All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La caméra sans fil DCS-2330L de D-Link

Par Alexandre Vallières-Lagacé – le dans Actualités
Pour surveiller sa maison, rien de mieux qu'une caméra sans fil que vous pouvez interroger à tout moment. Plusieurs fabricants l'ont compris et j'ai essayé de dénicher un modèle complet, mais surtout simple, car vous voulez que cela fonctionne sans avoir a détenir un doctorat en informatique! Voici mon test de la caméra sans fil DCS-2330L de D-Link.

Contrairement à plusieurs de ses concurrents, ce modèle a la particularité d’être conçu pour l’extérieur. De plus, il est doté d’une grande antenne et peut même accepter une carte Micro SD pour enregistrer la vidéo localement.

Design

La DCS-2330L de D-Link est légèrement plus grande que la plupart des caméras sur le marché et la raison est bien simple : elle intègre quelques DEL infrarouges qui lui confèrent une vision nocturne et son lecteur de carte Micro SD est dissimulé derrière une porte étanche. En réalité, tout le boîtier est tropicalisé pour résister aux intempéries et aux températures froides et chaudes de -25°C à 45°C selon la norme IP65. Cette norme certifie que le produit résiste à un jet d’eau lancé de 3 mètres avec un débit de 12,5 litres par minute, soit une bonne pluie battante.

IMG_9164-imp

Pour fonctionner à l’extérieur, et évidemment réussir à se connecter à votre routeur, une antenne Wi-Fi externe et orientable est attachée au boîtier. Le pied peut être fixé sur une surface plane et la caméra est orientable grâce à une tête sur vis. La caméra ne peut par contre bouger d’elle-même, comme certains modèles professionnels ou commerciaux, et l’objectif n’a pas la capacité d’effectuer des plans rapprochés. La lentille est donc fixe, mais le logiciel permet tout de même de parcourir l’image de façon numérique, mais non sans dégradation de la qualité de l’image.

Caractéristiques

  • Capteur CMOS de ¼ de pouce d’un mégapixel à balayage progressif
  • Enregistrement vidéo 720p au format MJPEG ou H.264
  • Objectif fixe de 3,45 mm ƒ2.0
  • Boîtier étanche IP65
  • Microphone intégré pour la surveillance audio
  • Filtre ICR intégré pour la surveillance de jour comme de nuit
  • Éclairage à LED IR intégré pour une utilisation dans l’obscurité totale
  • Capteur PIR intégré pour une meilleure détection de mouvement
  • Conforme à la norme ONVIF
  • Port Ethernet
  • Transmission d’alertes textuelles intégrée
  • Sauvegarde sur carte Micro SD

Performances

Tout d’abord, l’installation est le talon d’Achille de ce produit selon moi. Normalement, un produit sans fil du genre (comme les produits WeMo de Belkin) nécessite simplement de connecter son appareil mobile au réseau Wi-Fi de l’appareil pour ensuite entrer le nom du réseau et le mot de passe.

C’est réellement l’installation la plus complexe et la plus archaïque que j’ai eu la malchance d’essayer! Je n’ai jamais réussi à connecter la caméra à mon réseau sans fil. Le logiciel ne détecte pas mon Airport Extreme, et peu importe les paramètres, ça ne se connecte jamais.

Dans le cas de la DCS-2330L, impossible de détecter la caméra une première fois par le biais de l’application mobile. Je me suis donc rabattu sur l’application de configuration trouvée dans le fond de la section Support du site du fabricant, et encore une fois, impossible de détecter la caméra.

Après plusieurs remises à zéro de la caméra, j’ai fini par trouver un article très loin dans le site de D-Link qui explique que nous devons, quelques fois, brancher son ordinateur au réseau filaire pour faire la configuration initiale.

Heureusement que j’ai un adaptateur Ethernet sous la main pour mon MacBook Pro sans port Ethernet, sinon cette particularité m’aurait couté 30$ de plus.

Finalement, le logiciel est enfin parvenu à détecter la caméra.

C’est réellement l’installation la plus complexe et la plus archaïque que j’ai eu la chance malchance d’essayer! Je n’ai jamais réussi à connecter la caméra à mon réseau sans fil. Le logiciel ne détecte pas mon Airport Extreme, et peu importe les paramètres, ça ne se connecte jamais.

