All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Project Valerie, un PC portable à trois écrans 4K

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Razer a profité du CES 2017 pour présenter ce qu'aura l'air l'ordinateur portable et le salon du gamer de demain.

Nommé Project Valerie, il s’agit du prototype d’un ordinateur portable équipé de trois écrans dont deux d’entre eux sont rétractables à l’intérieur de l’écran principal une fois la partie terminée. Chaque écran affiche 17,3 pouces de diagonale, offrant une définition combinée de 11 520 × 2 160 pixels.

Ces écrans sont propulsés par un GPU GeForce 1080 de NVIDIA et leur affichage respecte la norme Surround View du populaire fabricant de cartes graphiques. Bien sûr, il est également possible d’utiliser ce trio d’écrans pour afficher plusieurs applications à la fois. Ce prototype compte également sur un système de déploiement automatisé qui activera les charnières en aluminium pour positionner en quelques secondes les écrans latéraux selon un alignement parfait.

Razer n’a pas précisé à quel moment elle compte exploiter ce design dans le cadre d’un produit commercialisé.

Difficile d’espérer utiliser ce PC subtilement dans un espace public; il vous faudra inévitablement vous installer à une table, et vous assurer de ne rien accrocher avant de vous exécuter. Cela dit, la logique nous pousse à croire qu’il sera possible, selon le contexte, de ne pas déployer les écrans latéraux.

Bien entendu, à 1,5 pouce, cet ordinateur est plutôt épais. Selon Razer, sa taille est comparable à bien des portables de 17 pouces destinés aux gamers. Le prototype pèserait environ 12 lb ou 5,4 kg.

Razer n’a pas précisé le reste de sa configuration ni à quel moment elle compte exploiter ce design dans le cadre d’un produit commercialisé.

Project Ariana, lorsque l’image déborde de l’écran

Un autre prototype, nommé Project Ariana, a été présenté cette semaine par Razer. Il s’agit essentiellement du concept d’IllumiRoom présenté par Microsoft au CES 2012 : un projecteur affichant les éléments et environnement cachés par les frontières de l’écran.

Cette technologie augmenterait par conséquent le sentiment d’immersion du joueur en éliminant les distractions pour les remplacer par la portion de l’image manquante. Le but ici n’est pas de diffuser ces éléments avec précision : l’attention du joueur doit demeurer sur l’écran pour que l’effet désiré soit obtenu. Si son œil perçoit une menace située à l’extérieur de l’écran, il faudrait alors que celui-ci change la position de son protagoniste avant de confronter l’ennemi; comme le ferait un joueur ayant entendu un bruit étrange signalant que quelque chose se déroule à l’extérieur de son champ de vision.

Tout comme Project Valerie, Project Ariana n’est qu’un concept pour l’instant et aucun produit concret exploitant cette technologie n’a été annoncé par l’entreprise.

Les dernières nouvelles

Test du jeu NHL 21: nouveaux patins, vieilles lames

Test du jeu NHL 21: nouveaux patins, vieilles lames

10 jeux d’horreur pour une Halloween virtuelle terrifiante !

10 jeux d’horreur pour une Halloween virtuelle terrifiante !

Test du jeu Crash Bandicoot 4: It’s About Time : Oui, il était temps !

Test du jeu Crash Bandicoot 4: It’s About Time : Oui, il était temps !

Plus d'actualités

De l’espace aux créatures miniatures: 8 jeux à surveiller en octobre

De l’espace aux créatures miniatures: 8 jeux à surveiller en octobre

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

Populaires

Facebook déploie les conversations secrètes à Messenger

Facebook déploie les conversations secrètes à Messenger

DeepNude : vie et mort de l’appli qui déshabillait les femmes

DeepNude : vie et mort de l’appli qui déshabillait les femmes

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .