Des Nintendo Switch volées auraient circulé sur le marché noir

Le crime ne paie pas

Contrairement à ce qu’ont affirmé les personnes ayant partagé photos et vidéos de la Nintendo Switch, ceux-ci n’ont pas vu leur précommande être honorée prématurément selon Nintendo.

Il semblerait que la Nintendo Switch détenue par un dénommé hiphoptherobot et dont les images ont circulé sur la Toile la semaine dernière provenait en réalité d’un lot de consoles volées.

«Plus tôt cette semaine, des individus ont prétendu avoir acheté de façon prématurée un petit nombre de Nintendo Switch auprès d’un détaillant non identifié», a déclaré un porte-parole de Nintendo à IGN. «Nintendo a déterminé que ces consoles ont été volées lors d’un incident isolé par des employés d’un distributeur américain, et que l’un des systèmes a été illégalement revendu. Les individus impliqués dans l’affaire ont été identifiés puis congédiés et sont actuellement l’objet d’une enquête auprès des forces de l’ordre pour des accusations de nature criminelle.»

En ce qui concerne le cas particulier de hiphoptherobot, la personne ayant réalisé le premier déballage de la Nintendo Switch en vidéo pour le compte de la chaîne FloKO, c’est le festival des contradictions.

«Il semble que la Switch pourrait avoir été obtenue d’une façon pas très légale avant que je la reçoive, alors de demander à ce qu’elle leur soit réexpédiée est dans leur droit.»

Rappelons qu’il a d’abord clamé que la console lui avait été expédiée prématurément d’un détaillant ayant honoré sa précommande. Craignant de potentielles représailles de la part de Nintendo, à l’instar du comportement de Microsoft lorsqu’une pareille situation est arrivée à deux semaines du lancement de la Xbox One, il a préféré taire le nom du détaillant en question, tout comme sa propre identité.

Sa version des faits a toutefois changé samedi dernier, alors qu’il a laissé entendre que sa Nintendo Switch n’avait pas été expédiée due à une erreur dans le système de précommandes d’un détaillant.

«Je comprends pourquoi ils veulent la reprendre, et il semble que la Switch pourrait avoir été obtenue d’une façon pas très légale avant que je la reçoive, alors de demander à ce qu’elle leur soit réexpédiée est dans leur droit», a déclaré hiphoptherobot à Kotaku, confirmant par la suite que la console était désormais entre les mains de Nintendo.

Selon lui, il ignorait que la Nintendo Switch en question avait été volée. C’est d’ailleurs le contraire que Nintendo devrait prouver si des accusations de nature criminelle étaient déposées contre lui. Il serait toutefois étonnant que l’entreprise dépose plainte, ce dernier ayant volontairement répondu à la demande de Nintendo.

Cependant, avant que Nintendo ne déclare publiquement le vol de ses consoles, hiphoptherobot aurait apparement tenté de revendre la sienne sur le site de Reddit; un geste qui remet en question pour certains sa position de victime dans toute cette histoire.

«La Nintendo Switch sera lancée à l’échelle internationale le 3 mars 2017, et nous sommes impatients au moment où tout le monde sera en mesure de découvrir les merveilles du nouveau système en main propre et en temps et lieu», a conclu Nintendo dans sa déclaration au sujet du crime.