Pono, un baladeur numérique parrainé par Neil Young

Musique

Liste de tags

Un projet Kickstarter veut introduire un autre baladeur numérique sur le marché, centré autour du format ouvert FLAC.

Dans le cadre du festival South by Southwest, le chanteur canadien Neil Young a démarré cette semaine la campagne de sociofinancement du projet Pono Music, qui veut se positionner comme un nouveau joueur dans l’industrie de la musique numérique.

Pono Music soutient être en mesure d’offrir une expérience musicale hors du commun sans compromis sur l’aspect pratique.

L’initiative est appuyée par une panoplie de groupes et de musiciens, incluant entre autres Arcade Fire, Beck, Bruce Springsteen, Patti Smith, Mike D des Beastie Boys, Jack White, My Morning Jacket, Dave Grohl et Elvis Costello.

La caractéristique principale de Pono Music est la qualité sonore de son format de fichier. Selon son PDG John Hamm, les amateurs de musique ont toujours été déchirés à choisir entre l’aspect pratique du format numérique ou la qualité sonore du format physique. En proposant des fichiers au débit binaire qui surpasse celle de la majorité des fichiers MP3 ou AAC (qui varie de 128 à 320 kb/s), Pono Music soutient être en mesure d’offrir une expérience musicale hors du commun sans compromis sur l’aspect pratique.

Le format de fichier choisi par l’initiative est le FLAC. Par le biais de sa boutique en ligne, il sera possible de se procurer de la musique de différentes résolutions : 1 441 kb/s à 44,1 kHz / 16 bits (comparable au CD), 2 304 kb/s à 48 kHz / 24 bits (haute résolution), 4 608 kb/s à 96 kHz / 24 bits (très haute résolution), et 9 916 kbps / 24 bits (ultra haute résolution).

À en croire les images utilisées pour illustrer la boutique en question, les pièces musicales pourraient se vendre à 1,99$ US l’unité. Concernant le prix des albums, les porteurs du projet indiquent que les prix varieront entre 14,99$ US et 24,99$ US.

Depuis la disparition d’EMI en 2012, on ne compte que trois maisons de disques majors, et ce trio est partenaire de Pono Music. Le catalogue sera également parsemé de contenu produit par des maisons de disques indépendantes.

pono

L’aspect triangulaire du baladeur est intéressant. Sans surprise, l’équipe derrière le projet vante les composantes du Pono Player, qui ont été choisies pour leur qualité plutôt que leur taille (contrairement à la concurrence). L’appareil est équipé d’un écran tactile, d’un port Micro USB, de deux ports audio (une sortie écouteurs et une sortie stéréo), de 64 Go d’espace de stockage, d’un lecteur Micro SD et d’une carte ajoutant 64 Go supplémentaire.

Soulignons que le baladeur est dépourvu de connexion Wi-Fi. Vous devrez également utiliser vos propres écouteurs, puisqu’ils ne sont pas fournis avec l’appareil.

Cependant, soulignons que le baladeur est dépourvu de connexion Wi-Fi; les pièces musicales doivent être achetées, téléchargées puis téléversées sur le Pono Player à partir d’un PC ou d’un Mac.

Vous devrez également utiliser vos propres écouteurs, puisqu’ils ne sont pas fournis avec l’appareil. Ce bémol est moins fâcheux, puisque les adeptes de la fidélité sonore – qui constituent le public cible de Pono Music – sont certes déjà équipés d’un casque de qualité.

Le Pono Player se vendra 399$ US (le même prix qu’un iPod touch avec 64 Go d’espace de stockage). Les bailleurs de fonds peuvent obtenir une édition Kickstarter du baladeur avec un investissement de 300$ US. L’envoi du produit est prévu pour octobre prochain.

La campagne de sociofinancement est déjà une réussite, alors que le projet a amassé plus de 1,3 millions sur une cible de 800 000$.

  • Tentacle-Sama

    En regardant le titre rapidement, j’ai lu « Porno » à la place de « Pono ».

    Je me suis poser des question sur le contenu d’un tel baladeur!

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Nice!