Rogers-Shaw: Ottawa dit «non, mais»…

Par Alain McKenna – le dans Actualités

Le ministre du Développement économique et de l’Innovation François-Philippe Champagne a finalement décidé mardi en fin de journée qu’il s’opposait à l’acquisition par Rogers de son rival Shaw «sous sa forme initiale», soit simplement en échange d’un montant d’argent d’une valeur de 26 milliards de dollars.

Évidemment, les mots à retenir sont les derniers : «sous sa forme initiale», ça laisse de la place à Rogers pour manœuvrer et proposer quelque chose qui ferait davantage l’affaire du ministre. Rogers et Shaw vont justement entamer dans quelques jours des discussions avec le commissaire fédéral de la concurrence pour trouver un terrain d’entente qui satisferait le gouvernement canadien.

Parions que ce terrain d’entente va être trouvé, et même plus tôt que tard. La direction de Rogers a déjà dit plus tôt cet été qu’elle avait bien l’intention de compléter la transaction d’une façon qui ferait l’affaire de tout le monde. Des rumeurs indiquent qu’une nouvelle offre révisée serait d’ailleurs déjà prête pour être présentée au gouvernement fédéral.

Évidemment, vu du Québec, ce sont surtout les conditions imposées à la transaction dans le sans-fil entre Shaw et Québecor qui nous intéressent. Pour que Vidéotron devienne l’exploitant du réseau sans fil Freedom Mobile, l’entreprise doit s’engager à les conserver pendant au moins 10 ans. Vidéotron doit aussi s’assurer que ses tarifs dans le reste du Canada seront aussi bas qu’au Québec, plutôt que l’inverse.

On trouve le cellulaire cher au Québec, imaginez, on dit que les tarifs sont en moyenne 20% plus coûteux ailleurs au Canada.

Rapidement, hier soir, le patron de Vidéotron et Québecor Pierre-Karl Péladeau a confirmé qu’il était d’accord avec ces conditions.

On a donc le sentiment que tout ça va se régler. Et pour une rare fois dans le marché canadien des télécoms, les consommateurs pourraient en sortir gagnants eux aussi.

Les dernières nouvelles

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Plus d'actualités

Une autre semaine, une autre histoire sur Twitter, qui… embauche?

Une autre semaine, une autre histoire sur Twitter, qui… embauche?

Qu’est-ce qui se passe au juste dans les cryptomonnaies?

Qu’est-ce qui se passe au juste dans les cryptomonnaies?

La Coupe du Monde fait aussi le bonheur des pirates

La Coupe du Monde fait aussi le bonheur des pirates

Populaires

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer