Google invite les développeurs à télécharger Android O

À télécharger

Un aperçu du prochain système d’exploitation mobile de Google est désormais téléchargeable pour les développeurs qui souhaitent en découvrir les nouveautés.

Alors que son déploiement définitif n’est prévu qu’à l’automne, Android O peut déjà être installé sur certains des appareils mobiles parrainés ou conçus par Google : les téléphones Nexus 5X, Nexus 6P, Pixel et Pixel XL, mais aussi le Nexus Player et Pixel C.

Puisque cette version d’Android O est destinée aux développeurs, vaut mieux ne pas l’installer sur votre appareil principal.

Il s’agit bien entendu d’une version bêta, ou plus précisément un aperçu destiné aux développeurs. Par conséquent, vaut mieux ne pas l’installer sur votre appareil principal si vous ne voulez pas mettre en péril sa stabilité. Vous devez également être en paix avec l’idée de flasher manuellement votre appareil. Eh oui, contrairement à l’aperçu d’Android N lancé l’an dernier, il n’est pas question ici d’une mise à niveau over-the-air, et cet aperçu n’a ainsi pas été distribué aux membres du programme Android Beta.

Fidèle à ses habitudes, Google n’a pas révélé l’ensemble des nouveautés qui seront offertes par Android O lors de son lancement, préférant dévoiler les plus importantes dans le cadre de sa conférence Google I/O prévue en mai prochain.

N’empêche, le vice-président de l’ingénierie d’Android, Dave Burke, a tout de même décrit certaines d’entre elles sur le blogue destiné aux développeurs d’Android.

«En s’appuyant sur le travail que nous avons commencé dans Nougat, Android O met une grande priorité sur l’amélioration de la vie de la batterie d’un utilisateur et les performances interactives de l’appareil», explique-t-il. «Ainsi, nous avons ajouté des restrictions automatiques additionnelles sur ce que les applications peuvent faire en arrière-plan, selon trois grandes catégories : pour les diffusions implicites, les services d’arrière-plan, et les mises à jour liées à l’emplacement géographique. Ces modifications faciliteront la création d’applications ayant un impact minimal sur l’appareil et la batterie d’un utilisateur. Les restrictions des tâches d’arrière-plan représentent un changement important dans Android, nous voulons donc que chaque développeur se familiarise avec eux.»

Concrètement, l’intégration de nouvelles restrictions liées aux tâches d’arrière-plan respectant une certaine hiérarchie devrait se traduire en une autonomie améliorée aux yeux de l’utilisateur. Inutile de préciser ici que les tâches d’arrière-plan sont généralement les principaux responsables d’une autonomie réduite.

«Android O introduit également les canaux de notifications, qui sont de nouvelles catégories définies par les applications pour le contenu des notifications», ajoute Burke. «Ces canaux permettent aux développeurs d’offrir aux utilisateurs un contrôle plus précis sur les types de notifications [qu'il souhaite recevoir] : les utilisateurs peuvent bloquer ou modifier le comportement de chacun des canaux individuellement, plutôt que d’imposer une gestion commune à l’ensemble des notifications d’une seule application.»

notifications-inline-controls1-cropnotifications-inline-controls2-crop

Par exemple, dans le cas où un utilisateur choisirait d’être uniquement informé d’alertes liées à la technologie, un agrégateur de fils RSS pourrait transmettre uniquement les mises à jour des sites dédiés à ce sujet par le biais de notifications plutôt que d’inonder l’utilisateur avec des mises à jour de l’ensemble des sites auxquels il est abonné.

Si certaines applications permettent déjà un contrôle granulaire du type de notifications à transmettre, cette nouvelle façon de procéder permettrait donc à l’utilisateur d’appliquer une règle à l’ensemble de ses prochaines notifications. On peut imaginer, par exemple, que vous pourriez choisir en une seule étape d’être avisé uniquement de vos messages privés sur Facebook, Instagram, Snapchat et Twitter alors que vous vous apprêtez à regarder un film, pour éviter d’être dérangé chaque fois que quelqu’un aime ou réagit à l’une de vos publications.

«Le mode picture-in-picture (ou PiP) est maintenant disponible sur les téléphones et tablettes, permettant aux utilisateurs de continuer à regarder une vidéo pendant qu’ils répondent à un chat ou effectue une demande de transport», mentionne à titre d’exemple Burke. «Les applications peuvent basculer elles-mêmes en mode PiP à partir de l’état reprise ou pause lorsque le système le prend en charge – et vous pouvez spécifier le ratio de l’image et un ensemble d’interactions personnalisées (telles que la lecture ou l’arrêt). D’autres nouvelles fonctions de fenêtrage incluent une nouvelle fenêtre superposée pouvant être utilisée par les applications plutôt que de passer par une fenêtre d’alerte système, et le soutien multiécran permettant permettant de lancer une activité sur un écran secondaire.»

Bien entendu, il ne s’agit ici que d’une poignée des changements apportés par la version developper preview d’Android O. Il est notamment question aussi d’un nouvel API permettant de remplir automatiquement les informations d’un formulaire directement à partir du clavier, y compris l’authentification, d’icônes adaptées au contexte d’une application, et de l’exploitation de profils pour les appareils dotés d’un écran offrant l’affichage à large gamme de couleurs.

Pour télécharger l’aperçu d’Android O ou pour en savoir davantage sur ses nouveautés, nous vous invitons à consulter l’article à son sujet sur le blogue destiné aux développeurs d’Android.

  • Bernard Ayotte-De Carufel

    O que c’est cool ça!

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      -_-

  • DJ

    Oreo peut-être :)

  • Gumby

    C’est juste moi ou il n’y a pas tant de nouveautés pour l’utilisateur final depuis Lolipop ? Je veux dire que oui, il y a des optimisations, des restrictions pour la vie privée, des petits ajustements à gauche et à droite, mais qu’au bout du compte il s’agit du Lolipop 5.2, 5.3, 5.4… et non pas une version 8 ou 9… Ça semble être aussi une tendance avec les Chrome qui changent de version à tous les mois, idem pour Firefox avec une fréquence un peu moindre… Bref, l’idée d’avoir la dernière version d’Android afin de profiter des derniers changements et nouveautés comme ce fut déjà le cas dans le passé n’est plus tant présente… …mais c’est peut-être juste moi? :)

    • Bernard Ayotte-De Carufel

      Non, en fait, je ne ressent plus l’excitation de nouvelles mises à jour.

      Avec Gingerbread, Kitkat, Lolipop, nous avions l’effet surprise sur les fonctionnalités et surtout sur le visuel qui changeait. Maintenant ce ne sont que des améliorations de paramètres et de la correction.

      • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

        Et de la stabilité / efficience. Je veux dire, à terme, lorsque ce sera finalisé. ;)