Des lunettes connectées de 2e génération pour Meta et Ray-Ban

Les Ray-Ban Stories n’ont pas connu le succès espéré. Ces verres fumés dotés de caméras et d’un ensemble de micro et de petits haut-parleurs auront quand même droit à une suite, même si leur nom disparaît. Voici donc les… Ray-Ban Meta Smart Glasses.

Oui, c’est leur nom. Les nouvelles lunettes prennent la forme de modèles connus chez Ray-Ban, dont les Wayfarer, et coûteront 369$ au moment de leur mise en vente, le 17 octobre prochain. Les plus pressés peuvent déjà précommander leur exemplaire.

Ray-Ban Stories 2?

Comme les Stories, ces nouveaux verres serviront avant tout d’écouteurs pour la musique ou même les appels reçus sur son sans-fil. On s’attend à un mode mains libres irréprochable, puisque Meta a confirmé que pas moins de cinq micros sont intégrés à la monture de ses verres.

Les lunettes intelligentes de Meta et Ray-Ban reprennent à nouveau le jeu de deux caméras qui équipait le modèle précédent. Meta annonce un capteur de 12 mégapixels pour la photo, et une résolution de 1080p pour la vidéo. Il est possible de stocker jusqu’à 500 photos ou 100 vidéos de 30 secondes dans la mémoire embarquée, ou il faudra tout téléverser sur son téléphone intelligent, dans l’application mobile conçue à cet effet.

Le contenu est ensuite formatté prêt pour une mise en ligne rapide sous forme de reels ou de contenus pour les réseaux sociaux de Meta, Facebook, Instagram, ou même Threads, pourquoi pas.

On a bien hâte de voir si la deuxième fois sera la bonne. Il ne fallait que quelques semaines pour que plus de 90% des gens qui ont acheté le premier modèle de verres intelligents de Meta et Ray-Ban arrêtent de les utiliser…

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

Articles Récents

Branchez-Vous

Restez informé sur toute L’actualité techno.

Branchez-vous est un producteur québécois de contenu portant sur tout ce qui se rapporte à la technologie, mettant l’accent sur l’actualité, les chroniques d’opinions, les bancs d’essai de produits et des sujets destinés tant aux technophiles qu’au grand public.