Carrie Fisher n’a pas modifié cette page de The Empire Strikes Back

Fausses nouvelles

La mort de Carrie Fisher a malheureusement été le théâtre de la propagation d’une fausse nouvelle à son sujet.

Le temps des fêtes aura beau être synonyme de vacances pour une bonne partie de la population, ce n’est manifestement pas le cas pour le phénomène de fausses nouvelles dont l’ampleur a augmenté ces derniers mois sur les réseaux sociaux.

En apprenant la mort de Carrie Fisher hier, beaucoup ont été surpris de découvrir que celle qui incarnait la princesse Leïa était plus qu’une simple comédienne. Fisher était également très douée pour réviser des scénarios.

Selon un article paru dans Entertainment Weekly en 1992, elle comptait parmi l’une des script doctors les plus courus d’Hollywood. Ce type de consultation payait bien. En revanche, son nom n’apparaissait pas dans les génériques des films auxquels elle avait contribué au scénario.

Cherchant sans doute à illustrer ce point, le documentariste Will McCrabb a partagé sur Twitter la photo d’une page du scénario de The Empire Strikes Back au moment où Fisher a été conduite à l’hôpital suite à son infarctus. L’image a été présentée comme étant le fruit du travail de Fisher. Seulement, la vérité est que les corrections apportées à cette page ont été écrites par le réalisateur Irvin Kershner, et non Fisher. La photo est tirée du livre The Making of Empire Strikes Back.

Bien entendu, la nouvelle de la mort de Fisher n’a qu’amplifié la propagation de cette fausse information, tandis que beaucoup de médias ont intégré le message de McCrabb à leur collage de tweets rendant hommage à la défunte actrice.

Mais comme le souligne The Daily Dot, ça ne signifie pas pour autant que Fisher n’a pas modifier certaines de ses répliques. Aux dires de l’actrice même, lors de la production de la trilogie Star Wars, c’était d’ailleurs commun pour les acteurs avec qui elle partageait l’écran.

«Harrison Ford réécrivait constamment ses trucs dans tous les films de Star Wars et c’était agaçant puisque ça avait une incidence sur mes répliques», a-t-elle affirmé au Phœnix New Times en 2008. «Il est plus facile en tant qu’acteur de se mettre à réécrire puisqu’on sait ce qui peut bien sonner dans notre bouche en matière de dialogues. Nous disions à George Lucas “Tu peux taper cette merde, mais tu ne peux pas le dire”. Au moment de Return of the Jedi, je réécrivais un peu de mes répliques. George m’a d’ailleurs demandé de revamper le scénario de l’un des préquels.»