Le X-A1 de Fujifilm

Banc d'essai

Exclusif

Fujifilm lance l’appareil photo micro 4/3 le plus compact de sa Série X, baptisé X-A1. Un appareil étonnant à prix abordable.

L’appareil arbore encore une fois le look rétro popularisé par les autres appareils de ce type, lancés par Fujifilm depuis deux ans, à un prix beaucoup plus abordable. On retrouve d’ailleurs la majorité des caractéristiques du modèle X-M1, lancé cet été, à l’exception du capteur. Si les appareils de la Série X sont équipés d’un capteur X-Trans, l’X-A1 n’est équipé que d’un capteur APS-C standard.

Ce capteur de 16,3 mégapixels n’offre pas de réduction d’effet de contraste et de fausses couleurs pouvant apparaître sur certaines photos, mais il semblerait que ce soit le seul compromis que Fujifilm ait accepté de faire afin de rendre l’appareil plus abordable.

Caractéristiques techniques

Le boîtier renferme le même processeur EXR que l’on retrouve dans le X-M1, ce qui permet à l’appareil de prendre des clichés à 0,05 seconde d’intervalle, en plus de démarrer très rapidement. L’écran de 3 pouces affiche 920 000 points. L’écran n’est pas tactile, mais pivote à 90 degrés, tant vers le haut que vers le bas, alors que bien d’autres appareils n’offrent qu’un angle de 45 degrés.

Fuji_X-A1_flip_up_mini2Fuji_X-A1_flip_down_mini

La plage ISO couverte s’étend de 100 à 25 600. L’ISO utilisable (avant l’omniprésence de bruit) est de 6400, ce qui est tout à fait exceptionnel pour un appareil de ce prix. En ce qui concerne la connectique, on retrouve une sortie mini HDMI ainsi qu’un port micro USB sur le côté.

Le boîtier

La molette des modes comporte 12 positions, allant du mode Manuel aux modes préréglés, en passant par les modes semi-automatiques habituels (A, S, P) ainsi qu’un mode personnalisable (C, pour Custom).

On trouve également une molette entièrement noire sur la droite du boîtier. Il s’agit de la molette d’ajustement d’exposition. Il est un peu étrange de ne voir absolument aucune indication de son utilité alors que le boîtier est destiné à un public débutant, de par son prix de vente. Comme cette molette sert à ajuster la vitesse en mode Manuel, il aurait été plus utile que cette molette puisse également ajuster l’ouverture ou la vitesse dans les modes semi-automatiques.

Fuji_X-A1_flip_up_mini2Fuji_X-A1_flip_down_mini

Enfin, une troisième molette, verticale celle-là, se trouve juste sous la molette d’ajustement d’exposition. Elle permet l’ajustement de l’ouverture en mode priorité à l’ouverture (A) ou l’ajustement de la vitesse en mode priorité à la vitesse (S). En mode visionnement d’images, elle permet l’agrandissement ou le rétrécissement des images.

À l’arrière du boîtier, on retrouve les boutons habituels de visionnement, du mode vidéo, la croix de navigation du menu avec les fonctions classiques (mode macro, effacement d’image, sélection de points d’autofocus, de balance des blancs, et cetera). Un bouton d’accès rapide (Q) permet de changer divers paramètres, grâce à un menu simple et efficace : on pointe la fonction voulue et on utilise la molette verticale pour faire défiler les options ou valeurs disponibles.

Le Fujifilm X-A1 n’offre toutefois pas de viseur optique ou numérique, obligeant l’utilisateur à passer par l’écran, ce qui drainera la pile un peu plus rapidement.

Fuji_X-A1_vs_Sony_NEX-6

Enfin, un léger bémol quant à la prise en main : le boîtier n’offre pas de poignée sur la droite, qu’un léger renflement – insuffisant pour retenir l’appareil si on est sur le point de l’échapper. Si l’on compare à la poignée du Sony NEX-6 dont je vous ai déjà parlé, c’est le jour et la nuit.

Transfert sans fil, mais pas sans heurt…

L’appareil est équipé de la connectique Wi-Fi afin de pouvoir transférer ses photos sur un téléphone mobile ou une tablette, grâce à l’application mobile Fujifilm Photo Receiver, disponible tant pour Android que pour iOS.

D’ailleurs, on retrouve la mention «Wi-Fi» près du bouton «Fn», situé juste à côté du bouton de mise en marche de l’appareil. Celui-ci active instantanément l’écran de transfert d’images lorsque l’on se trouve en mode visionnement.

Si le transfert s’effectue correctement une fois la configuration effectuée, la connexion se met rapidement en veille et coupe. Ce faisant, on se retrouve à passer plus de temps à alterner entre le menu Wi-Fi de son téléphone et l’application Photo Receiver qu’à réellement transférer des images.

Bref, comme je l’ai souvent mentionné par le passé, une carte Eye-Fi continue de mieux remplir cette tâche, surtout depuis l’arrivée des cartes Eye-Fi Mobi, dont la configuration est extrêmement simplifiée.

Appréciation globale

À 600$, le Fujifilm X-A1 s’avère être un excellent appareil d’entrée de gamme, idéal pour ceux qui voudraient s’initier à la photographie avec un appareil de type reflex et, possiblement, travailler avec plusieurs objectifs.

Le boîtier est compact et léger : parfait pour toutes les occasions et certainement à la portée de bien des budgets.

Design : 3,5
Fonctionnalités : 4
Performance : 4,5
Autonomie : 4

Note finale : 4

En terminant, voici quelques photos prises avec le X-A1.

Photo extérieure

Photo extérieure

Exemple d’effet de profondeur de champ

Exemple d’effet de profondeur de champ

ISO 6400 en situation faible éclairage

ISO 6400 en situation faible éclairage

ISO 6400 avec lumière du jour

ISO 6400 avec lumière du jour

  • Robert Tremblay

    Ce n’est pas un appareil avec capteur 4/3, mais bien avec un capteur
    APS-C (23,6 x 15,6 mm).

  • Steve Chabot

    Vite fait comme cela … bon je sais fort bien que la comparaison d’un cliché entre un reflex pro semi pro comme un D800 de Nikon ou encore un 5D de Canon versus un apn de smartphone comme un galaxy4 ou bien le iPhone5c est peu envisageable .

    Par contre la comparaison des clichés entre les très bons smartphones photo et ce genre d’appareil photo , le Fuji X-A1 peut-elle se faire ?

  • Christian B

    Cet appareil n’est pas muni d’un capteur X-Trans, mais bien d’un capteur CMOS à matrice de Bayer standard. C’est d’ailleurs le seul appareil de la série X qui ne soit pas muni d’un capteur X-Trans.