Twitter aurait pu se nommer Friendstalker

Réseaux sociaux

Trouver un bon nom pour un réseau social n’est pas chose facile. Heureusement, le fondateur de Twitter a réfléchi longuement afin d’y parvenir.

Il est difficile aujourd’hui d’imaginer la populaire plateforme de microblogage porter un autre nom que Twitter. Pourtant, Noah Glass n’est pas parvenu à trouver ce nom avant d’avoir considérer plusieurs alternatives.

C’est ce qu’on peut lire dans Hatching Twitter : A True Story of Money, Power, Friendship, and Betrayal, un nouveau livre de Nick Bilton, qui raconte les débuts du réseau social en question.

Le chroniqueur pour le New York Times y rapporte les échanges des fondateurs Noah Glass et Ev Williams :

«Rapidement, il fallait trouver un nom. Williams suggère à la blague de nommer le projet “Friendstalker”, une idée rapidement éliminée parce que trop sinistre. Glass devient alors obsédé, feuilletant un dictionnaire de physique, presque mot à mot, à la recherche du bon nom. Une fin d’après-midi, seul dans son appartement, il tend la main vers son téléphone cellulaire afin de le mettre en mode silencieux, ce qui le fait vibrer. Il considère rapidement le nom “Vibrate”, qu’il rejeté ensuite, mais qui l’a conduit vers le mot “Twitch”. Il l’a également rejeté, mais il a continué à travers le section “Tw” du dictionnaire : Twist, Twit, Twitch, Twitcher, Twitchy… et puis, il trouva. Il lu la définition à haute voix. “Le léger chant de certains oiseaux.” Ça y est, dit-il.»

Vous seriez-vous inscrit à un réseau social nommé Friendstalker? Moi non plus…

La semaine dernière, Twitter a publié son projet d’entrée en bourse, où elle a annoncé qu’elle comptait lever jusqu’à un milliard de dollars US. Par la même occasion, la société a déclaré «Nous pourrions ne pas être capables de devenir ou de rester rentables», ce qui a eu pour effet de freiner l’enthousiasme d’actionnaires potentiels.