Apple croit que les rumeurs de l’iPhone 8 nuisent à l’iPhone 7

Bilan trimestriel

Face à des résultats trimestriels rapportant un léger déclin des ventes d’iPhone, le PDG d’Apple, Tim Cook, pointe du doigt les rumeurs liées à l’iPhone 8 comme étant en partie responsables.

Selon Apple, les trois premiers mois de 2017 lui ont permis d’enregistrer des revenus de 52,9 milliards de dollars US, soit une augmentation de 4,6% par rapport aux 50,56 milliards générés lors de la même période l’an dernier.

Alors que les ventes d’iPhone ont généré une légère hausse de revenus, le nombre d’unités a diminué lors du dernier trimestre par rapport à 2016.

Bien que l’iPad soit la seule catégorie ayant observé un déclin de ses ventes – 8,92 millions d’appareils et 3,89 milliards de revenus de janvier à mars 2017, contre 10,25 millions d’appareils et 4,41 milliards de revenus en 2016 –, un curieux ralentissement s’est également manifesté dans les ventes de l’iPhone. En effet, si cette catégorie a bénéficié d’une légère hausse de ses revenus, qui sont passés de 32,86 milliards pour ce trimestre en 2016 à 33,25 milliards cette année, les ventes à l’unité, elles, ont subi un ralentissement : les 51,19 millions d’iPhone vendus pour le début 2016 ont été réduit à 50,76 millions d’iPhone vendus de janvier à mars 2017.

Interrogé sur le phénomène lors de la conférence téléphonique au sujet de ces résultats, Tim Cook s’est exprimé au sujet de l’ampleur des rumeurs attachées au produit phare de son entreprise.

«En général, nous voyons ce que nous croyons être un frein dans les achats d’iPhone, ce qui semble être provoqué par la précocité et la fréquence des rumeurs au sujet de futurs iPhone», a déclaré Cook. «Ce phénomène est manifestement présent, et ça pourrait être ce qui se cache derrière les données. Ce n’est pas une certitude, mais nous le constatons en toute transparence.»

C’est l’une des rares fois (si ce n’est pas la seule) où Apple s’est exprimée au sujet de toute la spéculation qui entoure le dévoilement d’un nouveau produit ou la mise à niveau de l’un de ses produits existants.

Depuis les premières conférences d’Apple dans le cadre du Macworld, où Steve Jobs profitait de l’occasion pour lever le voile sur ses nouveaux ordinateurs, les rumeurs et fuites ont toujours envahi l’actualité des jours, parfois même des semaines avant l’événement. Cette anticipation médiatique, ce hype, a longtemps été grandement bénéfique à Apple, même si l’entreprise ne l’a jamais admise publiquement.

Concept du présumé iPhone 8 (Image : Gabor Balogh).

Concept du présumé iPhone 8 (Image : Gabor Balogh).

Mais face aux spéculations laissant croire que le prochain iPhone allait briser la valse du modèle tic tac (ou tick tock, selon lequel une année voit naître un nouveau téléphone, tandis que l’autre reçoit son itération), les fidèles d’Apple ayant pris l’habitude de changer d’appareil seulement lorsque celui-ci constitue un véritable «saut» de génération semblent préférer attendre de voir ce que mijote l’entreprise.

D’autant plus que le prochain lancement coïncidera avec le 10e anniversaire de l’introduction du téléphone d’Apple sur le marché; raison de plus pour l’entreprise de casser la baraque avec quelque chose de fondamentalement novateur.

Cela dit, les plus récentes prédictions des analystes contredisent désormais cette hypothèse. C’est le cas notamment de la Deutsche Bank, qui a déclaré en début de semaine qu’elle croyait que l’iPhone 8 allait plutôt voir le jour en 2018. Elle explique sa position en citant divers fournisseurs qui ont admis que des pénuries de certaines composantes clés et des défis techniques étaient susceptibles de retarder la production d’un véritable nouvel iPhone.

Reste à voir maintenant si ce retard signifie que l’iPhone 8 ne verra le jour qu’en octobre ou en novembre (alors que les rumeurs suggéraient le mois de septembre), ou si ce lancement sera remplacé par l’arrivée d’un iPhone 7s, repoussant ainsi la sortie de l’iPhone 8 à l’automne 2018.

  • Jean Racine

    J’ai encore mon Note 4 et il va très bien. Je dois pas être le seul à me contenter d’un excellent téléphone et de me priver d’un mégapixel de camera supplémentaire, de 50% plus de vitesse et d’innombrables gadgets. Je trouve l’explication sur les rumeurs farfelue.

    • Jjddjjddj

      Casse toi avec tes commentaires inutiles. Continue a te contenter du minimum et je crois que tu ne réalises pas que nous vivons dans une époque excitante de l’évolution de la technologie car dans quelques décennies un iPhone 50 va être la même putain d’affaire qu’un iPhone 50S. Contente toi maintenant qu’il y a des innovations car un jour il n y en aura (presque) plus…

      • Bernard Ayotte-De Carufel

        Une réponse riche en contenu, comme le temps que vous avez pris afin de choisir votre pseudonyme. Bref, je ne comprends pas bien votre logique. Anyways, le iPhone à le temps de devenir autre d’ici 40 ans ;) Prends une Snickers

        • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          J’ai faim.

          • Bernard Ayotte-De Carufel

            Une poutine? Allez! La meilleure est à Longueuil!