Watch Dogs 2, presqu’à la cheville de GTA V

Critique

Exclusif

Ubisoft Montréal récidive avec Watch Dogs selon une formule améliorée, des personnages attachants, et dans un nouvel endroit. Bienvenue à San Francisco…

Paru il y a plus de deux ans, le premier Watch Dogs a été bien reçu par la critique malgré ses nombreux défauts. C’est surtout par son concept – plonger le joueur dans un équivalent de Grand Theft Auto et lui permettre de pirater essentiellement tout ce qui l’entoure en une seconde – que Watch Dogs a su gagner ses lettres de noblesse.

Au revoir Aiden Pearce. Bonjour Marc Holloway!

Cette fois, Ubisoft Montréal laisse derrière la ville de Chicago pour une reconstitution de la baie de San Francisco, incluant la Silicon Valley et l’équivalent des grandes entreprises qui y habitent. Ce changement d’environnement signale également l’abandon d’Aiden Pearce, sombre vigilante profondément atterré par la mort de sa nièce, et toute la lourdeur qui venait avec sa trame narrative.

Scénario et personnages

Vous incarnez Marcus Holloway, nouvelle recrue au sein du collectif de pirates hacktiviste DedSec. L’objectif de ce groupe? Mettre à mal Blume, l’entreprise ayant conçu ctOS, le fameux système urbain de surveillance tout aussi omniprésent à San Francisco qu’il l’était à Chicago. Les motivations de Marcus contre cette cybersurveillance furtive digne d’un régime totalitaire s’expliquent par le fait qu’il a été reconnu coupable, à tort selon ses dires, d’avoir exploité ses talents de pirates dans le cadre d’un important cambriolage. Faute de preuve, le jeune homme n’a eu à faire que des travaux communautaires.

dedsec

On incarne par conséquent un protagoniste beaucoup moins traumatisé par son passé que dans le jeu précédent, et l’on accueille ce changement de ton à bras ouverts. Holloway pourra compter sur l’aide de ses nouveaux complices dans l’accomplissement des nombreuses opérations que le jeu propose.

Ces personnages colorés, très différents les uns des autres, sont tous aussi attachants que Marcus.

La filiale de DedSec œuvrant à San Francisco est composée de Sitara, DJ et designer graphique responsable de l’image du collectif, Wrench, pirate masqué amoureux de la technologie (littéralement) qui peut exprimer sa colère physiquement, Josh, génie autiste fonctionnel un peu plus tranquille, et Horatio, informaticien pour Nuddle (pastiche de Google). Ces personnages colorés, très différents les uns des autres, sont tous aussi attachants que Marcus.

Le principal antagoniste du jeu, déjà révélé dans les bandes-annonces, est Dusan Nemec, directeur de la technologie de Blume. Arrogant et prétentieux, il tentera à de multiples reprises de miner la crédibilité de DedSec. Mais malheureusement, rares seront les occasions de le confronter directement.

Progressivement, on découvre (sans réelle surprise) que la cybersurveillance de Blume s’étend à beaucoup plus de niveaux que l’on était porté à l’imaginer au début.

Jouabilité

La quête principale de Watch Dogs 2 est composée d’opérations principales et secondaires (subdivisées par étape en plusieurs missions), et c’est par l’accomplissement de celles-ci et de leurs répercussions que DedSec gagne en réputation auprès des citoyens.

La liste des opérations est accessible depuis votre téléphone.

La liste des opérations est accessible depuis votre téléphone.

C’est au fur et à mesure que le bassin d’adeptes de DedSec augmente que de nouvelles opérations deviennent accessibles. Le tout est expliqué par le fait que ces derniers téléchargent l’application de DedSec pour contribuer à la cause en cédant volontairement l’accès à leurs appareils aux pirates, pour ainsi former un botnet. C’est farfelu, mais tout autant que la capacité de Marcus à manipuler n’importe quel machin connecté à ctOS en une fraction de seconde.

Vous pouvez alimenter votre arsenal à l’aide de l’imprimante 3D située dans le quartier général de DedSec, mais cette reproduction d’items entraîne des frais plus ou moins importants. Il faudra pirater les citoyens de San Francisco ou partir à la recherche de magots dans la ville pour financer ses opérations. Idem pour la garde-robe de votre personnage, et les divers articles de consommation la métropole offre.

La vue NetHack vous permet de mieux voir les menaces et le matériel exploitable de votre environnement.

