Sony et Panasonic : un nouveau support physique de 300 Go

Technologie

Les deux entreprises nippones ont l’intention de mettre en commun leur savoir-faire afin de concevoir la prochaine génération de disque optique.

Vous avez bel et bien lu : aux yeux de Sony et de Panasonic, le disque optique n’est pas mort. Dans un monde où la majorité des biens culturels sont offerts en format téléchargeable, l’entreprise conceptrice du Blu-ray croit qu’il est grand temps d’introduire un nouveau support physique afin de le remplacer. Le nouveau support en question, toujours sans nom, devrait être lancé vers la fin 2015.

Heureusement pour les consommateurs, nous ne parlons que d’un support physique pour archiver des données. Rien n’indique ni ne justifie pour l’instant le remplacement du Blu-ray comme la norme en ce qui concerne le support physique de contenu vidéo HD. La résolution de la moyenne des téléviseurs devra d’abord être améliorée.

Dans un communiqué officiel publié conjointement, les deux compagnies vantent les mérites du disque optique : «Le disque optique a d’excellentes propriétés lui permettant d’être protégé de l’environnement (résistance à l’eau et à la poussière) et résiste aux changements de température et à l’humidité lors du stockage.»

L’introduction d’un nouveau support physique n’est pas totalement absurde. Par exemple, l’industrie du cinéma nécessite un support physique abordable et de grande capacité afin de stocker le contenu vidéo qu’elle produit. Les disques durs sont coûteux et leur durée de vie est limitée.