Netflix est à la recherche d’ingénieurs spécialisés en P2P

Décentralisation

Le service de vidéo sur demande songe-t-il à exploiter la technologie pair-à-pair dans le futur? Une nouvelle offre d’emploi suggère que la possibilité est du moins envisagée.

En consultant les offres d’emploi affichées sur le site de Netflix, le blogue Ars Technica a croisé la demande d’un ingénieur logiciel senior spécialisé dans les réseaux pair-à-pair. Parmi les tâches qui devront être réalisées par ce dernier, on retrouve «la recherche et la conception d’un réseau pair-à-pair de grande échelle pouvant répondre aux besoins de diffusion de Netflix» ainsi que faire «la liaison avec les équipes travaillant sur l’application et les outils internes pour intégrer le P2P en tant que mécanisme de livraison supplémentaire».

Si Netflix songe à adopter le modèle P2P comme principal moyen de diffusion de contenu, le système devra s’adapter à l’ensemble des appareils compatibles actuellement avec le service.

La technologie P2P pourrait s’avérer un moyen efficace de décentraliser le déploiement de la quantité massive de données que nécessite un service de diffusion vidéo comme Netflix.

L’exploitation de ce type d’architecture pourrait être bénéfique pour Netflix selon Eric Klinker, PDG de BitTorrent, qui y voit une façon pour l’entreprise de réduire ses frais. «Netflix a du mal à pousser son contenu sur les réseaux actuels. C’est parce qu’ils sont conçus sous le modèle en étoile où le trafic coule dans une seule direction, de Netflix vers le consommateur», affirme Klinker.

Cette nouvelle survient alors que Netflix se voit obligée de payer des frais aux fournisseurs d’accès Internet afin de bénéficier d’une connexion directe à leurs réseaux. Difficile également de ne pas y voir un lien avec le succès de Popcorn Time, une application similaire à Netflix exploitant la technologie P2P qui permet à ses utilisateurs de visionner du contenu piraté, à la demande, et gratuitement.

«Je pense qu’il est possible d’utiliser la technologie des fichiers torrent de façon à fournir une expérience utilisateur différente de celle que propose les torrents aujourd’hui», ajoute Klinker. «Vous pourriez intégrer les torrents à un service identique à celui de Netflix. Cela pourrait même être une solution hybride […] la diffusion serait d’abord amorcée à partir des serveurs, et si le contenu gagne en popularité, la majorité de cette diffusion pourrait alors être alimentée par des utilisateurs à proximité de la clientèle.»

Chose certaine, si Netflix songe à adopter le modèle P2P comme principal moyen de diffusion de contenu, le système devra s’adapter à l’ensemble des appareils compatibles actuellement avec le service. Alors que les ordinateurs et les consoles de jeux vidéo peuvent stocker de la vidéo, une bonne partie des appareils qui se connectent à Netflix n’ont pas cette capacité.

  • Tentacle-Sama

    Donc ça va « manger » encore plus de données dans les limites qui s’appliquent encore à la majorité des abonnements. Et avec le throttling du P2P en période de pointe, ça va dégrader la qualité.

    • max

      Teksavvy FTW