Twitter présentera de la publicité vidéo avant les contenus Periscope

Monétisation

Deux ans après en avoir fait l’acquisition, Twitter s’apprête à monétiser les activités de Periscope avec des publicités imposées avant les diffusions en direct et les vidéos archivées.

Toujours à la recherche de nouvelles sources de revenus (en explorant notamment l’idée d’une formule payante avec TweetDeck), Twitter a annoncé aujourd’hui qu’elle implantera un système publicitaire autour des contenus Periscope.

Les créateurs de contenus pourront bénéficier d’un partage des revenus publicitaires.

Alors que l’entreprise a déjà mis en place un programme permettant aux annonceurs de produire des campagnes publicitaires personnalisées liées à la vidéo en direct de Periscope, la nouvelle formule dévoilée aujourd’hui est susceptible d’attirer un plus large éventail d’entreprises étant donné son approche plus conventionnelle.

Ces publicités représentent non seulement un nouveau moyen pour Twitter de rentabiliser ses activités, mais les créateurs de contenus pourront également bénéficier d’un partage de ces revenus.

«Pour les créateurs et les éditeurs qui utilisent Periscope pour diffuser de la vidéo en direct sur Twitter au quotidien, ces annonces pre-roll proposent une nouvelle façon de monétiser leur contenu vidéo», précise Mark Folgner, responsable du groupe de projet chez Periscope. «Pour les spécialistes du marketing, cela représente une nouvelle source de publicité vidéo au-delà de ce qui était auparavant disponible, y compris les annonces au cours de programmes diffusés en direct, les tweets commandités avec de la vidéo Periscope, et les campagnes Amplify personnalisées attachées à du contenu en temps réel produit par des créateurs influents.»

À noter toutefois que selon The Verge, ces publicités ne seront présentées qu’en début de diffusions en direct de certains comptes plus prestigieux. Ces publicités auront une durée variable, elles ne pourront pas être ignorées (comme sur YouTube) et elles seront exécutées en remplaçant le contenu en cours de diffusion. Par conséquent, les utilisateurs qui se joindront à une vidéo en direct manqueront une portion du contenu auquel ils souhaitent accéder. Twitter ne semble pas avoir prévu une fonction permettant de rattraper cette portion autrement qu’en consultant l’archive vidéo a posteriori.

Enfin, on ignore comment Twitter compte effectuer le partage des revenus publicitaires, ni à quel moment l’ensemble des utilisateurs de Periscope (le cas échéant) pourra en bénéficier.