Test du jeu Mario + Rabbids: Sparks of Hope – Une autre étoile dans la galaxie

Par Daniel Carosella – le dans Jeux vidéo, Tests

Combien d’entre vous avez réellement cru au succès de Mario + Rabbids: Kingdom Battle ? En 2017, cette anomalie réunissant les univers de Mario et des Lapins Crétins a pris bien des joueurs par surprise. Fière du succès remporté par son jeu, Ubisoft récidive aujourd’hui avec Mario + Rabbids: Sparks of Hope. S’il s’avère un peu trop prudent sur certains aspects, force est d’admettre que ses développeurs ont réussi à créer un jeu encore meilleur que celui proposé il y a cinq ans !

  • Disponible sur: Nintendo Switch
  • Prix: 79,99$ + txs

Scénario humoristique léger transporté par les Lapins Crétins

Mario + Rabbits: Sparks of Hope prend place quelque temps après les événements du premier jeu. Alors qu’ils profitent d’une belle journée et qu’ils partent à la recherche des pantalons de Rabbid Mario, la paix de Mario ainsi que des Lapins Crétins est troublée lorsque l’entité Cursa s’introduit dans leur univers. Cette dernière n’a qu’un objectif en tête: envahir l’ensemble des planètes de la galaxie et faire de leurs habitants ses esclaves. Subitement, les héros du monde de Mario et de celui des Lapins Crétins devront reprendre leurs armes afin de stopper les plans diaboliques de ce nouvel ennemi.

Une fois de plus, c’est un scénario léger que nous propose Ubisoft. Toutefois, il est difficile de ne pas y accrocher en raison du charisme de ses personnages. Si ceux de l’univers de Mario conservent la personnalité qu’on leur connaît, les Lapins Crétins sont ceux par lesquels l’humour du jeu transpire. En effet, vous rirez de bon coeur en voyant leurs simagrées ainsi qu’en entendant leurs répliques. À cet effet, Lapin Peach et Lapin Rosalina sont particulièrement drôles. La première vous fera rire alors qu’elle se fera passer pour une influenceuse, prenant même des selfies dans des situations catastrophiques. Quant à la seconde, sa mélancolie la rend paradoxalement loufoque. Tout lui semble un fardeau et le fait d’affronter Cursa ne représente pas un défi, mais bien une tare vers laquelle elle fonce les bras ballotant et le regard dépressif.

Ainsi, ne vous attendez pas à un grand scénario. Toutefois, le mixte de ces deux univers fonctionne toujours grâce à un humour imbécile conféré par les drôles de Lapins Crétins.

Un bien meilleur contrôle de nos personnages

Si vous avez joué à Kingdom Battle, vous trouverez rapidement vos repères au sein de Sparks of Hope. Le jeu de 2017 n’a pas été dénaturé de sorte qu’on retrouve un jeu de rôle tactique léger avec des objectifs similaires. Parfois, vous devrez éliminer tous les ennemis tandis qu’en d’autres, vous aurez à détruire des morceaux de la substance libérée par Cursa ou atteindre une certaine zone. À vous d’adapter votre équipe en fonction du but à atteindre.

Quoi qu’il en soit, dans chaque combat, votre objectif sera simple: attaquer sans vous faire blesser. Pour cela, vous devrez déplacer vos personnages afin qu’ils soient protégés par des murs plus ou moins solides tout en ayant une ligne de visée vers un ennemi. Une fois un héros placé, vous pourrez effectuer un maximum de deux actions afin de tirer profit des objets que vous possédez et des aptitudes dont il est équipé. Par exemple, Mario pourra tirer deux fois avec son fusil, les balles de Lapin Rosalina traverseront les murs tandis que Lapin Peach est particulièrement utile avec ses techniques de soins. Une fois vos héros placés et vos actions effectuées, ce sera au tour de l’ennemi.

Néanmoins, nous avons un bien meilleur contrôle sur nos héros qu’au sein du premier jeu. En effet, la zone de mouvement d’un personnage permet maintenant de bouger celui-ci en temps réel. Si le jeu utilise toujours des cases pour bouger, se défendre et attaquer, elles ne sont pas directement visibles sur le terrain. Ainsi, cela nous donne l’impression de mieux placer nos personnages là où on le désire puisque leurs mouvements ne sont pas dictés par des cases bien définies. Ce n’est pas nouveau dans les jeux de rôle tactiques, mais on espère vraiment qu’un tel système deviendra la norme plutôt que l’exception dans le genre.

Par ailleurs, Sparks of Hope permet d’étendre les zones de mouvements de nos héros grâce aux sauts d’équipe et aux charges. Le saut d’équipe implique simplement qu’un héros saute sur un autre. Dès lors, vous flotterez momentanément dans les airs, ce qui vous permettra d’atteindre une portion du terrain plus éloignée ou bien une zone inaccessible. Quant aux charges, elles permettent à tous les personnages de faire valser un adversaire à sa portée sans que cela ne lui coûte un point d’action. Il s’agit donc d’une façon de blesser, voire d’éliminer des ennemis. En revanche, vous devrez veiller à ne pas être vous-même vulnérable aux charges ennemies.

Tout cela fait en sorte qu’Ubisoft octroie plus de possibilités de mouvements et, par le fait même, plus d’options tactiques qu’au sein de Kingdom Battle. Le résultat nous donne l’impression d’avoir un bien meilleur contrôle sur nos personnages tout en ouvrant la voie à plus d’options tactiques.

Mario Rabbids Sparks of Hope
GameInformer.com

L’influence de Super Mario Galaxy

Très rapidement, j’ai senti deux grandes influences au sein de Sparks of Hope. En fait, il s’agit de véritables lettres d’amour de la part d’Ubisoft pour deux aventures 3D de Mario.

La première est Super Mario Galaxy. L’ensemble du jeu baigne dans cette aventure légendaire de Mario parue sur la Wii. En outre, vous verrez que malgré un visuel conservateur, il y a plusieurs touches de Super Mario Galaxy un peu partout. Cela passe des petites éclaboussures de poussières d’étoiles aux dodus Sparks.

Parlant des Sparks, ils sont probablement la nouveauté la plus intéressante du jeu. En effet, les Sparks sont de petites créatures générées par un croisement entre les Lumas de Super Mario Galaxy et les Lapins Crétins. Chaque héros pourra être équipé de deux Sparks et chacun de ceux-ci lui conférera des habiletés uniques. Par exemple, un Spark peut ajouter des effets de feu aux attaques d’un personnage tandis qu’un autre peut renvoyer une partie des dommages vers l’adversaire. Avant chaque combat, vous pourrez non seulement modifier les héros que vous dirigerez, mais aussi changer les Sparks équipés. Avoir la bonne combinaison de personnages et de Sparks est cruciale, spécialement lors de certains combats un peu plus corsés.

Les Sparks viennent donc approfondir l’expérience classique de Kingdom Battle. Effectivement, ils ajoutent une couche stratégique en étant des compagnons qui pourront directement attaquer l’adversaire ou améliorer momentanément les caractéristiques de vos personnages. Bien que certaines missions vous forceront à utiliser certains héros, Ubisoft a construit Sparks of Hope dans l’optique de vous laisser expérimenter avec les combinaisons de héros et de Sparks que vous désirez. De ce fait, votre groupe pourrait très bien être différent de celui d’un autre joueur sans que l’un d’eux n’ait de réels avantages ou inconvénients par rapport à l’autre.

Mario Rabbids Sparks of Hope
DigitalTrends.com

Les petits mondes ouverts de Super Mario Odyssey

La seconde influence que j’ai sentie est celle de Super Mario Odyssey.

Chaque planète de Sparks of Hope est un biome représentant une saison. Or, la navigation est similaire à celle des mondes de Super Mario Odyssey. Dans chaque univers, vous retrouverez plusieurs missions secondaires qui vous octroieront leur lot de pièces d’or, fragments de météorites et points d’expérience. Vous serez libre d’explorer chaque monde comme bon vous semblera et d’entreprendre ou non les quêtes proposées dans l’ordre que vous souhaiterez. Afin d’alléger votre exploration, vous pourrez vous téléporter vers des drapeaux ou bien votre vaisseau. Cela ne vous rappelle-t-il pas Super Mario Odyssey ?

Plus ouverts que les tableaux de Kingdom Battle, les mondes de Sparks of Hope sont très agréables à explorer. En outre, vous acquérez des aptitudes tout au long de l’aventure qui vous encourageront à revenir vers des mondes débloqués afin de trouver l’ensemble de leurs secrets. Puisqu’il s’agit de petits mondes ouverts, vous devrez parcourir le moindre de leurs recoins si vous désirez terminer le jeu à 100%. En tout, nous nous retrouvons devant un jeu avec une durée de vie franchissant le cap de la trentaine d’heures et dans lequel nous ne nous ennuyons jamais. Ma seule déception est que la centaine de missions secondaires sont similaires d’un monde à l’autre. Cela empêche chaque biome d’avoir un univers qui lui est propre au-delà de son environnement visuel.

Mario Rabbids Sparks of Hope
Vooks.com

Presque aussi brillant que l’étoile polaire

En terminant, quelques petits bémols empêchent Sparks of Hope d’être le jeu tactique incontournable qu’il aurait pu être. Il s’agit indéniablement d’un bon jeu, mais il aurait pu être davantage qu’il est avec quelques ajustements.

