Augmentation des tarifs chez Telus

Mobilité

Québec
Liste de tags

Forcée de réduire la durée de ses contrats à deux ans, la compagnie de télécommunication augmente les tarifs de ses forfaits.

Telus réagit ainsi aux mesures imposées par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) en juin dernier. Bien que le Code sur les services sans fil ne doit entrer en vigueur que le 2 décembre prochain, la majorité des fournisseurs de services sans fil avaient signalé leur intention de modifier la durée de leurs contrats avant cette échéance.

Par conséquent, la compagnie de télécommunication originaire de Colombie-Britanique est la première à ajuster ses tarifs en fonction de ces mesures.

Les cinq nouveaux forfaits de Telus incluent le service vocal partout au pays, le service de messagerie texte illimité, le service d’afficheur et le service de messagerie vocale. Les clients pourront désormais partager leur forfait de données entre plusieurs appareils inscrits sous un même compte, faire déverrouiller leur téléphone à moindre coût, et bénéficier de l’itinérance internationale à moindre coût (une réduction de 60%). De plus, les frais de mise en service ont été éliminés. Les clauses de ces nouveaux contrats ont été reformulées dans un langage clair, comme l’a exigé le CRTC.

Malheureusement pour les consommateurs, cet ajustement pourrait faire augmenter leur facture de façon vertigineuse. Lorsque l’on compare les forfaits promotionnels actuellement en vigueur chez Telus avec leurs équivalents parmi les forfaits annoncés, on observe une augmentation de plus de 90% pour certains d’entre eux.

L’amortissement de l’achat d’un appareil (avec des ententes passant de trois à deux ans) ajouté à la perte de revenu que généraient des frais d’itinérance exorbitants, ont pour effet d’inciter l’entreprise à couvrir ses pertes autrement.

Il sera intéressant de surveiller quel impact aura les mesures imposées par le CRTC sur les tarifs de Bell, Rogers et Vidéotron.

  • MonsieurGBS

    Je ne sais pas si c’est en réaction a ces nouvelles contraintes que le CRTC leur impose pour les FORFAITS, mais ce matin, 1 août 2013, le tarif à la minute pour ceux qui n’ont pas de forfait (prépayé), vient de monter de façon ridicule: près de 50 %(0.50$/min). Les nouvelles règles du CRTC ne sont même pas pour nous et ont va se retrouver a payer pour tout ca?!?
    En bon Québecois, c’est quoi l’affaire TELUS?