Noah, 17 minutes sur l’écran d’un adolescent à l’ère du numérique

Réseaux sociaux

Liste de tags

Un court-métrage canadien présenté dans le cadre du Festival international du film de Toronto nous plonge au sein d’une rupture amoureuse provoquée sur Facebook.

L’action de Noah se déroule entièrement sur l’écran du protagoniste éponyme, un jeune adolescent sur le point de changer de ville pour ses études universitaires. Alors qu’une conversation avec sa blonde se termine abruptement par ce qui semble être un problème technique, Noah craint que celle-ci soit sur le point de rompre avec lui. Paniqué, le jeune s’apprête à commettre une gaffe monumentale.

Avant de visionner la vidéo ci-dessous, sachez qu’une portion du film comprend une session très réaliste de Chatroulette. On y présente brièvement certains hommes dans le plus simple appareil. Soyez avertis.

Les images de ce court-métrage, réalisé par les étudiants de cinéma Walter Woodman et Patrick Cederberg, proviennent exclusivement des deux écrans de Noah : celui de son ordinateur et celui de son téléphone. La représentation de Facebook en particulier est très crédible, au point où l’on est en droit de se demander si l’équipe n’a pas simplement créé de faux comptes pour parvenir à leurs fins.

  • Isabelle

    Et personne n’a ete choque et degoute par les commentaires extremement racistes de la jeune fille quand elle decrit la colocataire qu’elle ne veut surtout pas?