Le Japon entend développer le supercalculateur le plus rapide au monde

130 pétaFLOPS

Afin que le Japon regagne sa place comme chef de file du progrès technologique, son gouvernement a annoncé son plan visant à construire le superordinateur le plus rapide et puissant au monde.

Selon Reuters, qui a consulté les grandes lignes du budget 2017-18, le ministère de l’économie, du commerce et de l’industrie prévoit investir 19,5 milliards de yens (environ 233 millions de dollars CA) dans ce nouveau projet.

Le superordinateur japonais devrait avoir une capacité réelle de 130 pétaFLOPS selon des sources familières avec le projet.

La plateforme permettra aux entreprises et organismes du secteur industriel nippon d’accélérer leurs projets de R&D, notamment dans le cadre de la conception de voitures autonomes, de technologies liées à la robotique et le domaine médical.

L’objectif du gouvernement de Shinzo Abe est clair : retrouver sa position dominante dans le domaine des hautes technologiques qu’elle a perdue face à la rivalité chinoise et sud-coréenne qui s’est intensifié ses dernières années.

Alors qu’à l’heure actuelle, le supercalculateur le plus puissant au monde – le Sunway Taihulight et sa capacité réelle (Rmax) de 93 pétaFLOPS – se trouve en Chine, celui que compte bâtir le Japon aurait une capacité réelle de 130 pétaFLOPS selon des sources familières avec le projet. Précisons qu’un pétaFLOP équivaut à un million de milliards d’opérations par seconde.

L’appel d’offres lié à ce projet a déjà été lancé par le gouvernement, qui souhaite déterminer à qui reviendra le mandat de sa fabrication d’ici le 8 décembre. Il y a fort à parier que parmi les candidats, on retrouvera Fujitsu, l’entreprise responsable de fabrication du superordinateur japonais le plus rapide à ce jour – le Oakforest-PACS (illustré ci-dessus), actuellement à la sixième position du palmarès des plus rapides supercalculateurs à l’échelle internationale. Celle-ci s’est toutefois gardée de commenter la nouvelle lorsqu’on l’interrogea à ce sujet.

Vous êtes curieux de connaître la liste des supercalculateurs les plus rapides au monde? Nous vous invitons à consulter la plus récente version du palmarès, qui a justement été publiée ce mois-ci. Si vous cherchez la position du Canada, sachez qu’il se retrouve au 196e rang, représenté par le BGQ d’IBM et sa (modeste) capacité réelle de 715 téraFLOPS.

  • Barnak

    C’est la même puissance de calcul qu’un SLI de 13 000 Titan X Pascal!
    Ça prend aussi un PSU de 3.5MW! (Ouch le bill d’Hydro!)

    Surement suffisant pour faire tourner les jeux récent en ultra à 128k!

  • Gaston

    Une question, est-ce qu’un ordinateur quantique est aussi rapide (ou puissant) qu’un supercalculateur?