Android Messages : Google veut populariser le successeur des SMS

Messagerie RCS

Google annonce que la messagerie RCS, le successeur des SMS, devient aujourd’hui accessible à plus d’un milliard de personnes, réparties auprès de 28 fabricants et opérateurs mobiles.

En tirant profit de fonctions popularisées par les applications de messagerie web comme Facebook Messenger, iMessage, et WhatsApp, Google – plus précisément Jibe Mobile, acquise en 2015 – souhaite redonner ses lettres de noblesse aux SMS avec l’adoption massive des Rich Communication Services, la nouvelle norme mise de l’avant par la GSMA.

Le protocole RCS est rétrocompatible avec les SMS, signifiant qu’une personne n’ayant pas d’application RCS recevra tout de même le message sous une forme plus rudimentaire.

On se retrouve ainsi avec un protocole de communication offrant notamment des conversations de groupe, le partage de fichiers, des appels IP, et des accusés de réception, diffusés par la même voie que les SMS. Cette messagerie avancée n’est donc pas comptabilisée dans le calcul de consommation de données Internet d’un utilisateur. Elle n’est pas non plus restreinte à une plateforme ou un réseau. Enfin, elle est aussi rétrocompatible avec les SMS et les MMS, signifiant qu’une personne n’ayant pas d’application RCS recevra tout de même le message, mais sous une forme plus rudimentaire.

Aujourd’hui, les opérateurs mobiles Deutsche Telekom, Globe et Orange se joignent à la liste de leurs homologues ayant déjà adopté le protocole RCS : Rogers, Sprint, Telenor et Vodafone. En ce qui concerne les fabricants ayant accepté de privilégier la nouvelle norme, on retrouve Archos, BQ, Cherry Mobile, Condor, Fly, General Mobile, HTC, Kyocera, Lanix, Lava, LeEco, LG, Micromax, Motorola, MyPhone, Nokia, QMobile, Sony, Symphony, Wiko, et ZTE.

Ces entreprises ont ainsi accepté de préinstaller l’application de messagerie de Google, rebaptisée Android Messages (anciennement nommée Messenger for Android), sur leurs téléphones pour inciter l’adoption du nouveau protocole par la masse. Bien entendu, on retrouvera également la présence d’Android Messages au sein des téléphones Pixel de Google. Selon les calculs du géant de la recherche, RCS se retrouve ainsi accessible à plus d’un milliard de personnes.

Un aperçu de messages RCS sous Android Messages.

Un aperçu de messages RCS sous Android Messages.

Bien sûr, si la liste de partenaires du protocole RCS est impressionnante, d’importants joueurs manquent toujours à l’appel : en l’occurrence Apple et Samsung du côté des fabricants, et AT&T, T-Mobile et Verizon du côté des opérateurs américains. Au Canada, Bell et Telus ont déjà manifesté de l’intérêt selon un communiqué de la GSMA daté de 2012. Il faut dire que le protocole RCS est en développement depuis 2007.

Reste à voir maintenant si la messagerie avancée que proposent Google et ses partenaires parviendra à inciter les adeptes de WhatsApp et ses semblables à opter pour une solution qui se veut plus universelle.