All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Test du jeu New Pokémon Snap: La passion de la photo !

Par Daniel Carosella – le dans Jeux vidéo, Tests

La photographie possède une qualité unique: immortaliser des endroits, personnes et événements dans un cadre fixe. Or, si certains en font une passion dans la vie réelle, comment rendre cette activité intéressante dans un jeu vidéo ? L’idée a beau être peu attrayante, mais elle a fait ses preuves au sein de Pokémon Snap en 1999 et elle fracasse de nouvelles barrières en 2021 avec l’excellent New Pokémon Snap !

  • Disponible sur: Nintendo Switch
  • Prix: 79,99$ + txs

Les Pokémons s’illuminent sur une histoire terne

À l’instar de son aïeul paru sur Nintendo 64, New Pokémon Snap vous demande de suivre des parcours prédéterminés au sein de divers niveaux afin de photographier des Pokémons. Cette fois-ci, vous êtes transporté dans la région de Lental afin d’assister le professeur Mirror dans ses recherches concernant les Pokémons de son bout du monde. Or, le scientifique désire aussi élucider le mystère derrière le phénomène Illumina, qui modifie les habitudes naturelles des Pokémons et qui a déjà sauvé la région d’une grande catastrophe il y a fort longtemps.

C’est sur cette prémisse que vous vous embarquerez à bord de votre petit vaisseau futuriste, armé de votre appareil et de vos objets afin d’immortaliser des centaines de Pokémons. Si, comme vous le verrez, le style de jeu demeure aussi addictif qu’à l’époque, la mise en scène s’avère être plutôt banale. Les personnages dont on fait la connaissance sont colorés et cadrent avec l’univers Pokémon, mais l’histoire prend rapidement une place secondaire sans qu’on y accorde d’importance. En fait, on a tout simplement hâte de passer les cinématiques pour s’adonner à ce que le jeu offre de meilleur: des occasions pour photographier de petites créatures.

Addictif à souhait !

Tout comme son prédécesseur, New Pokémon Snap est un jeu sur rails. Vous suivrez donc des parcours prédéfinis au sein de décors plus diversifiés qu’à l’époque. Ainsi, si on retrouve des niveaux thématiques déjà vus comme le monde infernal d’un volcan ou encore le calme d’une plage, New Pokémon Snap vous amènera à explorer de nouveaux environnements tels qu’une forêt hantée et même un monde sous-marin. Dans chacun d’eux se retrouvent des Pokémons qu’on s’attendrait à voir selon leurs caractéristiques s’ils existaient dans la vie réelle.

L’objectif demeure le même qu’à l’époque: observer ses alentours afin de photographier les 214 créatures du jeu. Une fois un parcours terminé, vous pourrez soumettre vos meilleurs clichés au professeur Mirror afin que celui-ci les évalue et vous attribue un pointage. Chaque photo sera classée en fonction du Pokémon capté sur le vif, vous permettant ainsi de facilement vous y retrouver parmi les dizaines de photos que vous accumulerez pendant un parcours.

Ça peut paraître banal, voire totalement inintéressant, mais lorsqu’on joue à New Pokémon Snap, on y devient rapidement accroc. Tout comme à l’époque, tenter de prendre les meilleures photos de Pokémons puis être noté est très prenant, d’autant plus qu’il faut être constamment aux aguets dans les tableaux. En effet, certains Pokémons passeront en coup de vent devant votre caméra tandis que d’autres adopteront des comportements l’espace d’à peine une à deux secondes.

Les niveaux sont également subdivisés en sous-niveaux qui, eux aussi, possèdent leurs particularités. En effet, la majorité des parcours pourront être effectués de jour ou de nuit. De plus, votre pointage se transformera en points d’expérience, faisant ainsi monter un parcours de niveau à mesure que vous réaliserez de bons clichés. En visitant les parcours à la clarté ou bien à la noirceur, ainsi qu’à différents niveaux, non seulement verrez-vous de nouveaux Pokémons, mais vous observerez aussi des modifications dans leurs comportements.

Les tableaux de New Pokémon Snap sont tout simplement excitants à refaire dans différentes conditions afin de voir les habitudes des Pokémons se modifier, et par le fait même, nous donner une multitude d’occasions pour photographier ces derniers afin d’obtenir des pointages élevés. J’ai recommencé des niveaux des dizaines de fois en y observant chaque fois de petites différences ou bien des éléments que j’avais omis. Ainsi, non seulement sommes-nous constamment sollicités en parcourant les environnements du jeu, mais la quantité de secrets y étant disséminés nous pousse à vouloir retourner dans les tableaux très souvent sans qu’on s’en lasse pour autant !

GamesRadar.com

Des ajouts amenant la série à un nouveau niveau

Outre la présence de plus de niveaux, Nintendo a ajouté quelques gadgets servant à interagir avec les Pokémons.

Ainsi, en plus du scanner et des fruits du premier jeu, vous aurez désormais accès à une flûte ainsi qu’à des orbes Illumina. Chaque gadget a le potentiel d’engendrer une réaction chez un Pokémon ou encore une interaction avec l’environnement. Dans le cas de certains Pokémons, vous devrez même combiner l’utilisation de gadgets afin de provoquer une réaction ou bien un événement qui vous permettra de prendre le cliché désiré.

Inutile de dire que l’ajout de ces quelques gadgets vient non seulement approfondir l’expérience, mais aussi décupler les possibilités présentes dans le jeu. C’est en tentant de les utiliser un peu partout que vous parviendrez à des résultats inattendus, voire surprenants. Ainsi, il m’est arrivé de voir une réaction de Pokémon à laquelle je ne m’attendais pas simplement en lui lançant un orbe, ou bien de faire apparaître un nouveau Pokémon que je n’avais pas répertorié en n’utilisant que mon scanner. Photographiez et expérimentez un peu partout, vous pourriez avoir bien des surprises !

Ceci dit, certains comportements sont provoqués par des utilisations plutôt étranges des gadgets. Assez rapidement, vous verrez que les photos de chaque Pokémon sont répertoriées en quatre catégories représentées par une à quatre étoiles. Chacune est reliée à un comportement, allant de mouvements banals (une étoile) à des réactions rarement vues (quatre étoiles).

Or, pour obtenir les photos les plus difficiles avec le meilleur pointage possible, non seulement faut-il être vif, mais il faut aussi employer les gadgets de façons assez tordues. Par moments, j’ai n’ai eu d’autre choix que de consulter des guides; sans ces derniers, jamais je n’aurais pu deviner comment provoquer telle ou telle réaction chez un Pokémon. Ça peut être éreintant, surtout lorsqu’on tente d’obtenir une photo avec quatre étoiles de diamant.

Godisageek.com

Une durée de vie qui n’a rien à voir avec Pokémon Snap

Si Pokémon Snap a surpris bien des propriétaires de Nintendo 64, un défaut a fait consensus: sa durée de vie. Le jeu était particulièrement court, au point où on pouvait se demander s’il s’agissait davantage d’une démo technique.

Or, n’ayez crainte: New Pokémon Snap est un jeu beaucoup plus garni. Le nombre de niveaux, leurs altérations ainsi que les quatre catégories de photos à prendre pour chacun des 251 Pokémons confèrent au jeu une durée pouvant se chiffrer en dizaines d’heures. Ayant plus de 20 heures de jeu à mon compteur, je vous certifie que je n’ai pas encore répertorié tous les Pokémons du jeu, et que j’ai encore moins obtenu les quatre catégories de photos pour chacun d’entre eux.

Qui plus est, Nintendo a intégré des fonctionnalités en ligne qui, bien que légères, ajoutent au contenu proposé. Entre autres, vous retrouverez des classements ainsi que la possibilité de partager vos photos. Que ces dernières soient ou non éditées afin de les rendre plus jolies ou cocasses, vous pourrez obtenir des médailles de la part d’autres joueurs. C’est simple, mais je dois vous avouer que je retourne régulièrement voir mon profil en ligne afin de téléverser de nouvelles photos et voir si j’ai obtenu des médailles. C’est tout bonnement motivant pour en prendre de meilleures dans les parcours !

Venturebeat.com

Lenteur sporadique et injustice

Même si j’y ai accroché, New Pokémon Snap possède quelques irritants qui risquent aussi d’embrumer votre plaisir.

En outre, tous les parcours ne sont pas intéressants. Les niveaux spéciaux mettant en vedette de gros Pokémon Illumina sont particulièrement lents et peu garnis. Considérant la lenteur de mouvement du véhicule dans lequel on prend place, ces niveaux obligatoires cassent le rythme et le plaisir des autres tableaux.

