No Man’s Sky reçoit sa première MAJ importante : Foundation

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Le développeur Hello Games a déployé ce weekend la première mise à jour de fonctionnalités pour No Man's Sky qui apporte plusieurs nouveautés, dont la création de bâtiments et des modes de jeu.

On pourrait décrire les changements apportés par cette mise à jour comme le No Man’s Sky qu’on aurait dû avoir le jour de sa sortie. Si rien n’est dit concernant l’aspect le plus controversé du jeu, soit l’absence d’une expérience multijoueur réelle, Hello Games semble avoir approfondi les mécaniques suffisamment pour mieux satisfaire sa clientèle diversifiée.

Ainsi, on se retrouve avec trois modes de jeux. D’abord, le mode Normal, qui représente l’exploration classique en vigueur dans No Man’s Sky depuis son lancement. Les joueurs pourront aussi choisir le mode Créatif, qui permet d’explorer l’univers «sans aucune limitation» et de se construire «une immense base», ou le mode Survie, qui augmentera considérablement le nombre de défis et leur difficulté.

L’interface a subi d’importantes modifications, dont un nouveau menu permettant d’accéder plus rapidement à certaines fonctions.

Les joueurs pourront se construire une base sur la planète de leur choix. Ils pourront alors s’y téléporter à tout moment, et y stocker les ressources accumulées lors de leurs explorations. Il sera aussi possible de louer les services de PNJ qui pourront effectuer des recherches de nouvelles technologies et produits à votre place. S’il vous prend envie de jouer au jardinier, des cultures agricoles pourront également être installées près de la base.

Avoir une base sur la planète où vous êtes situé permet aussi de construire des points de sauvegarde, d’établir des marqueurs (pour facilement repérer vos découvertes), et des mineurs qui pourront récupérer des ressources en votre absence.

Des cargos spatiaux sont également au rendez-vous. Les joueurs peuvent les croiser dans l’espace, et acheter la loyauté de leur capitaine afin d’exploiter le vaisseau pour le transport de ressources vers leur base ou simplement pour le commerce. Ces cargos peuvent également être appelés de n’importe où dans la galaxie.

Enfin, les joueurs pourront laisser des messages derrière eux pouvant être lus par les autres explorateurs aux terminaux de communications. À noter que l’interface a également subi d’importantes modifications, dont notamment un nouveau menu permettant d’accéder plus rapidement et facilement à certaines fonctions.

Déjà disponible sur PlayStation 4, la mise à jour Foundation – dont le nom est à la fois en référence à la possibilité de construire des bâtiments, à la nouvelle «fondation» qu’apporte Hello Games à No Man’s Sky, et, bien entendu, au roman d’Isaac Assimov) devrait bientôt être déployée sur PC.

Les dernières nouvelles

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Plus d'actualités

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Prince of Persia: The Sands of Time Remake ramené à sa source

Prince of Persia: The Sands of Time Remake ramené à sa source

Populaires

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .