All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Test du jeu The Last of Us Part II: la prouesse déstabilisante de Naughty Dog

Par Daniel Carosella – le dans Jeux vidéo, Tests

Malgré sa réputation, Naughty Dog ne s’attendait probablement pas à un tel triomphe avec le jeu The Last of Us. Succès commercial monstre coiffé d’une multitude de prix, ce jeu de survie s’est surtout démarqué en raison de sa trame narrative. Sept ans plus tard, le studio nous revient avec une suite très attendue dont les attentes dépassaient la stratosphère. A-t-on vu trop haut ou bien The Last of Us Part II réussit-il à marquer un autre coup de circuit ?

Disponible sur: PlayStation 4

Déstabiliser par l’émotion

Après un début de jeu plutôt soporifique ne reflétant aucunement les dizaines d’heures suivantes, vous reprendrez le contrôle de la jeune Ellie. Quelques années après les événements du premier jeu, la jeune femme évolue dans un monde plus hostile que jamais. Dans un univers déchiré entre les Infectés et des bandes d’humains désirant asseoir leur domination pour s’approprier les ressources restantes, Ellie s’embarquera dans une quête plus personnelle que jamais de laquelle elle ne reviendra jamais comme avant.

Difficile pour moi d’être plus précis au niveau du scénario de The Last of Us Part II. En fait, je ne peux non seulement vous en dévoiler davantage en raison des règles strictes dictées par Sony pour cette critique, mais je ne voudrais pas non plus vous gâcher quoi que ce soit en vous révélant des pans de l’histoire.

Sachez tout simplement ceci: si The Last of Us était surprenant, The Last of Us Part II est bouleversant. Même si le scénario gravite autour du thème de la vengeance, vous passerez par toute une gamme d’émotions en jouant. Des événements inattendus sont parsemés tout au long de l’aventure et vous déstabiliseront constamment au fur et à mesure de votre progression. De la haine à la tristesse en passant par la stupéfaction, votre affect sera frappé en accompagnant Ellie, quitte à en avoir la chair de poule par moments. Chapeau aux scénaristes de Naughty Dog; très peu de jeux parviennent à se démarquer de la sorte !

Plus de possibilités que dans The Last of Us, sauf que…

The Last of Us était un jeu d’action et de survie plutôt linéaire. Pour sa suite, Naughty Dog n’a pas brisé cette formule. En fait, ce second opus poursuit dans la même veine en élargissant tout ce que proposait son prédécesseur.

En outre, les environnements sont beaucoup plus imposants que dans le premier jeu. Même s’il y a encore beaucoup de linéarité visible à travers des portes fermées ou bien certains murs invisibles, vous aurez beaucoup plus d’exploration à faire qu’au sein du premier jeu. D’ailleurs, cet élément est toujours aussi crucial puisque si vous n’explorez pas, vous ne récolterez pas les ressources nécessaires à votre survie. Comme si vous étiez dans des décors post-apocalyptiques, ce sera à vous de fouiller un peu partout afin de mettre la main sur tous les objets possibles pour améliorer vos chances de survie.

À ce sujet, la gratification liée à l’exploration est beaucoup plus élevée qu’au sein du premier jeu. Rapidement, on devient accroc à explorer tout ce qui se trouve autour de nous en espérant trouver des objets, des armes ou encore des améliorations. Naughty Dog a d’ailleurs pris soin d’intégrer les différents types d’objets à récolter un peu partout afin d’encourager les joueurs à se promener et à farfouiller. N’hésitez jamais à ouvrir un tiroir ou encore à explorer un bâtiment en apparence banal, vous pourriez très bien y trouver des améliorations inattendues qui vous seront d’une aide cruciale pour la suite des événements !

Du reste, on a simplement étendu les possibilités conférées par le premier jeu. Ainsi, même si vous récolterez plusieurs types d’objets identiques à The Last of Us, vous aurez plus d’options pour améliorer les capacités d’Ellie ou encore pour peaufiner ses armes. De ce fait, même si plusieurs éléments du premier jeu reviennent, on a tout de même l’impression de faire progresser Ellie bien au-delà de ce qu’elle était en mesure de faire dans The Last of Us.

The Last of Us Part 2
GamesRadar.com

Un point faible qui demeure

Outre l’exploration, vous aurez évidemment à vous battre. Après tout, vous aurez à confronter à la fois des Infectés et des humains dans ce monde impitoyable pour les plus faibles.

Contrairement au premier jeu, vous aurez droit à plus de séquences où vous devrez fuir plutôt qu’affronter. Parfois, il vous arrivera de faire face à des hordes d’Infectés ou encore à un regroupement d’humains face auxquels vous n’aurez aucune chance. S’ensuivront des fuites endiablées où vous devrez vous-même trouver par où vous échapper. Le jeu ne vous prendra pas par la main, et comme si vous surviviez vous-même à ces attaques, ce sera à vous de trouver le chemin pour survivre !

Autrement, le jeu mise encore une fois sur la furtivité pour vous extirper d’impasses. Les munitions et la résistance des armes de mêlée étant limitées, vous devrez vous rabattre sur les attaques par-derrière sauf dans certaines situations lors desquelles vous devrez prendre les armes. Les techniques de furtivité sont très similaires à celles du premier The Last of Us, à l’instar des types d’ennemis, d’ailleurs.

C’est probablement là l’autre grand bémol que l’on pourrait soulever envers The Last of Us Part II. Non pas que les combats soient inintéressants, mais simplement qu’ils ne sont pas aussi bons que le reste du jeu. Bien souvent, on se contente de se faufiler et d’utiliser les mêmes tactiques qu’il y a sept ans en ne pouvant pas toujours compter sur l’intelligence artificielle alliée. D’ailleurs, pour une raison que j’ignore, vos ennemis seront incapables de détecter l’amie qui vous accompagnera durant votre quête. Vous, si vous faites du bruit ou êtes le moindrement visible, vous aurez droit à des morsures ou des balles, mais votre alliée ne subira rien même si elle se promène devant vos adversaires ! C’est étrange à voir, et ce, du début à la toute fin du jeu.

The Last of Us Part 2
GameSpot.com

Techniquement dans la cour des plus grands !

Outre le fait que The Last of Us Part II soit une aventure magistrale réalisée de main de maître par Naughty Dog, on ne peut tout simplement pas passer sous silence ses éléments techniques. Comme The Last of Us avait marqué la fin de la PlayStation 3, The Last of Us Part II permet à la PlayStation 4 de vivre ses derniers moments en grande beauté.

Visuellement, le jeu est tout simplement époustouflant. On pourrait parler de la modélisation des personnages, de la qualité des textures, des animations irréprochables ou bien des splendides jeux d’ombres et de lumières, mais ce n’est pas ce qui m’a le plus impressionné. Là où le jeu m’a jeté par terre, c’est à travers la multitude de détails présents partout. De têtards à la surface d’une rivière à côté de laquelle on ne fait que passer jusqu’à la moindre gouttelette de pluie ruisselant sur une fenêtre, vous serez éblouis par la qualité du travail de Naughty Dog afin de rendre ce monde en décrépitude bien vivant !

Même constat au niveau sonore. À l’instar du premier jeu, le doublage des acteurs est impeccable et aide à amplifier les émotions troublantes que l’on ressent en jouant. Le bruitage est aussi de grande qualité et, comme je le mentionnais, ça peut valoir la peine de simplement s’arrêter pour apprécier la beauté du jeu tant par ses yeux que par ses oreilles. Quant à la musique, c’est à la fois sa présence et son absence qui en font son charme. Axées sur la guitare, les pistes musicales ajouteront à la lourdeur de l’ambiance tandis que parfois, ce sera l’absence totale de musique qui, paradoxalement, vous fera ressentir davantage d’émotions. Quoi qu’il en soit, The Last of Us Part II se classe ici encore dans une catégorie à part !

The Last of Us Part 2
Polygon.com

Devriez-vous y jouer ?

Durant cette aventure de 25 à 30 heures, The Last of Us Part II vous fera voyager. Or, ce voyage ne sera pas que touristique, il sera surtout émotionnel. Digne d’un excellent scénario de film ou de série, l’histoire de The Last of Us Part II risque de vous déstabiliser en allant jouer sur plusieurs de vos émotions. À cela, il faut ajouter une exploration gratifiante ainsi qu’un rythme si bien exécuté de la part de Naughty Dog qu’on aurait souhaité que cette aventure soit davantage prolongée.

The Last of Us Part II est-il parfait ? Non, la perfection étant en soi une notion subjective. Néanmoins, objectivement, il s’agit d’une suite colossale fabriquée par le développeur américain qui parvient à répondre aux immenses attentes qu’on avait à son endroit. En ce sens, je ne peux que m’incliner devant le talent de Naughty Dog, que bien d’autres studios doivent jalouser !

 

Merci à Sony Interactive Entertainment Canada qui nous a gracieusement offert une copie numérique du jeu afin de produire cette critique.

Évaluation

Verdict

Suite très attendue du succès monstre The Last of Us, The Last of Us Part II parvient à nous bouleverser en nous faisant passer par une gamme d'émotions que peu de jeux parviennent à nous faire traverser.

Note finale : 5.0 sur un total de 5
Critères
the last of us part 2
5

Points forts

  • Scénario touchant et bouleversant
  • Visuel et bande sonore de très grande qualité
  • Exploration étendue gratifiante

Points faibles

  • Premières heures plutôt quelconques ne reflétant pas le reste de l'aventure
  • Intelligence artificielle alliée étrange

Les dernières nouvelles

Test du jeu Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning: quand 2020 rime avec 2012

Test du jeu Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning: quand 2020 rime avec 2012

Test de Super Mario 3D All-Stars: trois époques de Mario en un !

Test de Super Mario 3D All-Stars: trois époques de Mario en un !

Test du jeu Marvel’s Avengers: des superhéros nouveaux genres

Test du jeu Marvel’s Avengers: des superhéros nouveaux genres

Plus de jeux vidéo

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

Bertie the Brain: L’histoire oubliée du premier jeu vidéo

Bertie the Brain: L’histoire oubliée du premier jeu vidéo

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Facebook déploie les conversations secrètes à Messenger

Facebook déploie les conversations secrètes à Messenger

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Daniel Carosella

Passionné de jeux vidéo depuis une trentaine d'années, Daniel est chroniqueur en jeux vidéo depuis plus de 21 ans. Il a commencé sur Quebec64 puis sur JeuXpress.ca avant de devenir rédacteur en chef de HardGamers.com jusqu'à la fermeture du portail. Depuis 2010, il collabore au magazine AffairesDeGars en tant que chroniqueur, en plus de participer au podcast Réalité Augmentée.Diplômé en criminologie, Daniel est aussi intervenant psychosocial dans la vie de tous les jours. S'il est conscient qu'il ne peut sauver le monde, il essaie tout de même d'aider le maximum de personnes entre deux parties de jeux vidéo !