Je n’ai par contre pas réussi à accéder à la caméra en mode local sur l’application mobile, alors la résolution était limitée à 480p en mode télécommande (via Internet). C’est carrément ridicule de devoir passer par Internet, vers les serveurs de D-Link pour finalement voir l’image de la caméra qui se trouve à côté de moi.

J’ai fini par abandonner après plus de 2 heures d’essai. Je crois que ce sera moins long d’opter pour un doctorat en informatique finalement…

IMG_0925IMG_0934

Heureusement, la caméra possède quand même quelques qualités. La qualité vidéo est très bonne de jour et tout aussi claire et définie la nuit. Et sa qualité de construction en fait un modèle qui saura durer longtemps, à condition de réussir à la configurer.

Conclusion

Si vous avez un routeur D-Link, ce dernier comprend un bouton qui permet de déclencher la configuration. Si ce n’est pas le cas, tenez-vous loin, très loin de cette caméra. C’est un réel calvaire à configurer et je n’ai jamais réussi à la faire fonctionner à son plein potentiel.

La caméra a une construction de qualité et j’aime bien qu’elle soit tropicalisée. Sa qualité d’enregistrement est par contre excellente et parmi les meilleures des caméras de surveillance pour consommateurs. Quand on sait qu’une vidéo H.264 en 720p nécessite 1 Go par heure en qualité cinéma, on peut facilement enregistrer plus de 24 heures sur une carte Micro SD de 64Go. Cette fonction peut être intéressante pour ceux qui n’ont pas de serveur NAS compatible (comme les NAS de Synology).

Au final, je ne recommande pas du tout ce produit pour ceux dont l’écosystème n’est pas entièrement fabriqué par D-Link. Vous êtes prévenus!

Vidéo récente
- Actualités

Votre vie privée est encore sur vos vieux ordinateurs

Évaluation

Verdict

Très difficile à configurer, tenez-vous loin si vous n'avez pas un routeur D-Link

Note finale : 2.5 sur un total de 5
Critères
Design
4
Facilité d’utilisation
0
Fonctionnalités
3.5
Performance
2
Prix
3

Points forts

  • Qualité vidéo de nuit très bonne
  • Excellente construction et tropicalisation

Points faibles

  • Très difficile à configurer
  • Câble d'alimentation fixé de façon permanente
  • Plutôt dispendieuse (environ 200$ / 210€)

Les dernières nouvelles

Macbook Pro 13″ 2019 : l’un des pires scores de réparabilité octroyés par iFixit 

Macbook Pro 13″ 2019 : l’un des pires scores de réparabilité octroyés par iFixit 

Branchez-vous -
FaceApp possède désormais plus de 150 millions de noms et visages

FaceApp possède désormais plus de 150 millions de noms et visages

Matthieu Carlier -
SpaceX : nouvel échec, la fusée StarHopper part en fumée

SpaceX : nouvel échec, la fusée StarHopper part en fumée

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Avec son hologramme traducteur, Microsoft entre de plain-pied dans le futur

Avec son hologramme traducteur, Microsoft entre de plain-pied dans le futur

Branchez-vous -
HongMeng OS : en fait, l’OS de Huawei ne serait pas destiné aux smartphones

HongMeng OS : en fait, l’OS de Huawei ne serait pas destiné aux smartphones

Matthieu Carlier -
Bug lors de Prime Day d’Amazon : du matériel photo coûtant 13 000$ vendu 94$

Bug lors de Prime Day d’Amazon : du matériel photo coûtant 13 000$ vendu 94$

Matthieu Carlier -

Populaires

Instagram inondé de photos d’une ado égorgée, la communauté se mobilise

Instagram inondé de photos d’une ado égorgée, la communauté se mobilise

Branchez-vous -
« Agent Smith », ce malware qui a contaminé 25 millions de smartphones Android

« Agent Smith », ce malware qui a contaminé 25 millions de smartphones Android

Branchez-vous -
Le télescope Hubble détecte un trou noir qui n’est pas censé exister

Le télescope Hubble détecte un trou noir qui n’est pas censé exister

Matthieu Carlier -

Alexandre Vallières-Lagacé

Rédacteur techno depuis plusieurs années, Alexandre partage sa passion des nouvelles technologies sur le Blogue de Geek qu'il a créé en 2006 et sur le blogue de Future Shop. En plus de la couverture de l'actualité techno, il est surtout connu pour la rédaction de bancs d'essai de gadgets et autres produits informatiques.