Warner Bros fait l’acquisition de Machinima

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Après des mois de spéculations, le réseau multichaîne Machinma devient la propriété de Warner Bros.

Machinima semble enfin avoir trouvé la porte de sortie que son entreprise cherchait depuis un bon moment. C’est du moins ce que laisse croire l’annonce d’aujourd’hui, alors que Warner Bros confirme qu’elle fera l’acquisition du studio numérique dédié à la culture geek et aux jeux vidéo. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Il s’agit en quelque sorte d’une décision d’affaires en continuité pour Warner Bros, alors que le géant américain du divertissement avait déjà investi dans Machinima à quelques reprises depuis 2014.

Machinima opérera dorénavant sous gouverne de Warner Bros Digital Networks.

«Machinima est une marque forte par son contenu lié à la culture geek et aux jeux vidéo avec une énorme portée et un engagement élevé avec son public, qui jouent à nos jeux et sont de grands fans des films et téléséries de DC Comics», a déclaré Craig Hunegs, président des affaires et de la stratégie de Warner Bros. «Machinima produit également des contenus de grande qualité pour sa communauté, et ensemble, nous pouvons créer une expérience encore plus convaincante et faire des choses vraiment passionnantes impliquant nos plus importantes franchises respectives.»

Pionnier du modèle des réseaux multichaînes sur YouTube, ces intermédiaires qui signent des ententes d’exclusivités avec des créateurs de contenus en échange notamment de redevances publicitaires plus importantes, Machinima s’est transformé sous la gouverne de Chad Gustein depuis 2014, se concentrant davantage sur la production de contenus exclusifs destinés à d’autres plateformes de vidéo sur demande.

La route vers la rentabilité a toutefois été parsemée d’embûches : plusieurs dirigeants ont quitté l’entreprise l’an dernier, sans compter les multiples restructurations internes, les vagues de mises à pied au cours des dernières années, et sa difficulté à trouver un remplaçant pour son PDG et fondateur Allen DeBevoise. Selon des initiés, bien que la valeur de la transaction ne représente pas une victoire en soi, elle était plus intéressante que ce que les investisseurs étaient prêts à injecter dans l’entreprise compte tenu des problèmes antérieurs de Machinima.

En comparaison avec l’acquisition de son rival Maker Studios par Disney en 2014 pour la coquette somme de 675 millions de dollars US, la transaction liée à la nouvelle d’aujourd’hui est significativement moindre. Machinima était encore récemment évalué au bas mot à 100 millions de dollars US.

Dans le cadre de ce nouveau régime, Machinima opérera sous gouverne de Warner Bros Digital Networks, une division fondée en juin dernier afin de développer les offres numériques et les contenus dédiés aux services de vidéo sur demande.

Les dernières nouvelles

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Plus d'actualités

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Prince of Persia: The Sands of Time Remake ramené à sa source

Prince of Persia: The Sands of Time Remake ramené à sa source

Populaires

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .