L’Europe confirme le câble USB-C comme chargeur universel pour les appareils mobiles

Par Alain McKenna – le dans Actualités

Ça fait des années que ça se discute, et heureusement que ça aura pris du temps, mais l’Union européenne a officiellement voté en faveur de la loi qui obligera à partir de l’automne 2024 tous les fabricants d’appareils électroniques mobiles à adopter le port USB-C comme méthode de recharge.

On dit « heureusement que ça aura pris du temps » étant donné que quand cette discussion a commencé au sein de la Commission européenne, il était question d’imposer la norme « micro USB » qui n’aurait jamais suffi à la tâche de recharger rapidement des appareils mobiles comme les plus récentes tablettes, les consoles de jeu portatives ou même les téléphones sans fil les plus gros.

Et c’est d’ailleurs la principale critique qu’on entend ces jours-ci à propos de cette nouvelle norme européenne : qu’elle devienne trop rapidement obsolète à son tour et qu’elle provoque l’effet inverse que ce qu’elle est supposée faire, et donc qu’elle provoque une hausse du niveau de déchets électroniques produits par le modèle d’affaires des technos ces jours-ci.

Vous aurez compris que le plus grand critique de cette nouvelle loi est Apple, qui devra changer le connecteur de son iPhone et de certains de ses accessoires, qu’on appelle le port Lightning, pour un port USB-C, ce qui ne fait pas vraiment son affaire. Apple pense qu’il aurait été plus approprié d’adopter une loi qui impose un objectif, plutôt qu’un standard. Par exemple, d’éliminer les chargeurs dans les boîtes des produits neufs, sans nécessairement imposer la norme USB-C.

Concrètement, cela revient à dire que les vendeurs d’appareils mobiles n’auront plus à inclure dans la boîte un câble pour leur chargement, étant donné que l’objectif est justement de réduire leur nombre au strict minimum.

En Europe, on calcule que cette mesure pourrait éliminer jusqu’à 11 000 tonnes de déchets électroniques par an, ce qui représente le volume total des chargeurs jetés ou inutilisés vendus chaque année sur son territoire.

Évidemment, on aurait pu aller beaucoup plus loin et imposer une cible de réduction des déchets pour l’ensemble du secteur de la mobilité, ce qui aurait peut-être aidé à réduire le phénomène Ô combien plus irritant de l’obsolescence programmée. Mais ce sera peut-être pour une prochaine fois.

Il faudra aussi voir si cette loi européenne sera reprise chez nous. Ce n’est pas sûr. Surtout que l’impact de cette loi pourrait être global.

Autrement dit, ne jetez pas vos vieux chargeurs trop rapidement, ils pourraient servir pendant encore longtemps…

Les dernières nouvelles

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Plus d'actualités

Une autre semaine, une autre histoire sur Twitter, qui… embauche?

Une autre semaine, une autre histoire sur Twitter, qui… embauche?

Qu’est-ce qui se passe au juste dans les cryptomonnaies?

Qu’est-ce qui se passe au juste dans les cryptomonnaies?

La Coupe du Monde fait aussi le bonheur des pirates

La Coupe du Monde fait aussi le bonheur des pirates

Populaires

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer