Microsoft fait l’acquisition de Mojang (le studio derrière Minecraft) pour 2,5 milliards

Done deal

C’est maintenant officiel. Le studio derrière Minecraft est devenu ce matin la propriété de Microsoft. Qu’est-ce qui motive cette transaction?

Il n’y a pas de fumée sans feu. Difficile de ne pas entendre cette phrase en apprenant la nouvelle, qui est tombée il y a quelques minutes du côté du Wall Street Journal.

Sans surprise, le jeune studio suédois tente de rassurer sa communauté en annonçant la nouvelle sur le site de Mojang.

En effet, des rumeurs au sujet de cette acquisition se sont propagés au milieu de la semaine dernière, et la seule chose qui semble avoir changée est le montant de la transaction, qui s’élève à 2,5 milliards de dollars US.

Nous apprenons aujourd’hui qu’une entente entre les deux entreprises vient de se conclure, et que la transaction devrait être complétée plus tard cette année. Sans surprise, le jeune studio suédois tente de rassurer sa communauté en annonçant la nouvelle sur le site de Mojang.

«C’était rassurant de voir combien vos opinions reflétaient celles [des employés de Mojang] lorsque nous avons appris la nouvelle», raconte l’entreprise dans un billet confirmant la transaction. «Le changement fait peur, et c’est un grand changement pour nous tous. Ça va être bon cependant. Tout va bien se passer.»

«S’il vous plaît, rappelez-vous que l’avenir de Minecraft et de vous – la communauté – sont extrêmement importants pour toutes les personnes impliquées. Si vous ne devez retenir qu’une chose de ce billet, que ce soit cela.»

Bien que Mojang souligne qu’il n’y a aucune raison pour que cette transaction ait un impact sur le développement de Minecraft sur les plateformes concurrentes à celles de Microsoft, l’avenir du jeu est officiellement entre les mains de Microsoft.

Quelles sont les motivations de Microsoft?

On peut évidemment spéculer longtemps sur ce qui peut motiver Microsoft à se lancer dans une telle acquisition.

Certains ont invoqué des raisons fiscales. Certes, 2,5 milliards de dollars représente beaucoup d’argent pour le commun des mortels, mais pas autant pour une entreprise qui à 86 milliards en réserve dans ses coffres.

projectspark

L’entreprise pourrait surtout être intéressée par le savoir-faire de Mojang. Rappelons que Microsoft travaille actuellement sur Project Spark, une plateforme de création qui invite les utilisateurs à concevoir leurs propres jeux, et où sera possible de partager ces créations avec la communauté. Difficile ici de ne pas faire un certain parallèle avec Minecraft, dont une bonne portion de son succès semble provenir de la possibilité de partager des créations avec sa communauté de joueurs.

Ainsi, Microsoft pourrait vouloir mettre à profit les compétences de Mojang afin de faire évoluer Project Spark dans la bonne direction, et par conséquent le propulser au même rang de popularité que Minecraft.

On peut également difficilement passer sous silence la position actuelle de la Xbox One, qui accuse un retard par rapport à son principal concurrent, la PlayStation 4. Si Microsoft parvient à tirer son épingle du jeu en proposant des contenus de Minecraft exclusifs à sa console (ne serait-ce que de façon temporaire), cette stratégie pourrait avoir un impact positif sur les ventes de sa console.

Doit-on s’attendre à ce que Minecraft devienne une exclusivité Microsoft?

Microsoft démontre beaucoup plus d’ouverture face à la concurrence depuis l’arrivée de Satya Nadella à la tête de l’entreprise, notamment avec le lancement d’Office pour Android et iOS l’an dernier.

Le gros bon sens nous laisse croire que ça pourrait être le cas, mais lorsque l’on se penche sur la question, tout porte à croire qu’une bonne portion des revenus générés par le jeu récemment provient de plateformes concurrentes à celles de Microsoft. Évidemment, inutile de rappeler que le but de toute entreprise est de faire de l’argent. Ce qui laisse planer un doute quant à l’adoption d’une stratégie qui pourrait mettre en péril une telle source de revenus.

Surtout que l’histoire nous a enseigné les choses autrement. Lorsque Microsoft a fait l’acquisition de Rare en 2002 (à l’époque un partenaire de Nintendo), les jeux en cours de développement pour la Game Boy Advance ont fini par voir le jour sur la console portable malgré la rivalité entre les deux fabricants.

Également, Microsoft démontre beaucoup plus d’ouverture face à la concurrence depuis l’arrivée de Satya Nadella à la tête de l’entreprise, notamment avec le lancement d’Office pour Android et iOS l’an dernier.

Les fondateurs quittent le navire

La principale question à se poser est la suivante : Mojang peut-elle continuer sans ses fondateurs? Tel que le suggéraient les rumeurs, Markus Persson, Carl Manneh et Jakob Porsér quitteront l’entreprise une fois la transaction terminée.

La logique veut que ces derniers aient l’intention d’assurer la transition avant de quitter officiellement le navire. Reste à savoir si le tout se déroulera sans embuches.

  • Steve C

    Ça doit surement être pour Mojang car Minecraft est sembe t’il en perte de vitesse …. POur ce montant , il doit y avoir derrière cela d’importants projets non encore dévoilés mise à part SPARK … SInon pourquoi ne pas avoir simplement acheté la franchise de MineCraft …

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Minecraft en perte de vitesse? Je crois que vous vendez la peau de l’ours avant de l’avoir tué (ou qu’il soit mort, simplement). ;)

      • Steve C

        Non mais les ventes elles diminuent tout de même .. d’année en année ( il est dans le top 20 ) en 2011 il était dans le top 3

  • sylvain tremblay

    Microsoft dit ,continuerons à rendre Minecraft disponible sur toutes les plateformes, iOS, Android et PlayStation pc xbox

    http://www.gamergen.com/actualites/microsoft-firme-americaine-rachete-mojang-minecraft-254214-1

  • Théo Dantuono

    Encore un bel article Laurent.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Merci.

  • Serge

    Bel article.

    J’aimerais en rajouter un ptit peu concernant « l’exclusivité » (ou la non-exclusivité) sur les OS Microsoft.

    - Minecraft est trop gros pour être retiré des autres plateformes. Oui y’a la portion « revenus » à prendre en compte, mais on ne peut pas enlever un os à un chien pendant qu’il est en train de le manger sans attirer sa grogne (métaphore réductrice, mais j’aime l’image… hihi). Minecraft est déjà disponible à tous et partout, mettre une soudaine exclusivité attirerais un boycott des produits Microsoft plutôt que des nouveaux utilisateurs.

    - Satya Nadella mentionne depuis son arrivée « au pouvoir » que le software doit être déployé sur le plus de plateformes possibles, peut importe l’OS et le hardware. Cette décision va donc dans le même sens que l’objectif à long terme du « nouveau » microsoft.

    - Minecraft Realms (version « mmorpg ») de Minecraft a été lancée depuis peu et est disponible multi-plateforme pour 13$ par mois et offre des revenus récurents à Microsoft. Au même titre que chaque téléphone android rapporte quelque dollars à Microsoft.

    - Un produit multi-plateforme comme ca avec un gros logo Microsoft dès son ouverture, peu importe l’OS et le hardware, vous pouvez pas avoir meilleure pub…. en fait, bien meilleure que la commandite de la NFL qui a mal tourné lorsque les annonceurs ont cru que c’était des iPad et non des Surfaces. LOL. Imagine les personnes sur PS4 et Linux qui voient un gros logo Microsoft (voire mieux, l’équivalent des introductions nvidia : « Best played on Microsoft Systems »). hehehe :)