Selon le pape, Internet est un don de Dieu

Cyberespace

Liste de tags

Le chef de l’Église catholique louange l’autoroute de l’information dans un communiqué émis aujourd’hui par le Vatican pour la 48e Journée mondiale des communications sociales.

Nous savions tous que le pape François était plutôt moderne. Ce n’est donc pas une surprise de voir l’évêque de Rome décrire l’Internet comme un cadeau du ciel, saluant sa capacité à favoriser le dialogue entre des groupes disparates. Il invite ainsi les gens à régler leurs différends à travers des formes de dialogue qui permettent de grandir dans la compréhension et le respect.

À ses yeux, il est important que la rencontre virtuelle s’accompagne d’une véritable rencontre. Le pape souligne également que, bien qu’Internet peut nous aider à grandir, il peut aussi inciter certains à s’isoler de leur prochain, en s’enfermant dans une sphère d’informations qui correspondant seulement à leurs intérêts.

«La culture de la rencontre exige que nous soyons disposés non seulement à donner, mais aussi à recevoir des autres», explique-t-il. «Les médias peuvent nous aider dans ce domaine, surtout aujourd’hui, alors que les réseaux de communication humaine ont atteint une évolution extraordinaire. En particulier, l’Internet peut offrir plus de possibilités de rencontre et de solidarité entre tous, et c’est une bonne chose, c’est un don de Dieu.»

Il reconnaît néanmoins que la vitesse de diffusion de l’information dépasse notre capacité de réflexion et de jugement, et ne permet pas une expression de soi mesurée et correcte. À ses yeux, il est important que la rencontre virtuelle s’accompagne d’une véritable rencontre. Le pape souligne également que, bien qu’Internet peut nous aider à grandir, il peut aussi inciter certains à s’isoler de leur prochain, en s’enfermant dans une sphère d’informations qui correspondant seulement à leurs intérêts. Sans oublier l’exclusion possible de ceux qui n’ont pas accès aux réseaux sociaux pour diverses raisons.

«Ces limites sont réelles», souligne le pape. «Pourtant, elles ne sauraient justifier un rejet des médias sociaux; elles nous rappellent plutôt que la communication est, en définitive, une conquête plus humaine que technologique.»

Depuis son élection en mars 2013, le pape François s’est avéré être une figure de discorde auprès de certains catholiques conservateurs, qui ont contesté ses déclarations sur l’athéisme et l’homosexualité. Dans le discours publié aujourd’hui, il a appelé les catholiques à s’engager davantage dans le dialogue interreligieux, en mentionnant que cela ne signifie pas de renoncer «à ses propres idées et traditions», mais plutôt de renoncer «à la prétention qu’elles soient uniques et absolues».

  • Benoit Vendette

    Internet Explorer est-ce un don de Satan?

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Oui.