Nvidia Shield TV, un bijou à tout faire

Actualité

Découvrez toutes les fonctionnalités de la Nvidia Shield TV

Une machine parfaite pour vous créer des besoins!

La Shield TV deuxième génération est le nouveau boîtier multimédia/console de jeu de Nvidia. Il succède donc à l’ancien streamer multimédia de la marque et, a priori, on peut dire qu’il lui fait très bien honneur. Le boîtier reprend quasiment tous les atouts de son prédécesseur et s’accompagne de pas mal de nouveautés et d’améliorations. Ce qui est sûr, c’est qu’il saura très bien séduire les geeks et les joueurs de salon.

decouvrirleprix

Un format plus compact

Au niveau du design, la Shield TV n’a pas vraiment quelque chose de différent par rapport à son prédécesseur. Nvidia a en effet préféré garder le look robuste et agressif de son ancien boîtier, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Le changement notable concerne surtout les dimensions; le nouveau boîtier est de plus petit format et se montre peu encombrant (16 x 2,6 x 10 cm pour 250 grammes). Vous pouvez ainsi très bien le placer dans votre salon. La Shield TV s’y dressera avec discrétion. À noter qu’il est possible de l’équiper d’un socle spécifique (Shield Stand) pour mieux le placer sur vos meubles, mais il faudra mettre la main dans la poche puisque cet accessoire est vendu séparément (35.97$).

Une connectique qui va droit à l’essentiel

shield

Le format réduit de la Shield TV est certes un atout pour le volet design et ergonomie. Toutefois, ce n’est pas sans conséquence sur la connectique puisque Nvidia a dû sacrifier certains ports. Ainsi, on n’a plus ici droit au connecteur micro-USB ni au lecteur de cartes microSD. Le nouveau boîtier multimédia propose le strict minimum, à savoir un port HDMI 2.0b (compatible HDCP 2.2, 4K HDR à 60 i/s et 10 bits BT-2020), deux ports USB 3.0 Type-A (lesquels servent également ici à la connexion sur ordinateur ou sur clé USB), un port Ethernet et une sortie ARC. Pour le reste, le Shield TV propose toujours 16 Go de mémoire interne et seulement 11 Go peuvent être utilisés par les utilisateurs. La connectivité est en outre assurée par un couple Gigabit Ethernet et Wi-Fi ac à 867 Mb/s (MiMo 2×2). Sinon, le boîtier supporte toujours la version Bluetooth 4.1, mais ne prend plus en charge la connexion infrarouge. Pour la commande à distance, il faudra donc désormais compter uniquement sur la connectivité Bluetooth, ce qui limite un peu le nombre d’émetteurs qu’on peut utiliser sur le boîtier.

Des accessoires complets

Nvidia a aussi apporté quelques améliorations au niveau des accessoires qui accompagnent son boîtier. La Shield TV est vendue avec une manette et une télécommande. Oui, vous avez bien lu! Nvidia a cette fois-ci décidé d’intégrer directement la télécommande dans le lot et ne pas la vendre séparément. Le design n’a pas changé et l’ergonomie non plus. La zappette garde les mêmes dimensions, les mêmes fonctions et aussi la même zone tactile pour le contrôle du volume sonore. Le microphone reste aussi de la partie, tout comme les deux boutons physiques. Le plus grand changement se situe au niveau de l’alimentation. La nouvelle télécommande est alimentée par deux piles CR2032 et non plus une batterie rechargeable.

acces

Pour la manette, laquelle est nommée Shield Controller, le format s’affiche par ailleurs plus compact. Le design change aussi quelque peu et se rapproche beaucoup plus du gamepad de la gamme GeForce. La communication se fait en outre via le réseau Bluetooth et l’accessoire se recharge via un connecteur micro-USB.

manette

Des performances de haut niveau

La Nvidia Shield TV de première génération est excellente en termes de puissance, de performances et de consommation énergétique. Il n’y a donc eu nul besoin de changer quoi que ce soit pour cette deuxième génération. Pour propulser son boîtier multimédia/console de jeu, Nvidia a toujours opté pour la puce maison Tegra X1. Il est épaulé par 3 Go de RAM, ce qui assure une grande rapidité et une excellente vélocité à l’appareil. Enfin, le tout bénéficie comme d’habitude d’un système de refroidissement actif. Bref, sur tous ces points, la Shield TV se montre très convaincante.

Un multimédia au top

Côté multimédia, la Nvidia Shield TV a aussi tout ce qu’il faut pour séduire aussi bien les simples utilisateurs que les geeks. Le boîtier peut décoder absolument tout! Le reste dépendra du lecteur que vous utilisez pour lire vos contenus. Full HD, Ultra HD, vidéos encodées en H.264 ou en HEVC; le boîtier lit tous les formats et qualités de vidéo que vous lui soumettez. La même performance s’observe au niveau de l’audio. La Shield TV supporte des pistes DTS, DTS-X, DTS HD MA, Dolby, Dolby TrueHD et Dolby Atmos. Vous pouvez aussi l’utiliser pour lire vos musiques haute résolution et profiter d’un rendu sonore exceptionnel.

Un accès plus simple aux jeux vidéo

La Shield TV est un boîtier multimédia, mais il ne faut pas non plus oublier son aspect console de jeux et, sur ce point, Nvidia a décidé de pousser plus loin. Comme pour la version précédente de son décodeur, la marque propose trois plateformes pour l’accès aux jeux vidéo, à savoir Android, GeForce Now et GameStream. Toutefois, il n’est plus nécessaire désormais de passer d’une plateforme à une autre pour accéder à ses jeux favoris. Depuis la nouvelle application baptisée Nvidia Games, on peut accéder à tout, sans aucune restriction. D’ailleurs, la navigation devient plus fluide, d’autant que l’interface est intuitive et ergonomique. On peut s’y retrouver sans aucune difficulté.

Google Assistant au volant

L’une des plus grandes nouveautés proposées par la Nvidia Shield TV est le support de Google Assistant, l’assistant intelligent et vocal de Google. Son intégration permet d’interagir plus facilement avec le boîtier et de profiter de la commande vocale. En effet, on peut désormais demander tout simplement à Shield TV de lancer telle ou telle vidéo ou de jouer telle ou telle piste audio. Mieux encore, l’interaction avec d’autres objets connectés est possible, ce qui transforme le boîtier en une véritable centrale de commande pour de la domotique.

Notre avis: Pour notre part, la Nvidia Shield TV deuxième génération reste l’un des meilleurs boîtiers multimédias sous Android TV du moment. On apprécie l’effort déployé pour soigner le design et l’ergonomie. Les performances sont aussi au top et la capacité du boîtier à décoder tout constitue un atout qui le rend encore plus séduisant. Le seul hic concerne la connectique qui paraît un peu limitée.