Microsoft Teams, le nouveau concurrent à Slack

Productivité

Microsoft lance aujourd’hui sa nouvelle plateforme collaborative en temps réel destinée au marché du travail et intégrée à Office 365.

Après des semaines de rumeurs et de fuites, Microsoft a officiellement levé le voile sur Microsoft Teams, qu’elle décrit comme un espace de travail prenant la forme d’un clavardage.

La version preview du service – offert sous Android, iOS, macOS, Windows et à travers les applications web de Microsoft – est accessibles dès aujourd’hui dans 181 pays et 18 langues. Exclusivement réservée pour l’instant aux utilisateurs d’Office 365 Business, la version finale de Microsoft Teams destiné à l’ensemble des utilisateurs devrait voir le jour au début de 2017.

«Chez Microsoft, nous visons à donner à chaque personne et à chaque organisation la possibilité d’utiliser la technologie pour être plus productives, tant individuellement qu’en groupe», a déclaré Satya Nadella, PDG de Microsoft, en dévoilant Teams aujourd’hui. «Microsoft Teams ajoute une nouvelle expérience à Office 365 en tant qu’espace de travail prenant la forme d’un clavardage conçu pour renforcer l’art du travail en équipe.»

Conçu pour améliorer la communication (et par la bande, la productivité), Microsoft Teams comprend des chaînes, des groupes, la messagerie privée, des appels audio et vidéo Skype, une intégration à Office 365 (Word, Excel et PowerPoint), la compatibilité OneDrive, une intégration à Power BI et Planner, ainsi que des emoji, des GIF animés, des mèmes, etc.

Microsoft Teams est très comparable à ce que propose déjà Slack, l’actuel leader dans le domaine. Slack a d’ailleurs acheté une pleine page de publicité dans l’édition du New York Times de ce matin pour partager sa lettre ouverte adressée à Microsoft. L’entreprise a souhaité la bienvenue à son nouveau rival, prenant soin de lui donner quelques conseils, en lui rappelant notamment l’importance d’offrir une plateforme ouverte et facilement intégrable par les éditeurs tiers.

Lorsque Microsoft Teams sera prêt pour son lancement officiel, il proposera plus de 150 intégrations tirées de partenariats avec entres autre Asana, Hootsuite, Intercom, et Zendesk.

  • Éric Jacques

    Bizarre de limiter ça à Office 365. On a une entente corporate avec Microsoft sans Office 365, donc pas accès à l’outil… back to Slack alors héhé