La prochaine génération de consoles de jeu sera moins énergivore

Jeux vidéo

Pour une tâche aussi simple que regarder un film sur Netflix, les consoles actuelles consomment plus d’électricité que des appareils équivalents.

La PlayStation 3 et la Xbox 360 consomment en moyenne entre 70 et 100 watts lorsqu’elles sont en fonction. Par le biais de mises à jour, Sony et Microsoft sont parvenus à réduire considérablement les besoins énergétiques de ces consoles, qui nécessitaient le double d’énergie lors de leur lancement.

Néanmoins, les appareils comme l’Apple TV ou la Boxee Box nécessitent entre 6 à 10 watts pour effectuer la même tâche. Les amateurs de jeux rétro seront heureux d’apprendre que la Super Nintendo consomme également que 10 watts.

Heureusement, selon le blogue spécialisé en jeu vidéo Polygon, la situation est sur le point de s’améliorer grâce au processeur multicœur.

La prochaine génération de consoles sera peut-être plus efficace en ce qui a trait à sa consommation énergétique, mais elle nécessitera néanmoins plus d’électricité pour une expérience de jeu enrichie.

Tim Calland, responsable de la conformité chez Microsoft, a déclaré : «La Xbox One a été conçue dès le départ pour maximiser la puissance de calcul par watt.»

«Une différence majeure que nous avons maintenant par rapport à la Xbox 360 est une architecture évolutive, ce qui signifie qu’elle utilise seulement la capacité de calcul nécessaire à la réalisation des tâches demandées. L’expérience de jeu est ce qui demande le plus d’énergie, mais lorsque la console n’est pas utilisée à sa pleine capacité, comme lorsqu’on visionne du contenu en flux continu, nous utilisons beaucoup moins d’énergie que la Xbox 360 lors de son lancement.»

«Nous avons huit cœurs cette fois-ci, et nous n’utilisons que le nombre de cœurs nécessaires. Cette option n’était pas offerte lors de la dernière génération», conclut Calland.

Évidemment, loi de Moore oblige, puisque les nouvelles consoles sont dotées de processeurs offrant une capacité de calcul nettement supérieure à leurs prédécesseurs, les jeux tenteront d’en tirer un maximum de puissance.

La prochaine génération de consoles sera peut-être plus efficace en ce qui a trait à sa consommation énergétique, mais elle nécessitera néanmoins plus d’électricité pour une expérience de jeu enrichie.