Nintendo défend la date de lancement de la NX

Réponse du PDG

PDG de Nintendo

Le PDG Tatsumi Kimishima a récemment expliqué les raisons qui ont poussé Nintendo à ne pas lancer sa prochaine console trop tôt.

Alors que les plus récents résultats financiers de Nintendo ont révélé que sa prochaine console verrait le jour qu’en mars 2017, le même exercice permet cette semaine d’en apprendre un peu plus sur les motivations et la stratégie du fabricant nippon à son sujet.

«Nous n’envisageons pas de lancer la console à perte.»

En effet, dans un échange lié au dépôt de ce bilan annuel avec les actionnaires de l’entreprise, le PDG de Nintendo a répondu à leurs questions, et certaines portaient sur la stratégie derrière le lancement de la console surnommée NX.

Notamment, on a demandé à savoir si la vague de jeux qui allait accompagner le lancement de la NX allait être solide, et si la console allait être vendue à perte – à l’instar de la Wii U.

«Vous avez raison de soulever le besoin d’une gamme de logiciels solides», a déclaré Kimishima. «L’une des raisons qui nous a incité à choisir cette date de lancement est de faire en sorte que la vague de logiciels soit prête à temps pour la sortie de la console. Non seulement lors du lancement, mais il faut également être en mesure de déployer des titres en continu après le lancement. Nous prévoyons une plateforme qui sera appréciée par les consommateurs pour longtemps.»

«Ensuite, en ce qui concerne les coûts, nous n’envisageons pas de lancer la console à perte. Lorsque la Wii U a été lancée, le yen était très fort. Je tiens pour acquis que cette situation ne se répétera pas. Vendre à perte au lancement ne pourrait donc pas soutenir l’entreprise, et nous gardons cela en tête dans le cadre du développement de la NX.»

wiiu

Bien qu’il soit généralement convenu ces dernières années dans l’industrie de vendre du matériel à perte dans l’espoir de rentabiliser la démarche avec la vente de jeux et d’accessoires (le modèle d’affaires de lame et rasoir), Nintendo a traditionnellement toujours évité d’adopter une telle stratégie, sauf dans le cas de la Wii U. L’entreprise est toutefois parvenue à réduire ses coûts de production il y a environ deux ans, de sorte que les ventes matérielles lui étaient rentables, voire profitables.

Souvenir douloureux de la Nintendo 3DS

Mais l’idée de lancer la NX en mars, et par conséquent rater la lucrative période des fêtes, ne risque-t-elle pas de se traduire par une situation similaire à la Nintendo 3DS, lancée en février et dont les débuts ont été difficiles?

«Nous souhaitons que les consommateurs continuent de jouer à ce système pour encore de nombreuses années, et nous pensons donc qu’à ses débuts, il est primordial de s’assurer que tout est en ordre pour le lancement.»

«Nous croyons que […] la quantité de jeux de qualités disponibles pour les consommateurs lors du lancement est importante, et que nous devons déterminer nos dates de lancement selon ce facteur», a ajouté le PDG.

«Le fait que les consommateurs dépensent plus d’argent durant la période des fêtes peut être un facteur important pour justifier pourquoi un lancement à ce moment est une bonne stratégie. Cependant, notre structure d’affaires matérielle et logicielle ne prendra pas fin cette année. Nous souhaitons que les consommateurs continuent de jouer à ce système pour encore de nombreuses années, et nous pensons donc qu’à ses débuts, il est primordial de s’assurer que tout est en ordre pour le lancement.»

«En ce sens, notre approche est d’attendre jusqu’à ce que nous puissions offrir une expérience entièrement réalisée plutôt que de se précipiter à commercialiser [la NX] à temps pour la période des fêtes, et cette approche n’a pas changé.»

En résumé, Nintendo veut s’assurer que la NX soit bien alimentée en terme de jeux, tant lors de sa commercialisation que pour les mois qui suivront. Rappelons que l’entreprise n’a toujours pas l’intention de révéler quoi que ce soit concernant la NX lors du prochain E3, et qu’il y a fort à parier que Nintendo fera la surprise de son dévoilement officiel dans le cadre d’une présentation Nintendo Direct quelque part à l’automne.

La semaine dernière, Nintendo a confirmé que le lancement du prochain chapitre de la série The Legend of Zelda avait été reporté à mars, et que le jeu paraîtra à la fois sur Wii U et sur sa prochaine console.

Du côté de la concurrence, des rumeurs suggèrent que Microsoft pourrait annoncer une nouvelle Xbox One lors du E3, mais on ignore toujours s’il est question d’une simple révision esthétique ou de modifications matérielles lui conférant plus de puissance. Pour sa part, Sony travaillerait sur une version plus puissante de la PlayStation 4, surnommée NEO, selon plusieurs fuites crédibles provenant de divers acteurs de l’industrie.

  • XFNTY

    Si avec ces annonces et entrevues, Nintendo compte encore vendre des Wii U…
    Concernant les évolutions des Xbox One et PS4, gare à la réaction des joueurs, par sympathique déjà en réactions aux rumeurs d’une console évoluée.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Suffit d’une baisse de prix…

      Pour Microsoft et Sony, j’ai l’impression que le premier ne va présenter qu’une version slim de sa console (sa carcasse est si grosse et vide que ça ne devrait pas être trop complexe à réaliser), et que le second va au moins attendre le lancement du PSVR.

  • David Boivin Tremblay

    c’est interdit de vendre a perte

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Non.