer.

D’abord disponible aux États-Unis depuis aujourd’hui, Music Unlimited devrait être offert également en Allemagne, en Autriche et au Royaume-Uni d’ici la fin de l’année.

L’expérience proposée par Amazon est d’ailleurs équivalente à celle de ses concurrents. On peut donc y parcourir «des milliers de listes d’écoute et de stations personnalisées sélectionnées avec soin». Music Unlimited tente toutefois de se démarquer en tissant son service avec Alexa, son assistant intelligent personnel. Les utilisateurs pourront donc profiter de sa reconnaissance vocale, et même lui demander de trouver une chanson selon les quelques paroles qu’ils se souviennent.

Sans surprise, le service n’est pas offert au Canada pour le moment. Vous attendiez-vous vraiment à ce qu’Amazon sorte de sa léthargie et se décide à intégrer réellement le marché canadien? Allons! Ce n’est pas non plus aujourd’hui que nous gagnerons accès à Amazon Video (qui existe pourtant depuis 2006).

D’abord disponible aux États-Unis depuis aujourd’hui, Music Unlimited devrait être offert également en Allemagne, en Autriche et au Royaume-Uni d’ici la fin de l’année.

À la base, le service est offert aux mêmes tarifs que la concurrence, à 9,99$ US par mois. Les abonnés d’Amazon Prime pourront toutefois accéder au service à 7,99$ US par mois. Enfin, il sera possible de payer une mensualité de 3,99$ US pour bénéficier du service exclusivement sur une borne Amazon Echo, Echo Dot, ou sur le haut-parleur Amazon Tap, mais sans pouvoir accéder à l’application mobile.

Aux États-Unis, le marché de la musique en ligne est en forte croissance, permettant notamment à l’industrie d’avoir enregistré sa meilleure performance en plus de 15 ans lors du premier semestre de 2016. Selon la Recording Industry Association of America, le territoire américain comptait déjà 18,3 millions d’abonnés payants à des services tels que Spotify, Apple Music, Google Play Music et TIDAL à la fin juin, soit le double des 9,1 millions d’utilisateurs qui avaient été observés à pareille date l’an dernier.

  • Mr. Chuck

    On imagine très facilement que lorsque le service arrivera au Canada (quelque part en 2087) Amazon aura unifié tous ses services de streaming incluant Amazon Instant Video, Audible, Reading et Prime pour en faire un seul service qui nous coûtera quelque chose comme disons 20$/mois. Une stratégie intéressante où ils veulent s’incruster littéralement partout dans nos vies. De commander son épicerie à écouter une série en rafale. J’ai sincèrement bien hâte.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      C’est quand même étrange de décrire une entreprise digne de Big Brother en concluant par «J’ai sincèrement bien hâte». o_O