NASA : des tests sur la lave Islandaise avant d’aller sur Mars

Par Branchez-vous – le dans Actualités

La NASA est sur le point de dépasser de nouvelles frontières!

2020 est une année importante pour la NASA, et pour cause: l’agence gouvernementale prévoit envoyer un nouveau robot sur la planète Mars. S’il faut encore compter quelques mois avant l’arrivée du jour J, les responsables de cette mission s’y préparent d’ores et déjà. Parmi les projets de préparation : se rendre en Islande, au cœur des champs de lave.

Le deuxième plus grand glacier d’Islande

Depuis 2012, le robot Curiosity explore la planète rouge dans le but d’y trouver des signes de vie. Pour préparer son retour sur Mars, la NASA s’est redirigé vers le deuxième plus grand glacier d’Islande, dans l’ouest de l’île: le champ de lave de Lambahraun. Durant trois semaines en juillet, une quinzaine de scientifiques et d’ingénieurs s’y sont rassemblés. Comme vous vous en doutez, ce n’est pas par hasard que l’agence spatiale américaine a décidé de s’y rediriger. En effet, plusieurs caractéristiques de cette île volcanique nichée au cœur de l’Atlantique Nord rappellent la planète rouge : le sable noir de basalte, les dunes, les roches noires et les sommets des montagnes. Des moyens efficaces pour mettre les scientifiques dans les conditions similaires. Selon Adam Deslauriers, un des responsables de l’entreprise Mission Control Space Services : « C’est un terrain comparable à celui de Mars, il permet de bien préparer l’exploration, l’apprentissage de la conduite de rovers martiens et de faire une série de tests pour la science ».

Le même sol que sur Mars

« La minéralogie en Islande est, également, très similaire à celle que nous trouverions sur Mars. De plus, il y a peu de végétation et il fait froid » affirme Ryan Ewing. Dans l’observation de ce professeur en géologie et géophysique de l’Université A&M du Texas, il met en avant les roches sombres qui sont riches en magnésium et en fer. Et ces derniers sont également visibles sur Mars. Selon le programme de la NASA, Mission Control doit revenir en Islande pour effectuer de nouveaux tests robotiques à l’été prochain, tout ceci dans le but d’être totalement prêt pour le lancement de la mission « Mars Rover » qui se tiendra, si tout va bien, entre le 17 juillet et le 5 août 2020. Il est important de préciser que ce n’est pas la première fois que l’Islande est un terrain de jeu pour la NASA, car 32 astronautes y ont déjà suivi une formation grandeur nature lors des missions Apollo.

C’est tout de même impressionnant, n’est-ce pas? Et tout cela pour éventuellement envoyer des humains en reconnaissance!

Les dernières nouvelles

L’Apple Watch Ultra se prépare pour l’arrivée de l’hiver

L’Apple Watch Ultra se prépare pour l’arrivée de l’hiver

Le film Super Mario s’attire les critiques des fans de Nintendo

Le film Super Mario s’attire les critiques des fans de Nintendo

Le Québec affiche un taux record de jeunes entrepreneurs

Le Québec affiche un taux record de jeunes entrepreneurs

Plus d'actualités

Musk inspire la droite américaine contre Apple et son App Store

Musk inspire la droite américaine contre Apple et son App Store

Nintendo met brutalement fin au Smash World Tour

Nintendo met brutalement fin au Smash World Tour

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

Populaires

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Branchez-vous

Branchez-vous diffuse l'actualité techno, des bancs d'essai de divers appareils et gadgets, et des chroniques spécialisées.