Apple nie avoir été victime d’une intrusion de son service iCloud

Sécurité

Selon l’entreprise, les utilisateurs qui se sont retrouvés avec des appareils bloqués auraient intérêt à changer leurs mots de passe.

Alors que le détournement de plusieurs téléphones, tablettes et ordinateurs Apple par des pirates en Australie a pu laisser croire à une importante faille de sécurité du service iCloud, il semble que les victimes n’aient qu’eux-mêmes à blâmer.

En somme, les pirates qui ont réussi à verrouiller des appareils Apple à distance par le biais du service Localiser mon iPhone, iPad ou Mac auraient mis la main sur les noms d’utilisateurs et mots de passe des victimes par leurs propres moyens.

Selon Apple, qui répondait aux allégations avancées par ZDNet plus tôt cette semaine en lien avec la situation, l’entreprise nie que la sécurité d’iCloud ai pu être compromise.

«Apple prend la sécurité très au sérieux et le service iCloud n’a pas été compromis lors de cet incident», a déclaré l’entreprise. «Les utilisateurs concernés doivent changer leur mot de passe Apple ID dès que possible et éviter d’utiliser le même nom d’utilisateur et mot de passe pour différents services. Tout utilisateur qui a besoin d’une assistance supplémentaire peut contacter AppleCare ou se rendre dans une boutique Apple Store.»

En somme, les pirates qui ont réussi à verrouiller des appareils Apple à distance par le biais du service Localiser mon iPhone, iPad ou Mac auraient mis la main sur les noms d’utilisateurs et mots de passe des victimes par leurs propres moyens.

La méthode la plus classique pour ce type de fraude est l’hameçonnage. Lorsque vous recevez un courriel qui semble authentique et qui demande de fournir votre mot de passe, la méfiance est de mise. Soyez vigilant, et assurez-vous que l’on vous redirige sur le site officiel de l’entreprise qui sollicite vos informations (observez l’URL dans la barre d’adresse), que ce soit Apple ou toute autre société.