Ainsi, les habitués des jeux de rôle tactiques auront l’impression de jouer à un jeu édulcoré. En effet, Sparks of Hope est facile, même au mode de difficulté le plus élevé. Ubisoft a voulu en faire un jeu grand public et a notamment écouté ceux qui se plaignaient de la difficulté de son prédécesseur. Le problème est qu’on en a fait un jeu globalement trop facile plutôt que de proposer des modes de difficulté qui pourraient convenir tant aux néophytes qu’aux vétérans.

D’autre part, chaque personnage n’a qu’une seule arme et un arbre d’habiletés plutôt petit. Possiblement pour convenir à un grand public, les développeurs n’ont pas voulu approfondir l’expérience en offrant des armes avec différentes caractéristiques. Malheureusement, cela fait en sorte que ce qu’on débloque n’est qu’esthétique ou anodin. Obtenir des apparences d’armes ou des bribes d’informations sur certains éléments du jeu pour compléter des missions, disons que ce n’est pas ce qu’il y a de plus excitant.

Enfin, des bogues subsistent dans le produit final. Rien qui ne pourra être corrigé par l’entremise de rustines, mais je fus confronté à certains bogues plus ou moins gênants. L’un des plus gros m’a forcé à redémarrer le jeu puisque la caméra demeurait coincée dans un mur, et ce même si je recommençais le combat. Un autre faisait en sorte que j’entendais des phrases des Lapins Crétins en anglais alors que mon jeu était programmé en français. Rien de particulièrement majeur, mais il se pourrait que vous ayez certains bogues jusqu’à ce qu’Ubisoft apporte des correctifs.

Mario Rabbids Sparks of Hope
Mashable.com

Devriez-vous y jouer ?

Mario + Rabbits: Sparks of Hope est indéniablement meilleur que son prédécesseur. Certes, l’effet de surprise n’y est plus et on aurait souhaité une plus grande profondeur avec des armes supplémentaires à débloquer. Or, le système de mouvement des personnages, l’ajout des Sparks et l’ambiance aussi drôle que colorée en font un jeu de rôle tactique léger pouvant être apprécié par tous. J’ai eu de la difficulté à le laisser de côté lorsque j’y jouais de telle sorte que sa trentaine d’heures vous fera probablement passer un très bon moment vous aussi. J’ai d’ailleurs hâte aux futurs ensembles téléchargeables confirmés par Ubisoft, dont l’ajout d’un certain Rayman en 2023 !

Évaluation

Verdict

Aussi coloré et déjanté que son prédécesseur, Mario + Rabbids: Sparks of Hope s'avère un excellent jeu tactique pour n'importe quel joueur malgré la prudence dont ont fait preuve les développeurs.

Note finale : 4.0 sur un total de 5
Critères
mario rabbids sparks of hope
4

Points forts

  • Davantage de contrôle sur les mouvements de nos personnages
  • L'ajout des Sparks permet une personnalisation plus étoffée de notre équipe
  • Magnifique bande sonore
  • Plus de trente heures de jeu, spécialement pour tout faire à 100%

Points faibles

  • Aucune arme supplémentaire à débloquer
  • Certains combats de boss s'éternisent inutilement
  • Présence de divers bogues
  • Grande répétition au sein des missions secondaires

Les dernières nouvelles

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Plus de jeux vidéo

Sony veut mettre une PS5 dans sa voiture électrique

Sony veut mettre une PS5 dans sa voiture électrique

10 des meilleurs jeux créés par une seule personne

10 des meilleurs jeux créés par une seule personne

Les ventes de la Nintendo Switch en voie de surpasser celles de la PlayStation 4

Les ventes de la Nintendo Switch en voie de surpasser celles de la PlayStation 4

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Daniel Carosella

Passionné de jeux vidéo depuis plus d'une trentaine d'années, Daniel est chroniqueur en jeux vidéo depuis plus de 23 ans. Il a commencé sur Quebec64 puis sur JeuXpress.ca avant de devenir rédacteur en chef de HardGamers.com jusqu'à la fermeture du portail. Il a également collaboré au magazine Web AffairesDeGars.com pendant une dizaine d'années avant de transporter sa passion du jeu vidéo sur Branchez-Vous. Par ailleurs, Daniel partage cette dernière par la parole grâce à d'autres projets, dont une chronique hebdomadaire sur les ondes de CHOI Radio X et la chaîne YouTube M2Gaming.Diplômé en criminologie, Daniel est aussi intervenant psychosocial dans la vie de tous les jours. S'il est conscient qu'il ne peut sauver le monde, il essaie tout de même d'aider le maximum de personnes entre deux parties de jeux vidéo !