John Chen partage un point en commun avec Steve Jobs

Moi aussi, moi aussi

Devant le défi que doit relever le nouveau PDG de BlackBerry, John Chen admet que la domination du marché des téléphones intelligents est sans doute hors de portée pour l’entreprise.

Dans le cadre de sa plus récente entrevue avec le New York Times, l’homme d’affaires a déclaré qu’il devait miser davantage sur une stratégie axée sur le logiciel que le matériel afin de remettre BlackBerry sur pieds. Si l’entreprise parvient à trouver un moyen rentable de produire de nouveaux téléphones, soit, mais elle envisage de concentrer ses efforts principalement sur l’intégration de ses logiciels dans d’autres produits, la formation de partenariats, voire même la fabrication de nouveaux types d’appareils.

Chen doit diversifier les activités de son entreprise afin qu’elle soit prête au moment où le marché arrivera à saturation ou lorsqu’un nouvel engouement captera l’attention du public.

«Apple doit vendre 58 millions de téléphones pour obtenir, je suppose, une marge de 10 à 12%», a déclaré Chen. «Si vous n’êtes pas premier ou deuxième dans la vente de téléphones, où se trouve votre marge? Vous pouvez vendre 30 millions de téléphones et perdre de l’argent. Je dois être réaliste.»

Aux yeux du PDG de BlackBerry, le secteur du téléphone intelligent risque de ne pas être une source de revenus éternelle de toute façon. Chen doit diversifier les activités de son entreprise afin qu’elle soit prête au moment où le marché arrivera à saturation ou lorsqu’un nouvel engouement captera l’attention du public.

D’ailleurs, l’implication de BlackBerry dans CarPlay démontre en partie cette stratégie.

John Chen est parfaitement conscient que BlackBerry n’est pas une marque actuellement attrayante dans le marché de l’électronique, et veut puiser son inspiration auprès de nouveaux joueurs afin que l’entreprise trouve sa place dans un domaine très concurrentiel.

«J’ai regardé une vidéo de Steve Jobs sur YouTube, lors de son retour au sein d’Apple», raconte Chen. «Il s’est levé et à dit : “Je n’ai pas de nouveau produit. Je suis follement concentré sur ma clientèle.” C’est mon cas en ce moment.»

Dans un autre ordre d’idées, je tiens à souligner que je partage aussi un point en commun avec Steve Jobs. Je porte également des lunettes.