La vue NetHack vous permet de mieux voir les menaces et le matériel exploitable de votre environnement.

Dans le contexte d’une mission, on peut employer la manière forte (à la GTA) ou la manière douce. Marcus pourra compter sur deux types de drones, terrestre ou aérien, pour compléter les différents objectifs de manière plus furtive. Le piratage est invitant même lorsqu’on décide d’employer la manière forte : déclencher la sonnerie de leur téléphone aura tôt fait de les paralyser quelques secondes, vous permettant de les assassiner plus facilement, ou de vous faufiler en douce.

La maniabilité de votre personnage – y compris le maniement d’armes et le pilotage de véhicules – est très bien équilibrée. En revanche, parvenir à cibler avec précision les objets à pirater est loin d’être toujours aussi simple, notamment lorsque l’écran vous présente beaucoup d’options. Il est frustrant d’être découvert en moins de deux secondes seulement parce que vous n’êtes pas parvenu à cibler le téléphone d’une menace. Heureusement, Watch Dogs 2 n’est pas très sévère dans la façon d’exécuter ses missions, malgré que la forme de celles-ci soit plutôt linéaire.

Alors que le jeu ne nous assomme pas avec des cinématiques interminables, le déclenchement des conversations téléphoniques qui précèdent certaines missions est parfois tardif au point où vous vous retrouvez à destination alors que les dialogues sont toujours en cours. C’est agaçant, mais on offre au moins la possibilité de terminer l’appel et de lancer immédiatement l’opération.

Design et technique

Watch Dogs 2 est tout simplement magnifique. Pour avoir déjà visité San Francisco, la reconstitution virtuelle de la métropole m’apparaît très fidèle à la réalité. Le comportement des citoyens que l’on y croise est crédible, et il m’est arrivé à plusieurs reprises d’être témoin d’événements comiques. En bref, le terrain de jeu est très vaste.

sanfrancisco1600

Lorsque l’on termine une opération, on présente une vidéo produite par DedSec pour informer les citoyens de leur plus récente découverte. Esthétiquement, ces capsules sont tout simplement hallucinantes, et feront envier n’importe quel artiste souhaitant produire du datamoshing de la sorte. C’est du Banksy à l’ère du numérique.

D’importantes chutes du taux de rafraîchissement en deçà de la limite acceptable peuvent survenir à l’occasion.

C’est bien beau la présentation, mais Watch Dogs 2 n’est pas sans faille. D’abord, l’interface semble avoir été pensée pour une expérience sur PC : le texte et les icônes affichés à l’écran paraissent si minuscules sur mon téléviseur 42 pouces que j’ai choisi de poursuivre mon aventure avec l’écran de mon ordinateur. À noter ici qu’Ubisoft Montréal n’est pas le seul développeur avec le défaut d’afficher des sous-titres selon une taille digne d’une note de bas de page d’un contrat d’avocat, mais il faudrait franchement offrir plus d’options aux joueurs à cet égard.

On peut y observer également de sérieux ralentissements qui provoqueront d’importantes chutes de son taux de rafraîchissement en deçà de la limite acceptable (sur la PlayStation 4 en 1080p). Soit, ces problèmes se manifestent uniquement lorsque l’on se retrouve à l’extérieur, et je peux compter sur les doigts de mes mains le nombre de fois qu’ils me sont été présenté. N’empêche, il m’a été impossible de ne pas me demander qu’elles auraient été les performances du jeu s’il avait été conçu par Rockstar. Croisons-nous les doigts pour qu’une mise à jour vienne corriger cette nuisance occasionnelle.

Le piratage de système de surveillance est de retour, mais sans tour d'accès à activer.

Le piratage de système de surveillance est de retour, mais sans tour d’accès à activer.

Enfin, l’intelligence artificielle des citadins est souvent ridicule. S’il vous prend l’envie de circuler en ville à bord d’un bolide à vive allure, leur peur les poussera trop souvent à se jeter devant votre véhicule. Rien de remarquable à signaler à cet égard du côté des ennemis : certains vous ignoreront même lorsque les circonstances indiquent qu’ils devraient vous cribler de balles.

Musique et jeu des acteurs

Ceux qui ont soif de références culturelles seront servi par les théories et débats concernants certains films.

