BlackBerry à la recherche d’un acheteur potentiel

Affaires

Liste de tags

L’entreprise canadienne, qui se disait pourtant sûre de pouvoir reprendre du poil de la bête en juin dernier, a déclaré être à la recherche de partenaires financiers.

BlackBerry a annoncé en début de semaine la mise en place d’un comité spécial afin «d’explorer des stratégies alternatives» visant à augmenter la valeur de l’entreprise. Ces alternatives pourraient entre autres inclure «d’éventuelles coentreprises, des partenariats ou alliances stratégiques, la vente de l’entreprise ou d’autres transactions possibles».

Malheureusement pour lui, Jeff Bezos vient d’acheter le Washington Post. Tout porte à croire qu’il ne peut pas se permettre deux folies dans le même mois.

Depuis la semaine dernière, une rumeur circule à l’idée que BlackBerry pourrait vouloir racheter ses actions afin de redevenir une entreprise privée, ce qui lui permettrait de se concentrer sur ses activités sans avoir de compte à rendre à ses actionnaires. L’action de BlackBerry a grimpé de 5% suite à la publication d’un article par Reuters au sujet de la rumeur.

La valeur de l’entreprise est évaluée à 5,6 milliards de dollars US. Ses parts de marché aux États-Unis ont chuté à 1,1% lors du second trimestre de 2013.