Gmail est plus sécuritaire, mais vous n’êtes pas à l’abri de la NSA

Sécurité

Liste de tags

Google force désormais le chiffrement des données transmises par Gmail. Vos courriels sont-ils à l’épreuve de la cybersurveillance pour autant?

Depuis hier, le service Gmail impose une connexion HTTPS cryptée lors de son utilisation. À moins que vous n’ayez changé les paramètres de votre compte depuis 2010, cette sécurité était déjà active par défaut. Autrement dit, la majorité des utilisateurs du service bénéficiait déjà du chiffrement en question. Ce qui n’a pas empêché par le passé la National Security Agency d’obtenir une quantité astronomique d’information sur l’ensemble de ces utilisateurs.

Bien que la majorité des utilisateurs du service bénéficiait déjà du chiffrement en question, cela n’a pas empêché la NSA d’obtenir une quantité astronomique d’information sur l’ensemble de ceux-ci.

Certes, il s’agit tout de même d’une bonne nouvelle. Seulement son impact est moindre que ce que Google tente de nous faire croire.

Sans compter que cette sécurité est surtout efficace lorsque vous transmettez un courriel d’un compte Gmail à un autre. La sécurité des messages transmis à d’autres services de courriels est par conséquent beaucoup plus susceptible d’être compromise.

Rappelons que l’ensemble de vos données hébergées par Google est également crypté, rendant la consultation difficile pour quiconque trouvant le moyen de les intercepter lors du processus de livraison.

Mais difficile ne veut pas dire impossible.

Les documents coulés par le dénonciateur Edward Snowden ont démontré à quel point la NSA peut être redoutable en matière de cybersurveillance. L’agence s’est alimentée à même la fibre optique reliant les différents centres de données de Google et Yahoo. Elle a également développé des techniques de déchiffrement avancées.

Si la NSA veut voir ce qui se trouve dans votre boîte de courriel, elle trouvera le moyen de le faire.