All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Facebook prépare une fonction pour faciliter la drague

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Incroyable, mais vrai. Facebook permettra bientôt de demander l'état civil d'un utilisateur à partir de son profil.

Viens-tu souvent ici? Qu’est-ce que tu manges pour être belle de même? Travailles-tu dans les jeans? Parce que tu travailles dans les miens…

Parmi les choix de réponses, on retrouve bien entendu les classiques «Dans une relation ouverte» et «C’est compliqué» pour les personnes dont le concept de fidélité est bien relatif.

Voilà sans doute un aperçu de phrases prémâchées qui seront éventuellement intégrées à Facebook. En attendant, le réseau social prépare une fonction qui permettra à quiconque de vous demander plus d’informations au sujet de votre situation amoureuse. C’est du moins ce que nous apprenait hier le blogue Mashable.

Ainsi, une surprise attendait la journaliste Samantha Murphy Kelly lorsqu’elle s’est retrouvée sur le profil d’un collègue : un bouton «Ask», situé à l’endroit où l’on retrouve habituellement l’état civil de l’utilisateur. En cliquant sur celui-ci, on l’a invité à formuler une question par rapport à la situation amoureuse de la personne ciblée.

Facebook-Relationship-Inline

Une fois la question transmise, le récepteur peut alors déterminer son état civil et (optionnellement) rendre cette information visible seulement à la personne ayant posé la question. Parmi les choix de réponses, on retrouve bien entendu les classiques «Dans une relation ouverte» et «C’est compliqué» pour les personnes dont le concept de fidélité est bien relatif.

À noter que cette fonction n’est visible que pour les amis Facebook sur les profils où l’état civil de l’utilisateur est indéterminé. Également, la fonction ne semble pas avoir été déployée à l’ensemble des internautes. De plus, il est fort possible que celle-ci ne soit réservée pour le moment qu’aux résidents des États-Unis.

Doit-on voir ici une riposte de la part de Facebook face à la popularité de certains sites de rencontre? Ou peut-être est-ce une façon de ralentir le déclin de sa popularité auprès de ses jeunes utilisateurs?

Quoi qu’il en soit, une chose est certaine : même si vous choisissez de garder votre état civil confidentiel, si vous utilisez cette fonction pour en transmettre l’information, vous en informerez par la même occasion Facebook.

Vidéo récente
- Actualités

Ventes d'Iphones en chute libre

Les dernières nouvelles

VLC : une faille de sécurité majeure découverte dans le lecteur multimédia

VLC : une faille de sécurité majeure découverte dans le lecteur multimédia

Matthieu Carlier -
iPhone : les utilisateurs de moins en moins fidèles, au profit d’Android

iPhone : les utilisateurs de moins en moins fidèles, au profit d’Android

Branchez-vous -
Google et Facebook vous traquent sur les sites pornos, même en navigation privée

Google et Facebook vous traquent sur les sites pornos, même en navigation privée

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Chandrayaan-2 : l’Inde réussit le lancement de sa sonde lunaire

Chandrayaan-2 : l’Inde réussit le lancement de sa sonde lunaire

Matthieu Carlier -
Macbook Pro 13″ 2019 : l’un des pires scores de réparabilité octroyés par iFixit 

Macbook Pro 13″ 2019 : l’un des pires scores de réparabilité octroyés par iFixit 

Branchez-vous -
FaceApp possède désormais plus de 150 millions de noms et visages

FaceApp possède désormais plus de 150 millions de noms et visages

Matthieu Carlier -

Populaires

Instagram inondé de photos d’une ado égorgée, la communauté se mobilise

Instagram inondé de photos d’une ado égorgée, la communauté se mobilise

Branchez-vous -
Bug lors de Prime Day d’Amazon : du matériel photo coûtant 13 000$ vendu 94$

Bug lors de Prime Day d’Amazon : du matériel photo coûtant 13 000$ vendu 94$

Matthieu Carlier -
« Agent Smith », ce malware qui a contaminé 25 millions de smartphones Android

« Agent Smith », ce malware qui a contaminé 25 millions de smartphones Android

Branchez-vous -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .