Nintendo sur la pente descendante selon le fondateur d’Atari

Jeux vidéo

Liste de tags

Avec les ventes décevantes de la Wii U, l’avenir de Nintendo redevient encore une fois un sujet de discussion quotidien.

Récemment, certains spécialistes se sont amusés à faire des parallèles entre la défunte console Jaguar d’Atari et la Wii U. Dans le cadre d’une entrevue avec la BBC, Nolan Bushnell affirme que le fabricant nippon se retrouve dans une fâcheuse position.

Accordons tout de même de l’intérêt aux propos tenus par un acteur important du krach du jeu vidéo de 1983. Nul doute que cette expérience lui permet aujourd’hui de mieux cerner les entreprises qui risquent de se retrouver dans la même position qu’Atari à l’époque.

Le fondateur d’Atari donne peu d’espoir au marché des consoles portables, où Nintendo est roi et maître depuis des années : «Je ne crois pas que le concept de consoles portables dédiées uniquement au jeu a du sens aujourd’hui. Pas quand vous avez un iPod ou une microtablette Android. Lorsqu’on parle des consoles, j’ai l’impression que le marché se réduit.»

Bien que ce soit la première fois que nous entendons parler de microtablette, accordons tout de même de l’intérêt aux propos tenus par celui qui a conduit son entreprise à la faillite, lors du krach du jeu vidéo de 1983. Nul doute que cette expérience lui permet aujourd’hui de mieux cerner les entreprises qui risquent de se retrouver dans la même position qu’Atari à l’époque.

Néanmoins, rappelons que les spécialistes s’entendent pour dire que ce qui causa la perte d’Atari est l’abondance de jeux de piètre qualité. Une situation qui ne correspond pas à la réalité de Nintendo, qui a toujours été reconnue pour la qualité de ses jeux.

La Wii U devra bientôt faire face à de nouveaux concurrents. Les lancements de la PlayStation 4 et la Xbox One sont prévus pour novembre. Afin de contrer ces nouvelles consoles, Nintendo a annoncé qu’elle réduira le prix de sa console à 299$ CA le 20 septembre prochain.