La musique de Watch Dogs 2 est sublime. La bande originale est composée d’une panoplie de hits de tous genres et toutes époques : Aphex Twin, Creedence Clearwater Revival, Crystal Castles, Dead Kenneys, Duran Duran, Naughty by Nature, N.E.R.D., NOFX, Megadeth, Outkast, Plaid, Squarepusher, et j’en passe. Certaines chansons sont imposées uniquement dans le contexte d’opérations précises, une ambiance parfaitement choisie pour vous inciter à adopter différentes stratégies. La musique spécialement conçue pour le jeu est tout aussi excellente.

Le jeu des acteurs est hors pair. Tant en anglais qu’en français, c’est du haut calibre. D’autant plus que vos conversations avec Wrench, théâtre d’échanges carburés de véritables références culturelles cinématographiques. Je n’ai franchement rien à redire à ce chapitre, si ce n’est que le volume des voix entre les personnages mériterait d’être mieux balancé à l’occasion.

Mode multijoueur et activités récréatives

Ubisoft Montréal se démarque ici en offrant un mode multijoueur homogène, de sorte que vous pourrez croiser d’autres joueurs en parcourant San Francisco et recevoir des invitations pour lancer une opération multijoueur. Il m’a été possible de voir ce mode en action avant qu’il ne soit temporairement désactivé pour des raisons évidentes : un grave problème de décalage, du lag comme vous n’avez peut-être jamais vu.

Quoi qu’il en soit, il est possible de déclencher manuellement une mission multijoueur à partir de votre téléphone virtuel. Compléter ces quêtes augmentera le nombre de followers de DedSec (le sujet préféré de Sitara), et vous permettra d’accéder plus rapidement aux opérations principales avancées.

Le monde ouvert de Watch Dogs 2 n’offre que très peu d’activités récréatives. Dans certaines missions secondaires, vous pouvez notamment jouer au chauffeur d’Uber (qui se nomme Driver ici) en embarquant des clients aux prises avec de graves problèmes, ou effectuer des courses de go-karts en défendant l’écurie d’Oakland. Ce n’est pas la mer à boire en terme de variété, mais heureusement, le nombre d’opérations secondaires qui font davantage appel à vos talents de hacker est suffisant pour vous tenir occupé pour de longues heures.

Conclusion

Manifestement, Watch Dogs 2 est supérieur à son prédécesseur. Plus coloré, plus drôle, plus jouissif, plus varié. Ubisoft Montréal est de bonne foi ici, et ce jeu vous tiendra occupé pendant plus de 20 heures si vous tentez de vous rendre le plus rapidement possible à la fin de son scénario principal. De belles surprises sont au rendez-vous.

marcus1600

Watch Dogs 2 n’est pas sans faille cependant. Je ne peux passer sous silence le fait que ma blonde y a croisé un homme complètement nu (oui, avec son engin exposé) ou encore un bug provoquant le carambolage d’une dizaine de répliques du pastiche de K-2000 (Cyber Driver dans le jeu), voiture qui pourtant n’est visible que dans le cadre d’une opération précise. Ce genre d’absurdités contribue toutefois à l’expérience du joueur qui souhaite simplement s’amuser dans ce carré de sable.

La réalité est que le lancement de Watch Dogs 2 arrive au parfait moment pour Ubisoft. Les joueurs qui sont lassés de Los Santos dans GTA Online pourront y être rassasiés, et avec un peu de chance, l’expérience des DLC prévus pourra faire prolonger le plaisir à celui qui aura passé à travers tout ce que l’édition de base de Watch Dogs 2 peut offrir.

Évaluation

Verdict

Malgré les problèmes techniques qui surviennent à l'occasion, Watch Dogs 2 est profondément amusant et vous divertira pendant de longues heures.

Note finale : 4.5
Critères
Scénario
4.5
Jouabilité
3.5
Design
4.5
Musique
5
Jeu des acteurs
5

Points forts

  • Protagoniste charismatique
  • Esthétique générale
  • La baie de San Francisco parfaitement reconstituée
  • Musique
  • Rapport quantité-prix significatif

Points faibles

  • Problèmes de stabilité
  • Intelligence artificielle médiocre
  • Mode multijoueur homogène (seamless) inaccessible
  • Aucune assistance supplémentaire lors de vos missions
  • sylvain tremblay

    peut-être quand je vais finir mafia 3

  • sylvain tremblay

    Watch Dogs 2, presqu’à la cheville de GTA V .non ou tu vas chercher ça GTA 5 s’est écoulé à 70 millions d’exemplaires dans le monde

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Évidemment, pour le titre d’une critique, la seule chose qui compte est le chiffre de ventes… #Bravo