Nintendo sur la pente descendante selon le fondateur d’Atari

Jeux vidéo

Liste de tags

Avec les ventes décevantes de la Wii U, l’avenir de Nintendo redevient encore une fois un sujet de discussion quotidien.

Récemment, certains spécialistes se sont amusés à faire des parallèles entre la défunte console Jaguar d’Atari et la Wii U. Dans le cadre d’une entrevue avec la BBC, Nolan Bushnell affirme que le fabricant nippon se retrouve dans une fâcheuse position.

Accordons tout de même de l’intérêt aux propos tenus par un acteur important du krach du jeu vidéo de 1983. Nul doute que cette expérience lui permet aujourd’hui de mieux cerner les entreprises qui risquent de se retrouver dans la même position qu’Atari à l’époque.

Le fondateur d’Atari donne peu d’espoir au marché des consoles portables, où Nintendo est roi et maître depuis des années : «Je ne crois pas que le concept de consoles portables dédiées uniquement au jeu a du sens aujourd’hui. Pas quand vous avez un iPod ou une microtablette Android. Lorsqu’on parle des consoles, j’ai l’impression que le marché se réduit.»

Bien que ce soit la première fois que nous entendons parler de microtablette, accordons tout de même de l’intérêt aux propos tenus par celui qui a conduit son entreprise à la faillite, lors du krach du jeu vidéo de 1983. Nul doute que cette expérience lui permet aujourd’hui de mieux cerner les entreprises qui risquent de se retrouver dans la même position qu’Atari à l’époque.

Néanmoins, rappelons que les spécialistes s’entendent pour dire que ce qui causa la perte d’Atari est l’abondance de jeux de piètre qualité. Une situation qui ne correspond pas à la réalité de Nintendo, qui a toujours été reconnue pour la qualité de ses jeux.

La Wii U devra bientôt faire face à de nouveaux concurrents. Les lancements de la PlayStation 4 et la Xbox One sont prévus pour novembre. Afin de contrer ces nouvelles consoles, Nintendo a annoncé qu’elle réduira le prix de sa console à 299$ CA le 20 septembre prochain.

  • PixelSpriteFr

    Nintendo est dans une autre catégorie, la sortie de la PS4 et la One ne risque pas de vraiment leur faire du tord, dans la mesure où c’est de toute manière un autre public. Pour en revenir à l’article, je doute fortement qu’on puisse comparer la débâcle d’Atari avec ce que se passe actuellement chez Nintendo. La console Atari à eu un gros soucis de jeux tiers à cause d’un manque regard sur les productions, ce qui est lui d’être le cas de Nintendo.

    Comparer la Wii U ou même les consoles de salon avec le marché des téléphone mobile c’est un peu facile dans l’ensemble. Ceux qui s’adonnent à des jeux nomades sur les téléphones, de manière sporadique, c’est pas vraiment le même contexte que prendre une manette et s’installer pour une longue séance de jeu. Les console d’aujourd’hui intègrent de plus en plus de service, comme la VOD, des applications de réseaux sociaux etc. mais c’est surtout pour palier à une course à la technologie qui devient de moins en moins évidente. I lfaut donc faire face à la concurrence en offrant toujours plus aux consommateurs et on y va donc pas des services en plus. Mais c’est pas vraiment ce qui fait pencher la balance quand il s’agit de choisir en particulier une console.

    Le souci de la Wii U c’est clairement son manque de jeux phares et qui peuvent attirer le public. La console est vraiment sympathique, mais comme beaucoup de joueurs je la considère comme une console d’appoint, en plus des autres consoles concurrentes. Je m’y amuse pour y jouer aux quelques exclusivités, mais c’est tout. Pour attirer le grand public, il va falloir des jeux et c’est justement ce qui va arriver en fin d’année et au printemps prochain. Après est-ce que cela suffira, on verra bien.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Je suis d’accord avec vous. Cependant, on ne peut nier les ventes désastreuses de la console — pire que celles de la GameCube à la même époque. La situation est loin d’être idéale pour Nintendo, seulement les spécialistes prédisent la mort de la compagnie depuis des années et celle-ci parvient toujours à tirer son épingle du jeu.

      • PixelSpriteFr

        Ha, la magie des analystes qui faut le bon et mauvais temps à partir des chiffres. (Michael pachter si tu nous entends!). Bien entendu il est difficile de nier que la Wii U est en pente descendante, il a fort à parier que les prochaines grosses licences vont tirer les ventes vers le haut, mais ce ne sera pas une poussé fulgurante pour la machine. Au mieux on peut espérer que cela permette d’avoir un bon parc de consoles dans le monde, pour que les éditeurs tiers s’intéressent enfin à y développer des jeux, même si c’est seulement des portages.

        J’ai envie de croire en cette console et je l’adore, mais j’ai un peu peur pour son avenir à long terme. Mais c’est loin de prédire la mort de Nintendo même si elle ne trouve pas son public. La trésorerie du constructeur est telle, qu’ils pourront facilement rebondir sur une nouvelle génération.