Test du jeu Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp – Un retour coloré sur le champ de bataille !

Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp

Un classique du cinéma québécois affirme que “la guerre, la guerre, ce n’est pas une raison pour se faire mal !” Certes, la guerre comme telle n’a absolument rien de réjouissant. Or, lorsqu’on nous la soumet sous la forme d’un Advance Wars, disons que de combattre l’ennemi pour défendre ou envahir un territoire devient soudainement plaisant. C’est le constat qu’on tire de Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp, une réédition des deux premiers jeux de la franchise nous prouvant que celle-ci a bien vieilli.

  • Disponible sur: Nintendo Switch
  • Prix: 79,99$ + txs

Le retour tant attendu d’Orange Star

Comme son nom l’indique, Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp propose les deux premiers jeux de la franchise Advance Wars dans un seul ensemble. Ainsi, vous effectuerez un bon dans le passé en redécouvrant les premières missions de l’armée Orange Star puis en poursuivant votre quête contre l’impitoyable armée Black Hole. Tout au long de votre aventure, vous affronterez des généraux tous plus excentriques les uns que les autres alors qu’Orange Star devra à la fois défendre ses possessions et conquérir des territoires.

Si vous n’avez jamais joué aux premiers Advance Wars, ces derniers présentent la guerre sous une forme plus humoristique que sérieuse. En revanche, cela ne signifie pas que les campagnes soient ennuyantes d’un point de vue scénaristique. En effet, les intrigues se corseront au fil de vos missions, spécialement au sein du second jeu qui présente une campagne au ton plus sombre. Toutefois, les motivations de certains généraux sont risibles, spécialement ceux d’Orange Star. L’attachement qu’on leur porte s’en trouve dilué tant la guerre ne semble être qu’un prétexte pour assouvir leurs pulsions parfois étranges.

À noter que malheureusement, il n’est pas possible de choisir l’une des deux campagnes dès le départ. En effet, on doit impérativement compléter Advance Wars avant de plonger dans sa suite. C’est quelque peu dommage de ne pas avoir proposé cette option, d’autant plus que les missions d’Advance Wars 2 sont beaucoup plus intéressantes.

Des jeux rehaussés techniquement

Dès que vous commencerez votre aventure, un élément vous sautera aux yeux. En effet, pour revamper le visuel des jeux de l’époque, Nintendo a fait appel au studio WayForward. On sent clairement la touche de ce dernier, le graphisme des deux premiers Advance Wars ayant été fortement modifié afin qu’il se rapproche de celui d’un dessin animé. Si la modélisation des unités et des cartes fait penser à un jeu mobile, il n’en demeure pas moins que la compilation regorge de magnifiques couleurs et de superbes animations lors des cinématiques. Les jeux ne sont pas uniquement plaisants, mais ils sont un régal pour les yeux grâce au travail du studio américain.

WayForward a également amélioré la bande sonore des jeux. Le travail est splendide pour les oreilles, notamment au niveau de la musique présente dans chaque campagne. Les développeurs ont également accentuée la qualité des bruits ambiants de sorte qu’on entend plus distinctement les mitraillettes et les explosions. Néanmoins, il est dommage que tous les dialogues n’aient pas été doublés. Plus souvent qu’autrement, on doit se contenter de portions d’échanges narrées, donnant l’impression de jouer à de vieux jeux au sein desquels on ne pouvait intégrer trop de voix faute d’espace.

Excellent pour les nouveaux venus, moins pour les fans du genre

Les amateurs de jeux de stratégie par tour trouveront-ils leur compte au sein de ces deux Advance Wars ? En fait, si vous êtes un fan de ce genre de jeux, ces Advance Wars vous paraîtront simples. En effet, les premiers jeux de la franchise servent davantage à initier les joueurs au genre plutôt qu’à proposer un défi aux fans, d’autant plus qu’une bonne portion des missions du premier jeu sont des didacticiels.

Ceci dit, il n’en demeure pas moins que les jeux sont divertissants malgré leur relative simplicité. Chaque mission offre son propre niveau de difficulté tout en vous permettant généralement de remporter la victoire de deux façons: éliminer toutes les unités ennemies ou capturer le QG de l’adversaire. De plus, au fil des campagnes vous devrez composer avec des éléments de plus en plus complexes, incluant du brouillard de guerre, des usines de fabrication d’unités, divers types de terrains et la météo.

Par ailleurs, chaque type d’unité aura des avantages et inconvénients par rapport à d’autres. Ainsi, une unité d’infanterie ne fera pas le poids face à un tank tandis que le bombardier sera particulièrement dévastateur contre une unité terrestre tout en étant vulnérable contre un char anti-aérien. À cela, il vous faudra composer avec les pouvoirs uniques des généraux pouvant faire tourner le vent d’un combat. Bien que ces pouvoirs ne durent qu’un seul tour, lorsqu’ils sont bien utilisés, ils peuvent vous permettre d’écraser avec une efficacité redoutable votre adversaire.

Malgré tout, les Advance Wars demeurent simples, particulièrement lorsqu’on les compare aux jeux de stratégie par tour parus depuis leur lancement sur Game Boy Advance. Le plaisir d’y jouer est instantané tandis que les néophytes y trouveront une belle entrée en matière. Cependant, les habitués du genre n’y retrouveront que des éléments classiques avec lesquels ils composent déjà à la base de leurs jeux tout en ayant des campagnes relativement faciles.

Une guerre complète

Plutôt que d’offrir une réédition techniquement améliorée des deux premiers Advance Wars, Nintendo et WayForward se sont assurés de garnir l’ensemble d’une panoplie d’options afin de vous garder occupé un bon moment.

Ainsi, les campagnes vous prendront de 20 à 30 heures. En fait, leur durée dépendra de votre désir pour obtenir le meilleur rang possible dans chaque mission. À la fin de chacune d’elles, vous serez noté en fonction du temps pris, des unités perdues et de votre style. Plus votre rang sera élevé, plus vous mettrez la main sur un nombre conséquent de pièces. Ces dernières vous serviront à acheter une panoplie d’éléments au nouveau magasin de Hachi, dont des cartes, des généraux et des pièces musicales.

En plus des campagnes solo offrant deux modes de difficulté (Facile et Classique), vous pourrez disputer une partie contre l’IA ou un autre joueur sur n’importe quelle carte que vous aurez débloquée. Mieux encore, le jeu vous permettra de personnaliser chacune de vos parties à l’aide de vos propres règles. Vous voulez une partie classique sans obstacle ? Vous préférez avoir de la météo avec du brouillard de guerre et divers types de terrains ? Allez-y, le jeu le permet, et ce que ce soit hors-ligne ou en ligne.

En somme, vous pourriez très bien investir des dizaines et des dizaines d’heures supplémentaires au-delà de celles requises pour terminer les deux campagnes. Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp est un ensemble complet permettant de mettre la main sur une foule de récompenses en parcourant l’ensemble de ses modes. Ne vous surprenez pas si votre compteur d’heures affiche plus de 60, 80 voire même 100 heures sans que vous ne vous en rendiez compte, l’attrait de ces Advance Wars étant aussi puissant.

Devriez-vous y jouer ?

En tant que fan de la franchise Advance Wars, il me tardait de voir comment Nintendo et WayForward allaient revamper les deux premiers jeux de la franchise. Si certains éléments auraient pu être davantage travaillés, il n’en demeure pas moins que le plaisir de jouer à ces jeux demeure indéniable encore aujourd’hui. Qui plus est, l’ensemble des options offertes fera chauffer votre Nintendo Switch un bon moment.

Définitivement à découvrir pour ceux ne voulant pas se casser la tête avec un jeu de stratégie par tour ou bien à refaire pour ceux qui, comme moi, aiment les aventures d’Orange Star depuis les débuts de l’armée sur Game Boy Advance !

Point forts

  • Style simple et facile à prendre en main
  • Éléments techniques retravaillés de belle façon
  • Beaucoup de contenu permettant de jouer des dizaines d’heures

Points faibles

  • La plupart des dialogues ne sont que partiellement doublés
  • Davantage une entrée en matière qu’un jeu pour les fans de jeux de stratégie par tour
  • Impossible de jouer à Advance Wars 2 sans avoir complété le premier opus

Note: 4 étoiles sur 5

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

Articles Récents

Apple a présenté sans le dire de cette façon sept variantes de son nouveau MacBook Pro à processeur M3. La plupart de celles-là sont animées par les processeurs M3 Pro et M3 Max.
Actualités

Apple prépare son IA générative

«Nous pensons que cela ouvrira des opportunités de transformation pour les utilisateurs en matière de productivité, de résolution de problèmes et plus encore», a déclaré

Branchez-Vous

Restez informé sur toute L’actualité techno.

Branchez-vous est un producteur québécois de contenu portant sur tout ce qui se rapporte à la technologie, mettant l’accent sur l’actualité, les chroniques d’opinions, les bancs d’essai de produits et des sujets destinés tant aux technophiles qu’au grand public.