Apple revoit de bout en bout la politique de prix de son App Store

Par Alain McKenna – le dans Actualités

Apple a décidé de répondre à une partie de la critique de plus en plus courante faite par les créateurs d’applications mobiles en ajoutant quelque 700 nouvelles options de facturation auprès des utilisateurs d’un iPhone ou d’un iPad. Au total, un programmeur qui décide de vendre son application sur l’App Store d’Apple, ou qui veut intégrer du contenu payant à bord de son application, aura le choix entre 900 façons différentes de le faire.

Ça risque de faire l’affaire des développeurs étant donné qu’ils sont nombreux à vouloir non seulement tirer des revenus de leurs applications, mais aussi, en tirer des revenus récurrents, qui reviennent d’un mois ou d’une année à l’autre. Apple a donc revu son modèle pour mieux intégrer des prix mensuels et des prix annuels plus flexibles pour rendre les abonnements à plus long terme plus attrayants auprès des consommateurs.

Ce nouvel App Store pourrait moins faire l’affaire des consommateurs, cela étant dit, étant donné qu’Apple semble justement vouloir favoriser le modèle de vente par abonnement, plutôt que la simple vente d’une application à prix unique.

Le hic avec les ventes par abonnement est qu’il faut être vigilant, en tant que consommateur, pour ne pas les accumuler sans cesse, car ils n’expirent pas automatiquement.

D’ailleurs, Apple a indiqué que sa nouvelle structure de prix sera d’abord intégrée dans les prochains jours dans les applications qui fonctionnent selon un modèle par abonnement. Les autres types d’applications verront leur structure de prix mise à jour le printemps prochains seulement.

Léger bémol en cette ère de grande inflation : le prix de base des applications vendues sur l’App Store d’Apple ne change pas et reste fixé à 0,99 $US…

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming