Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Par Alexis Le Marec – le dans Actualités

Windows 10 ne recevra bientôt plus que les mises à jour de sécurité, allez-vous devoir passer à Windows 11?

Crédit Image : Microsoft

Si Microsoft débranchera totalement Windows 10 en 2025, Microsoft multiplie les annonces ces derniers jours au sujet de son désormais ancien OS. En plus d’avoir annoncé la fin de la vente de Windows 10 à partir du 1er février, la fin du support pour les dernières versions de Windows 10 aura lieu le 14 octobre 2025 pour les particuliers. En attendant, Microsoft continuera à fournir des mises à jour de sécurité pour Windows 10, mais le système d’exploitation ne connaitra plus d’évolution.

Les utilisateurs vont donc n’avoir d’autre choix que de passer à Windows 11 dont la mise à jour est gratuite. Si vous achetez Windows 10 actuellement, la mise à jour est proposée automatiquement et sans frais dans les mises à jour de Windows. Même si l’on peut déplorer la fin annoncée de Windows 10, il aura tout de même duré 10 ans, une longévité très honorable. Cependant, passer à Windows 11 ne se fait pas aussi facilement que l’ont été les passages à Windows XP, Windows 7 et Windows 10.  Windows 11 exige des configurations matérielles bien précises qui pourraient poser problème à de nombreux utilisateurs.

 

Passer à Windows 11, des dépenses à prévoir ?

Pour fonctionner, Windows 11 exige en effet plusieurs sécurités et exigences matérielles comme l’activation du chiffrement via la puce TPM sur la carte mère, ou la présence d’une carte graphique compatible DirectX 12.

Le matériel récent fabriqué généralement à partir de 2018 comporte ces systèmes de chiffrement ou de protection, mais ceux qui possèdent un ordinateur plus ancien vont être bien en peine pour activer quelque chose qui n’existe pas. Il est bien sûr possible d’installer Windows 11 sans les activer, mais cela demande déjà quelques connaissances réservées aux utilisateurs avancés. Les autres ne vont avoir que deux choix, continuer avec un ordinateur ouvert à tous les virus, ou changer de PC.

 

D’un autre côté, les ordinateurs vieux de huit ans sont toujours fonctionnels et permettent de faire ses comptes ou surfer sur Internet. Pour pousser un peu plus dans le temps, je viens même de vérifier avec un i7 4770K et un i5 4460 de 2012 équipés d’un SSD et ils permettent encore de naviguer rapidement sur internet ou d’écouter des vidéos en 1080p sur YouTube (sur Netflix ça pixellise tout de même).

Même chose en ce qui concerne les serveurs maison ou les ordinateurs recyclés, Windows 10 permet de faire tourner un petit serveur ou un Plex de manière optimale.

 

Linux, la solution alternative

Comme toujours avec les ordinateurs plus anciens, la seule solution viable si l’on ne peut pas changer d’ordinateur pourrait être de passer à Linux. Par contre, cela demande un apprentissage pour s’y retrouver, même si les dernières versions de distributions comme Ubuntu sont très agréables à prendre en main et bénéficient d’une interface simple et bien pensée.

Au-delà de cette obligation de passer à Windows 11, Microsoft vise les ordinateurs anciens. Cependant, ce passage à Windows pourrait causer autant de soucis que lors de la fin du support de Windows XP, d’autant plus que Windows 10 reste un excellent OS en termes de confort d’utilisation et de compatibilité. Windows XP était devenu une porte ouverte à tous les virus et types d’attaques, mais il était la seule alternative dans l’univers Windows face à un Windows Vista trop gourmand en ressources. Si celles et ceux qui ne peuvent changer d’ordinateur ou passer à Linux n’ont que Windows 10 comme alternative, l’histoire pourrait se répéter.

 

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Est-ce que ChatGPT pourrait mettre fin à la bureaucratie?

Est-ce que ChatGPT pourrait mettre fin à la bureaucratie?

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming