La NASA a découvert un système planétaire potentiellement habitable

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Une équipe internationale de scientifiques a annoncé aujourd'hui avoir fait la découverte d'un système de sept exoplanètes situé à 39 années-lumière du Soleil.

Alors que la découverte de planètes potentiellement habitables n’est pas quelque chose de rare, la nouvelle annoncée aujourd’hui par la NASA est loin d’être anodine. Car parmi les sept planètes en question, six seraient situées dans une zone où la température à leur surface varierait de 0 à 100 degrés Celsius. Une température permettant notamment à l’eau de rester sous forme liquide.

Selon la NASA, six de ses sept exoplanètes auraient une température, une surface, une taille et une masse similaires à notre Terre.

Cette découverte s’ajoute notamment à celle de janvier dernier, où il a été déterminé que deux planètes habitables découvertes en 2015, Wolf 1061d et Wolf 1061c, situées à 13,8 années-lumière de notre système solaire, étaient également tempérées pour accueillir des vies humaines. Mais leurs masses respectives, de 5,2 et 4,2 fois celle de la Terre, leur confèrent une gravité trop importante pour espérer voir un jour l’homme y marcher – dans une optique où un voyage de 13,8 années à la vitesse de la lumière (afin de parcourir une distance de 124 885 milliards de kilomètres) pourrait être concrétisé.

Les estimations préliminaires des six planètes tempérées dont il est question aujourd’hui suggèrent que celles-ci partageraient d’autres points communs avec la Terre : leurs tailles et leurs masses sont semblables à notre planète, en plus de leurs compositions potentiellement rocheuses. Plus précisément, trois de ces exoplanètes orbitent dans une zone où les températures sont idéales pour permettre à de vastes océans de subsister sur leurs surfaces.

Les exoplanètes du système TRAPPIST-1 (Illustration : NASA).
Les exoplanètes du système TRAPPIST-1 (Illustration : NASA).

Le système solaire, détaillé aujourd’hui dans une étude du magazine Nature, n’est pas une découverte complètement nouvelle. En fait, la découverte de ce système a été annoncée l’an dernier par les mêmes chercheurs. À l’époque toutefois, ils croyaient qu’ils avaient seulement trouvé trois planètes autour de cette étoile, nommée TRAPPIST-1. Lorsque les scientifiques ont examiné de plus près le système en question avec des télescopes plus puissants, ils ont compris que le nombre de planètes était en fait supérieur.

Les sept exoplanètes du système TRAPPIST-1 comparées à celles de notre système solaire (Illustration : NASA).
Les sept exoplanètes du système TRAPPIST-1 comparées à celles de notre système solaire (Illustration : NASA).

Bien sûr, les chercheurs notent que des observations supplémentaires sont nécessaires pour en savoir plus sur ce nouveau système, en particulier en ce qui concerne la septième planète ultrapériphérique dont la période orbitale et l’interaction avec les planètes à l’intérieur de ce système demeurent inconnues.

Au moment d’écrire ces lignes, la NASA diffuse actuellement une conférence de presse sur le sujet. Si vous êtes curieux d’en apprendre plus sur le sujet, voire poser des questions directement à la NASA, l’agence spatiale américaine participera à une séance Ask My Anything qui aura lieu aujourd’hui à 15h sur Reddit.

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .