Microsoft lance Office pour iPad

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
La populaire suite bureautique débarque enfin sur iPad, environ 9 mois après que Microsoft ait lancé sa version iPhone.

Si l’idée pouvait paraître loufoque lors du lancement de l’iPad en 2010, et davantage quand Microsoft s’est lancé dans le marché des tablettes avec la Surface, elle devient aujourd’hui réalité. Depuis jeudi, les applications Word, Excel, PowerPoint et OneNote sont désormais offertes gratuitement dans l’App Store, mais leur plein potentiel n’est accessible qu’aux abonnés sur service Office 365.

Satya Nadella a affirmé son intention de voir les applications de Microsoft se retrouver sur l’ensemble des plateformes, une stratégie qui contraste avec celle de l’entreprise qui préférait autrefois déployer ses efforts logiciels sur son propre système d’exploitation.

Car oui, vous pouvez tout de même utiliser ces applications pour lire vos documents ou les partager dans le cadre d’une présentation, mais pour créer ou modifier quoi que ce soit, vous devrez débourser des frais annuels de 99$ CA (ou 99€). À noter que l’abonnement à Office 365 vous permet d’exploiter la suite de logiciels sur un maximum de 10 appareils (5 ordinateurs et 5 tablettes) et un accès sur téléphone intelligent.

Tout comme la version pour iPhone, la version Android est gratuite, et il est possible sur déclinaisons mobiles de créer ou modifier des fichiers sans être abonnés au service Office 365. Cependant, la version Android est limitée pour l’instant aux téléphones intelligents propulsés par le système d’exploitation mobile de Google.

Lors du dévoilement d’Office pour iPad, le PDG Satya Nadella a affirmé son intention de voir les applications de Microsoft se retrouver sur l’ensemble des plateformes, une stratégie qui contraste avec celle de l’entreprise qui préférait autrefois déployer ses efforts logiciels sur son propre système d’exploitation.

«Ce n’est pas un compromis, parce que c’est d’aller là où vont les clients», a déclaré Nadella à propos des risques de voir les ventes de PC et de produits Microsoft être affectées à moyen ou à long terme. «Ça ne concerne pas nos parts de marché d’aujourd’hui sur la base des appareils d’aujourd’hui, car à long terme, il y aura de nouvelles plateformes qui nécessiteront Office, des petits écrans aux grands écrans.»

Dans un échange qui peut paraître surréaliste à bien des égards, Tim Cook a pris soin de féliciter Nadella sur Twitter de la venue d’Office sur iPad. Évidemment, ce dernier a remercié le PDG d’Apple en prenant soin de manifester son enthousiasme par rapport au lancement.

Erratum : Office Mobile pour iPhone et Android devient gratuit et pleinement exploitable à des fins personnelles. Un abonnement à Office 365 est exigé pour créer ou modifier un document sur iPhone et Android à des fins commerciales / pour affaires. L’article a été modifié pour éviter toute forme de confusion.

Les dernières nouvelles

Test du jeu Splatoon 3 – Revoir une panoplie d’éclaboussures

Test du jeu Splatoon 3 – Revoir une panoplie d’éclaboussures

Voici comment on va recycler la batterie des autos électriques au Québec

Voici comment on va recycler la batterie des autos électriques au Québec

L’Apple Watch Ultra au Canada vendredi pour 1099$

L’Apple Watch Ultra au Canada vendredi pour 1099$

Plus d'actualités

Amazon lance des nouvelles tablettes destinées aux enfants

Amazon lance des nouvelles tablettes destinées aux enfants

Windows 11: il va y avoir pas mal plus d’applications Android sur votre PC cet automne

Windows 11: il va y avoir pas mal plus d’applications Android sur votre PC cet automne

Apple AirPods Pro: même format, plus de muscle

Apple AirPods Pro: même format, plus de muscle

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Facebook et son nouveau logo

Facebook et son nouveau logo

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .