La NSA aurait infiltré les centres de données de Google et Yahoo

Sécurité nationale

Liste de tags

Non satisfaite de recueillir de l’information auprès de Google et Yahoo par le biais d’ordonnances judiciaires, la NSA parvient à s’alimenter directement à la source.

Selon des documents transmis par Edward Snowden au Washington Post, la National Security Agency aurait trouvé le moyen d’infiltrer les centres de données de Google et Yahoo, qui contiennent une quantité astronomique d’information (courriels, agendas, documents et autres) sur une majorité d’internautes.

En 30 jours, l’agence aurait traité 181 280 466 fichiers – incluant non seulement des métadonnées, mais également du contenu.

La NSA travaillerait de concert avec le GCHQ, le quartier général des communications du gouvernement britannique, afin de dupliquer le contenu passant par la fibre optique reliant un centre de données de Google à un autre. La même technique serait utilisée par les deux agences auprès de Yahoo. Le nom du projet : MUSCULAR.

Un rapport top secret daté du 9 janvier 2013 stipule que l’information ainsi recueillie est redirigée au quartier général de la NSA, situé à Fort Meade au Maryland.

Afin d’en apprendre davantage sur la méthode employée par la NSA et le GCHQ, nous vous invitons à consulter cette infographie produite par le Washington Post.

Dans les 30 jours précédant la rédaction dudit rapport, l’agence aurait traité 181 280 466 fichiers – incluant non seulement des métadonnées (l’expéditeur ou le destinataire d’un courriel par exemple), mais également du contenu (les messages en entier).

À lire : Mayer et Zuckerberg critiquent leur gouvernement au sujet de la NSA.