GameStop en très grosse difficulté

Actualité

Les boutiques GameStop ont déjà connu de meilleurs jours

Votre boutique de jeux vidéo préférée pourrait bien fermer ses portes dans un avenir plus ou moins proche.

Si vous êtes fan et joueur de jeux vidéo, alors vous avez certainement déjà entendu parler de GameStop, la célèbre chaîne de jeux qui exerce dans plusieurs pays. Le groupe possède d’ailleurs plusieurs filiales dans le monde et EB Games au Canada, ou encore Micromania, en France en font partie. Mais malgré son essor énorme il y a quelques années, la firme fait face à de grosses difficultés financières ces dernières années. Des difficultés qui pourraient même mener à sa disparition.

GameStop a voulu qu’on le rachète

La situation de GameStop est si catastrophique que la compagnie a déjà essayé de se faire acheter il y a quelques mois, mais, finalement, personne n’a voulu la reprendre, ce qui l’oblige à affronter seule son sort. À en croire les derniers chiffres disponibles, la firme est endettée jusqu’au cou puisque sa dette atteint en ce moment les 816 millions de dollars. Sa valeur en bourse a aussi chuté de 30% le 29 janvier dernier et jusqu’à ce jour, elle a du mal à remonter.

Mais au fait, pourquoi la situation de GameStop dégringole-t-elle depuis quelques années? Eh bien, c’est avant tout à cause de la concurrence qui devient de plus en plus féroce. En effet, la dématérialisation a eu un impact important sur la part de marché du groupe sur le marché principal. Sur le marché secondaire de l’occasion, il parvient toutefois à faire face à la concurrence, grâce notamment à ses divers services comme EB Games.

Bref, le sort de GameStop est pour l’instant incertain. Bien que la firme ait réussi à maintenir sa chute grâce à la vente de son réseau de boutiques Spring Mobile pour 735 millions de dollars, elle peine toujours à se relever. Une partie de sa dette est désormais réglée, mais ce n’est pas suffisant pour tout remettre en ordre.

Il faudra suivre l’actualité de près dans les prochains mois pour en connaître davantage sur l’avenir de GameSpot.