Par ailleurs, le système de notation vous paraîtra injuste plus d’une fois. Vos photos seront notées en fonction de quatre critères, et même en reprenant des clichés meilleurs que ceux que vous aviez déjà soumis, il arrivera que le jeu vous note négativement sans logique apparente. C’est d’autant plus frustrant en considérant que certaines catégories de photos exigent une prise de photo en une seconde à des endroits bien précis. Obtenir une moins bonne note sur la base d’un système de notation parfois douteux nous donne envie de casser notre appareil.

En dernier lieu, bien que le jeu soit très joli et que les Pokémons sont splendides à voir, attendez-vous à certains accrocs au plan visuel. En effet, lorsqu’il y a présence de plusieurs éclaboussures, des ralentissements sont visibles, spécialement dans les parcours aquatiques. De plus, si vous agrandissez votre point de vue afin de prendre des Pokémons situés très loin, leurs animations deviendront soudainement saccadées. Malgré la beauté qu’elle a insufflée au jeu, Nintendo a dû composer avec les limites techniques de plus en plus évidentes de sa console.

Dotesports.com

Devriez-vous y jouer ?

Les fans de Pokémon Snap l’auront longuement attendu, et fort heureusement, New Pokémon Snap ne déçoit pas. Certes, il s’agit toujours d’un jeu sur rails où le fusil traditionnel de ce genre a été remplacé par un appareil photo, mais l’expérience qui en découle est aussi mignonne qu’addictive. Malgré quelques petits accrocs ici et là, vous êtes certain d’aimer cette aventure si vous avez apprécié Pokémon Snap à l’époque ou bien si vous désirez voir vos petites créatures préférées comme jamais auparavant !

Évaluation

Verdict

21 ans après la sortie de Pokémon Snap, le second volet nous arrive sur Nintendo Switch en étant encore plus mignon et accrocheur !

Note finale : 4.0 sur un total de 5
Critères
new pokémon snap
4

Points forts

  • L'addiction découlant de la prise de photos et de la notation
  • La diversité des niveaux
  • Le contenu de l'aventure possédant plus de profondeur qu'à première vue

Points faibles

  • Système de notation parfois étrange et injuste
  • Les niveaux Illumina lents et moins intéressants que les autres
  • Certaines façons tordues de faire apparaître des Pokémons ou obtenir leurs réactions

Les dernières nouvelles

Test du jeu Ratchet and Clank: Rift Apart – Un plaisir interdimensionnel !

Test du jeu Ratchet and Clank: Rift Apart – Un plaisir interdimensionnel !

Poker en ligne : les astuces à suivre pour les joueurs débutants

Poker en ligne : les astuces à suivre pour les joueurs débutants

Ratchet and Clank, Mario Golf et plusieurs remakes: 13 jeux à surveiller en juin !

Ratchet and Clank, Mario Golf et plusieurs remakes: 13 jeux à surveiller en juin !

Plus de jeux vidéo

Test du jeu Miitopia: Le retour d’un jeu très particulier de Nintendo

Test du jeu Miitopia: Le retour d’un jeu très particulier de Nintendo

Test de Famicom Detective Club: Deux enquêtes japonaises à l’ancienne

Test de Famicom Detective Club: Deux enquêtes japonaises à l’ancienne

Test du jeu Returnal : La beauté fascinante de la mort

Test du jeu Returnal : La beauté fascinante de la mort

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Netflix Roulette, un site qui vous propose quoi regarder

Netflix Roulette, un site qui vous propose quoi regarder

Les meilleurs et pires opérateurs mobiles du Canada selon J.D. Power

Les meilleurs et pires opérateurs mobiles du Canada selon J.D. Power

Daniel Carosella

Passionné de jeux vidéo depuis une trentaine d'années, Daniel est chroniqueur en jeux vidéo depuis plus de 21 ans. Il a commencé sur Quebec64 puis sur JeuXpress.ca avant de devenir rédacteur en chef de HardGamers.com jusqu'à la fermeture du portail. Depuis 2010, il collabore au magazine AffairesDeGars en tant que chroniqueur, en plus de participer au podcast Réalité Augmentée.Diplômé en criminologie, Daniel est aussi intervenant psychosocial dans la vie de tous les jours. S'il est conscient qu'il ne peut sauver le monde, il essaie tout de même d'aider le maximum de personnes entre deux parties de jeux vidéo !