Avant de passer à iOS 10.3, faites une sauvegarde

HFS+ vers APFS

Liste de tags

En apparence, les nouveautés de la mise à jour d’iOS 10.3 lancée aujourd’hui sont mineures. Pourtant, quelque chose de fondamental aura changé par son installation.

Non, ce n’est pas l’arrivée de la fonction permettant de plus facilement retrouver ses AirPods, les fameux écouteurs sans fils vendus 219$ la paire, dont il est question ici. Ni des nouvelles façons d’utiliser Siri avec les applications de paiement, de transports alternatifs et CarPlay. Mais plutôt la façon dont vos fichiers y seront stockés.

La mise à jour d’iOS 10.3 adopte un nouveau système de gestion de fichiers : l’APFS.

Car avec iOS 10.3 vient l’Apple File System (ou APFS). Ce nouveau système de gestion de fichiers viendra remplacer le format HFS+ utilisé depuis le tout premier iPhone. Lui-même est une évolution du format HFS tout court, introduit par Apple en 1985. Oui, c’est vieux. C’était à l’époque où avoir un disque dur de 80 Mo (oui, des mégaoctets) relevait de la science-fiction. Mais aujourd’hui, même sa version modernisée répond difficilement aux besoins des appareils mobiles.

Voilà pourquoi Apple a développé le format APFS, conçu notamment pour tirer profit du stockage flash (des iPhone et iPad) et SSD. Il intègre également le chiffrement comme fonctionnalité principale, en plus d’être compatible avec l’instantané – la capacité de prendre un «cliché» d’un fichier à un moment donné, afin de pouvoir restaurer cette version a posteriori, au besoin. Enfin, l’APFS propose également un faible temps de latence, ce qui devrait provoquer des améliorations en lecture et écriture de données.

Il faut également noter que l’APFS ne calcule pas l’espace de stockage de la même façon que HFS+. Il est donc possible que vous soyez témoin d’un gain d’espace suite à l’installation d’iOS 10.3. Ce n’est pas une illusion : le nouveau format adopte (notamment) la déduplication, une technique visant à trouver les blocs de données identiques pour éviter de les stocker en double. Pour faire simple : si vous avez plusieurs fois le même fichier, il ne sera stocké qu’une seule fois.

Selon Apple, le passage de HFS+ à APFS est non destructif. Concrètement, les fichiers demeureront intacts lors de cette transition. La structure des données, l’entête de partition, les blocs de données, et même la table de partition HFS+ resteront intouchés jusqu’au dernier instant, en prévention d’une panne de courant ou d’un phénomène pouvant empêcher la mise à jour de se terminer comme prévu.

Mais face à une mise à jour ayant de telles implications sur vos fichiers, il va de soi qu’il est préférable d’effectuer une sauvegarde avant de l’exécuter. On n’est jamais trop prudent lorsqu’il est question de nos données personnelles, surtout pour les utilisateurs qui ne peuvent se passer de leur téléphone ou tablette.