iOS, Android : un outil permettrait de pirater n’importe quel smartphone

Par Branchez-vous – le dans Actualités, Sécurité

Il y a quelques années, la FBI a dû dépenser près d’un million de dollars pour avoir le contenu de l’iPhone 5C d’une personne impliquée dans les attentats de San Bernardino aux États-Unis. Même si la technologie est de plus en plus en avance sur notre temps et que les outils fleurissent ici et là, il y a encore très peu de solutions pour pénétrer dans un smartphone, que celui-ci tourne sur Android ou sur iOS. Une entreprise israélienne confirme qu’elle est capable de pirater n’importe quel smartphone pour en extraire les données.

Après Android, iOS succombe à Cellebrite

Connu sous le nom de Universal Forensic Extraction Device (ou UFED), cet outil d’intrusion, développé par l’entreprise israélienne Cellebrite est donc capable, selon elle d’ « effectuer une extraction complète du système de tout périphérique iOS ». Publiée il y a quelques jours sur le site officiel même de l’entreprise, cette annonce est surtout une mise en avant de toutes les fonctionnalités en plus qu’UFED avait déjà mises en place.

En effet, cet outil était déjà capable d’extraire les mêmes données sur les appareils Android. Bien évidemment, cette trouvaille ne sera pas mis à la disposition du grand public. Seuls les organismes habilités à extraire ce type de données pour des besoins bien légaux pourront en profiter. Ce qui simplifiera grandement la tâche lors d’enquêtes criminelles, par exemple.

Les données à extraire par le piratage d’iOS

L’utilisation d’UFED permettra d’obtenir les codes, les mots de passes, les fichiers échangés dans n’importe quelle application et même les données supprimées (récemment ou non). Ce logiciel concerne autant les anciens appareils que les appareils les plus récents. Ce qui lui vaut un point d’avance sur son principal concurrent, le logiciel GrayKey.

[amazon bestseller= »antivirus » items= »3″ template= »table » tpl_header= »Les solutions antivirus les plus populaires »]

À l’annonce de ce nouvel outil, Tim Cook, PDG d’Apple n’a pas tardé à donner son avis. Ce dernier ne cautionne pas l’utilisation des failles d’une société pour exploiter les données de ses utilisateurs. En effet, il voit dans cette pratique un éventuel problème de sécurité sur tous les appareils d’iOS. La marque à la pomme a d’ailleurs découvert que l’UFED était disponible sur le marché grand public depuis février 2019.

Opportunité ou menace ? Telle est la question.

Les dernières nouvelles

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Une autre semaine, une autre histoire sur Twitter, qui… embauche?

Une autre semaine, une autre histoire sur Twitter, qui… embauche?

Plus d'actualités

Qu’est-ce qui se passe au juste dans les cryptomonnaies?

Qu’est-ce qui se passe au juste dans les cryptomonnaies?

La Coupe du Monde fait aussi le bonheur des pirates

La Coupe du Monde fait aussi le bonheur des pirates

Sony veut mettre une PS5 dans sa voiture électrique

Sony veut mettre une PS5 dans sa voiture électrique

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Branchez-vous

Branchez-vous diffuse l'actualité techno, des bancs d'essai de divers appareils et gadgets, et des chroniques spécialisées.