Le Thunderbolt Drive+ d’Elgato

Bancs d'essai

Exclusif

Les disques externes font partie de notre quotidien depuis longtemps, mais que très peu d’évolution y a été apportée au cours des dernières années. Un disque qui se démarque du lot est le nouveau Thunderbolt Drive+ d’Elgato. Un disque externe oui, mais pas un disque à plateau, mais bien un disque à mémoire flash.

Nous aurions aimé que le fabricant annonce des vitesses réelles, surtout que le matériel utilisé pour faire les tests est doté d’un port Thunderbolt 2 qui en théorie peut atteindre et même surpasser les résultats obtenus.

Notre modèle d’essai fait partie de la seconde génération et serait annoncé comme plus rapide que la première génération par le fabricant.

Design

Un disque SSD a le très grand avantage de ne pas avoir de pièces mobiles et d’être presque immunisé au choc… à condition de ne pas lui donner un coup plus fort que 30 ou 40 fois la gravité. Malgré cela, Elgato a installé le disque dans un boîtier d’aluminium très solide et qui ne se torsion pas.

Presque identique à la génération précédente, le boîtier est maintenant tropicalisé (c’est-à-dire qu’il peut résister à des conditions climatiques sévères) et vient avec un petit capuchon pour les ports de connexion. Car sans ce dernier bien installé, la tropicalisation ne serait pas efficace. Le disque a maintenant un port de plus que son prédécesseur. En plus du port Thunderbolt, il propose également un port USB 3.0, tout comme les câbles nécessaires qui sont aussi inclus dans la boîte.

elgato-thunderbolt-drive-plus - 2

Caractéristiques

  • Deux modèles : 256Go ou 512Go
  • Interfaces Thunderbolt et USB 3.0
  • Boîtier tropicalisé selon la norme IP64
  • Vitesses annoncées de 420 Mo/s

Performances

À l’aide d’un MacBook Pro avec écran Retina de dernière génération, j’ai exécuté différents tests de transfert de fichier par le biais des deux interfaces. Elgato étant une compagnie généralement plus orientée vers la plateforme Apple, je m’attendais à ce que le taux de transfert soit plus via la connexion Thunderbolt.

elgato-thunderbolt-drive-plus-thunderbolt

Tel que démontré sur ce graphique, la vitesse de pointe atteinte approche plus les 375 Mo/s en lecture et 325 Mo/s en écriture. Quoique très rapide et fort pratique pour les professionnels qui font du montage vidéo, nous n’atteignons pas les 420 Mo/s sur un ordinateur doté d’un port Thunderbolt 2, tel que promis par le fabricant.

elgato-thunderbolt-drive-plus-usb3.0

Avec un simple port USB 3.0, c’est une tout autre histoire. Nous atteignons les 425 Mo/s en lecture, mais seulement 350 à 375 Mo/s en écriture. Le Thunderbolt Drive+ respecte donc ici les promesses en mode lecture, mais toujours pas en mode écriture.

Points positifs

Un disque SSD toujours sous la main et prêt à transférer à plus de 400 Mo/s peut être un cadeau du ciel pour le professionnel du métier qui doit gérer plusieurs gigaoctets de données à la fois. La construction de qualité et le choix entre l’USB 3.0 et le Thunderbolt assure que si vous devez partager un projet avec un collègue, ce dernier pourra accéder aux données sans difficulté.

Points négatifs

Nous aurions aimé que le fabricant annonce des vitesses réelles, surtout que le matériel utilisé pour faire les tests est doté d’un port Thunderbolt 2 qui en théorie peut atteindre et même surpasser les résultats obtenus.

Le prix est aussi un facteur important. Se détaillant 533$ et 959$ sur NCIX, il est très difficile de recommander son achat. Un disque Kingston HyperX 3K de 240 Go est vendu pour environ 155$, et un boîtier USB 3.0 entre 20 et 50$. Le tout revient à moins de 200$ livraison incluse et permet d’atteindre, voire même dépasser les 500 Mo/s via USB 3.0.

Conclusion

Le produit tel que conçu est de très grande qualité et bien que les promesses ne sont pas tout à fait tenues côté vitesse, il demeure un excellent produit sur papier et dans le laboratoire. Si seulement le prix était plus raisonnable, je pourrais le recommander. À plus de 500$, c’est tout simplement ridicule pour le consommateur moyen. Pour un monteur vidéo par contre, cet achat peut entrer dans vos déductions de revenus et devenir intéressant si vous voulez une solution toute faite qui fonctionne via Thunderbolt.

Évaluation

Verdict

Les performances du Thunderbolt Drive+ sont intéressantes, tout comme la solidité du produit, mais pour le prix il est très difficile de le recommander.

Note finale : 3.5
Critères
Design
5
Performance
4
Prix
1.5

Points forts

  • Solide et bien conçu
  • Bonne performances
  • Câbles Thunderbolt et USB 3.0 inclus

Points faibles

  • Prix
  • FB

    La conclusion devrait dire, aucunne raison de payer plus cher un disque thunderbolt, un disque ssd usb 3 est plus rapide et bien plus commun comme connecteur. Pour les pros du montage vidéo ils ont délaissés apple pour premiere pro sur pc donc presque inutile le connecteur thunderbolt

  • http://stech72.tumblr.com/ Steve C

    Le gros point du TB n’est pas simplement sa vitesse … mais la largeur de bande de son interface … Ou on sature rapidement un USB , le TB lui fonctionne comme un disque à l’interne ou à quelques bits près … Le TB utilise une largeur de bande PCIE et celle de l’USB est sincèrement médiocre en comparaison, car elle donne à peine une performance d’un banal IDE des années 90 ..

    Donc pour ceux qui traite en temps réel des VM , des lots de vidéo en HD ou UHD , la solution est le TB ou encore le eSATA mais pour l’avoir vue et vécu , jamais le USB …

    Pour exemple , je monte des solutions et des config réseau sur des architectures complètes et virtuelles .. Par exemple le déploiement d’une fonction sur un serveur web mail .. on y ajoute à cela plusieurs clients différents .. mobile android , iOS , OSX , Windows 8 , Ubuntu13-14 etc etc

    … Sous USB 3 … 2 machines à la fois sinon les performances chute rapidement … sous TB 5 machines et rien n’a dire … sous le eSATA je monte à 4 au maximum . Le TB/eSATA fait gagné un temps énorme à la production , tandis que l’USB n’est bon que pour du stockage .