Google dévoile Android Wear, son OS pour accessoires intelligents

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
L'informatique vestimentaire à la cote par les temps qui courent, ce qui a motivé Google a dévoiler (enfin) ses plans pour autre chose que ses lunettes intelligentes.

Par le biais de son blogue, Google a dévoilé aujourd’hui Android Wear, une déclinaison de son système d’exploitation mobile conçue pour accessoires intelligents.

Aux yeux de Google, nous avons à peine gratté la surface de ce qui est possible avec la technologie mobile.

Bien que nous vivons aujourd’hui à une époque où notre téléphone intelligent est essentiellement l’extension de notre main, aux yeux de Google, nous avons à peine gratté la surface de ce qui est possible avec la technologie mobile.

«C’est pourquoi nous sommes enthousiastes à propos de l’informatique vestimentaire – ces accessoires comprennent le contexte de votre environnement, et vous pouvez interagir avec eux de manière simple et efficace, en un coup d’œil ou avec la parole», peut-on lire dans l’article.

Sans surprise, les commandes vocales du projet Google Glass se retrouvent intégrées à Android Wear. «Dites simplement “Ok Google” pour poser des questions, comme le nombre de calories dans un avocat, à quelle heure est prévu le décollage de votre vol, et le score de la partie.»

Évidemment, Google vante également les capacités liées à l’activité physique, tout comme la Gear Fit de Samsung et les plus récentes rumeurs au sujet de l’iWatch d’Apple.

https://www.youtube.com/watch?v=QrqZl2QIz0c

Afin de donner un aperçu des fonctionnalités de sa nouvelle initiative, Google a produit une vidéo montrant les montres en action. Elle invite également les développeurs à s’intéresser au projet.

Après une courte lune de miel de Samsung du côté des montres propulsées par Android, c’est au tour de Motorola et LG d’embarquer dans la vague.

D’abord, la Moto 360, une montre intelligente à saveur rétro, sera mise en marché cet été. Outre son look, nous en savons bien peu sur cette montre : rien sur ses spécifications techniques, rien sur son prix.

De son côté, LG planifie lancer sa montre intelligente propulsée par Android Wear selon le blogue Engadget. Nommée G Watch, LG se fait également silencieuse quant à ses caractéristiques et son prix. Tout porte à croire que l’accessoire devrait être abordable.

Soulignons que Asus, HTC et Samsung se retrouvent aussi parmi les fabricants partenaires, aux côtés de Broadcom, Imagination, Intel, Mediatek et Qualcomm sur la liste des fournisseurs de composantes électroniques.

Les dernières nouvelles

Échec pour Grand Theft Auto Trilogy: The Definitive Edition, encore beaucoup de succès pour Grand Theft Auto V

Échec pour Grand Theft Auto Trilogy: The Definitive Edition, encore beaucoup de succès pour Grand Theft Auto V

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Plus d'actualités

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Populaires

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .